12/08/2015

Pour la nouvelle génération

Lorsqu’on travaille en tant que chercheuse au milieu de la guerre, des rencontres marquantes sont inévitables. La journaliste Adeem Abu-Middain écrit depuis le Canada sur une personne qui lui a laissé un souvenir ineffaçable de son été 2014 à Gaza. Je résume et traduis l’article en anglais qu’elle a rédigé pour l’Electronic Intifada. 

guerre, éole, ONU, UNRWA, Beit Hanoun, maison, bombardement, grossesse, naissance. bébé, abri, enfants, hôpital, césarienne, soins intensifs, siège, blocus, Israël, Gaza, pénurie, médicaments, médecins, formatiions, système de santé
La journaliste a rencontré une femme en fin de grossesse qui a pu fuir le bombardement de cette école (24 juillet 2014, l’école des Nations Unies à Beit Hanoun, photo Mohammed Salem/Reuters)

Lire la suite

09/08/2015

Suez – plus ouvert ; Rafah – plus fermé !

Les frontières à St Julien, Ferney ou Annemasse : fermées aux Suisses par les Français ? Difficile à imaginer, heureusement ! C’est l’équivalent de la situation vécue par des Palestiniens de la bande de Gaza qui autrefois passaient par Rafah pour accéder au Caire. Depuis une ouverture en juin, le passage de Rafah affiche fermé, avec des conséquences graves. Un article de Ma’an News en anglais en parle. Je le traduis ici. 

Gaza, Suez, Rafah, bande de Gaza, frontières, Palestiniens, Caire, passage, cas humanitaires, autorités égyptiennes, Egypte, malades, étudiants, restrictions, Sinaï, Hamas, blocus
L’attente à Rafah (MaanImages)

Lire la suite

07/08/2015

Le Street Workout à Genève et Gaza

Vous les avez peut-être vus s’entrainer autour de Genève ? C’est la fureur des jeunes en Suisse. Dans les lieux publics genevois, on installe un équipement spécial pour s’exercer en pleine rue ou bien dans les parcs comme au Bout du Monde ou au Bois des Frères. Le Street Workout Park Genève a été inauguré en juin 2015. La « musculation de rue » est la mode aussi parmi les jeunes de Gaza. Haaretz publie des photos des quatre jeunes du groupe Bar Palestine qui poursuivent leur passion depuis 2013.  Les ruines de la guerre de l’année passée se prêtent à merveille à toute sorte d’exercices. Toutes les photos étaient prises par Mohammed Abed pour l’AFP.

gaza,genève,street workout,musculation de rue,jeunes bar palestine,ruines,guerre
Les débris de guerre servent comme barres d’exercice

Lire la suite

26/07/2015

La mort au fond de soi

Le quotidien des gens de Gaza consiste à continuer leur vie au milieu des traces qui rappellent l’horreur. Après un an, la reconstruction vient de commencer. Journaliste, Amira Hass a capturé l’essentiel de la situation à l’aide de différents témoignages. Israélienne, elle a vécu à Gaza dans les années 90 et y était en visite chez des amis de la ville de Gaza lors de mon premier séjour en 2001. Je traduis ici son article de l’édition anglaise du Haaretz. 

mort, quotidien, Gaza, reconstruction, Amira Hass, Jan Andreae, gens traumatisés, Shivering in Gaza, Hassan Ziadah, psychologue, bande de Gaza, enfants, Hamas, B'Tselem, Henk Zanoli, douleur, dépressions, droits humains, UNRWA, Ramadan, ruines, bombardements, maisons, haitants, chômage, avenir
Cet homme, travailleur de l’aide humanitaire, a tout vu pendant les 52 jours de bombardement en été 2015. Psychothérapeute hollandais, Jan Andreae est allé à Gaza travailler avec des gens traumatisés comme lui. Photo du film
« Shivering in Gaza » (photo Kesteren)

Lire la suite

24/07/2015

L’oubli n’est pas pour demain

Photographe française, Anne Paq a suivi la guerre de 52 jours à Gaza en été 2014. La guerre l’a poursuivie depuis. Elle publie un mémorial aux victimes civiles des bombardements israéliens dans un article de l’Electronic Intifada en anglais. Je vous en livre une traduction ici.

Gaza, 52 jours, été 2014, bombardements israéliens, victimes, armée israélienne, familles, attaques, justice, survivants

« Encore aujourd’hui, des effets personnels des victimes de l’année passée sont éparpillés dans les ruines des maisons détruites. Cette chaussure appartenait à Hala Bassam Madi, 3 ans, tuée lors d’une frappe israélienne sur sa maison à Rafah, le 1er août 2014. Son père Bassam, sa mère Eman,  sa sœur Jana, 2 ans, et son cousin Youssef, 3 ans, sont morts avec elle. Un grand-oncle a succombé plus tard de ses blessures. (photo par Anne Paq, 14 novembre 2014)"

Lire la suite

21/07/2015

L’enfermement forcé par le blocus israélien fait naître des entrepreneuses

En décembre, un journaliste du Guardian a signalé l’intérêt de la startup Gaza Sky Geeks. Il a parlé avec deux jeunes qui en faisaient partie. Six mois plus tard, c’est une journaliste qui dévoile le rôle important des femmes dans le nouveau monde bourgeonnant du business on-line. Je traduis ici son article, dont l’original est en anglais.

blocus, startup, Gaza Sky Geeks, femmes, jeunes, bande de Gaza, chômage, économie, Banque mondiale Internet, projet, accélérateur, investisseurs, libre circulation, pépinière, travail, gechnologie, insécurité alimentaire, entreprises, Cisjordanie, FacebookIndiegogo projet de crowdfunding pour Gaza Sky Geeks (www.entrepreneur.com)

Lire la suite

17/07/2015

La vie reprend des couleurs

Une jeune journaliste égyptienne qui a l’œil pour une jolie histoire a publié l’article dont je vous soumets la traduction ici. On peut lire l’original, en anglais, sur le site d’Al Jazeera.

Gaza, Al-Zaytoun, guerre, bande de Gaza, vie, Shujahiya, Ramadan, couleurs, enfants, missaharati, traumatismes, Save the Children, occupation, créativité, conflit, Tamar, peinture, murs, artistes
Un quartier de la ville de Gaza transformé par des couleurs (Walaa Ghussein / Al Jazeera)

Lire la suite

03/07/2015

Un homme prisonnier, un peuple prisonnier

Né en 1935, Zvi Bar’el est analyste des affaires au Moyen Orient pour le journal israélien Haaretz, où il travaille à plusieurs titres depuis 1982. Il détient un doctorat en histoire du Moyen Orient et enseigne à Sapir Academic College à Sderot, tout près de Gaza. Il vient de publier un article étonnant par son ton ironique et plein de colère, en comparant la situation actuelle des gens de Gaza à celle d’un prisonnier sans moyen de défense. J’essaie ici de transmettre en français le ton de l’article dont l’original est en anglais.

Gaza, Khader Adnan, libre circulation, grève de la faim, terreur, détention administrative, Israël, Shin Bet, prisonnier, médecins, armée, police, Israéliens, blocus maritime, Cisjordanie, flottille pour Gaza
« La dignité d’abord » par LATUFF 2012, accompagne un article du Chicago Tribune par rapport au soutien du CICR et l’ONU pour les grévistes de la faim palestiniens

Lire la suite

28/06/2015

Stratégie de la taupe

Le passage de Rafah entre Gaza et l’Egypte s’est ouvert pour une semaine entière samedi 13 juin, une vraie satisfaction pour plus de 4'000 personnes qui ont pu quitter la bande de Gaza. Plus de 1000 personnes et 188 camions de matériel destiné à la construction, un cadeau de Qatar, ont pu entrer pendant ces sept jours d’ouverture. Rafah a rouvert ses portes le 23 juin à nouveau pour 3 jours pendant lesquels 921 personnes ont pu quitter Gaza et 229 personnes étaient admis, bien que 60 soient refusées. Ose-t-on espérer un changement de politique ? Le blocus artificiel maintenu par Israël et l’Egypte depuis neuf ans étouffe toute vie normale dans la bande de Gaza. Pour le moment, des tunnels restent des sources vitales pour les marchandises. La journaliste Hana Salah décrit cette situation dans un article en anglais pour Al Monitor. Je le traduis ici. 

Rafah, passages, Gaza, Egypte, Israël, blocus, tunnels, contrebande, Hamas, impôts, Kerem Shalom, chômage, armée égyptienne, dangers, ouvriers, zone tampon siège, Caire, construction, risques,
Une telle situation ne doit plus se reproduire : des Palestiniens attendent impatiemment que la police égyptienne ouvre le passage de Rafah comme promis, 21 décembre 2014 (AFP/Said S. Katib, File)

Lire la suite

21/06/2015

Paysan : métier à risque

Après l’évacuation des colons de la bande de Gaza en 2005, Israël a unilatéralement établi une zone tampon le long de ses frontières avec Gaza. Selon le Centre palestinien pour les droits humains, les paramètres exacts de cet espace interdit, dont 95 % se trouve sur des terrains agricoles, sont flous. En tout, cette zone tampon occupe 17% du territoire de l’enclave, à peine plus grande que le canton de Genève. Dans 35% de la terre agricole de Gaza, un fermier fait son travail à haute risque. Un paysan ne va pas oublier la moisson de mai 2015. Journaliste Rami Almeghari raconte son histoire en anglais. Je la traduis ici. 

paysan, bande de Gaza, zone tampon, frontière, Centre palestinien pour les droits humains, fermier, soldats israéliens, loi internationale humanitaire, Comité internationale de la Croix-Rouge, moissons, autorités israéliennes, terres, blessés, territoire palestinien, siège, blocus
Raed el-Farra, blessé pendant qu’il réparait sa moissonneuse-batteuse le mois passé (photo par Shadi Alqarra)

Lire la suite