10/01/2008

Appel de médecins israéliens

Appel des Médecins pour les Droits de l’Homme (PHR) – Israël     9 janvier 2008


  
(traduction de l’anglais : voir l’original à http://electronicintifada.net)
 

Une délégation de quatre membres israéliens des Médecins pour les Droits de l’Homme –Israël : trois médecins et le directeur des cliniques pour PHR, sont arrivés à Gaza ce matin.
En même temps, un envoi d’urgence d’approvisionnements médicaux d’une valeur d’environ $40,000 a été livré par PHR – Israël aux hôpitaux d’al-Shifa (ville de Gaza) et l’Hôpital européen (Khan Younis).  Ces deux hôpitaux souffrent de graves insuffisances.


 
Le convoi était organisé pour amener un peu d’aide médicale et pour réunir des informations quant aux répercussions de l’isolement de Gaza par Israël et la communauté internationale. C’était aussi une expression de solidarité avec les civils palestiniens et tous les soignants en état de siège.

 

Le convoi était planifié pour coïncider avec la visite du président des Etats-Unis George W. Bush dans la région.  Par-là, les organisateurs voudraient signaler aux responsables politiques qu’il ne peut y avoir un processus de paix réussi sans que Gaza y soit inclus et sans protéger les droits de ses résidents.


  

 

In a Gaza City protest Palestinians carry empty coffins symbolizing the 62 patients who have died since June because of Israeli sanctions that denied them access to medical treatment outside Gaza, 8 January 2008. (Wissam Nassar/MaanImages)

 

Dans un contexte plus large, la politique israélienne au passage d’Erez est mise en question.  Des centaines de patients se voient refuser le passage permettant l’accès aux soins de plus en plus fréquemment. Ces soins étant impossibles à trouver dans la bande de Gaza, leur vie et leur santé sont en danger.
 

L’étape la plus récente de cette politique est une décision des trois juges de la Cour Suprême israélienne, tombée hier, qui interdit l’accès aux soins hors de la bande de Gaza à huit des quinze cas présentés par une pétition de PHR-Israël, sans possibilité de recours. Ce sont tous des cas risquant la mort. Malgré une décision antérieur de la même Cour qui disait que des patients, bien que considérés comme une menace à la sécurité, pouvaient avoir accès à des routes alternatives pour des soins, la Cour refuse finalement d’obliger l’Etat de garantir un passage aux patients.
 

La seule possibilité qui reste pour ces patients est la pression internationale et celle des medias.
 

Ce que vous pouvez faire :


  
  • Écrire à d’autres responsables israéliens. Voici le numéro de FAX du chef du service secret israélien, General Security Service (Shabak), M. Yuval Diskin : 00 972 3 6428175. Voici le E-mail du Departement des Affaires Publiques du Bureau du Premier Ministre israélien : pmo.heb@it.pmo.gov.il

 

  • Ecrire à l’ambassade israélien en Suisse : M. Ilan Elgar, Ambassadeur israélien en Suisse, Alpenstrasse, 32, 3006 Berne

 

  • Faire suivre ce message à des individus et des organisations partout dans le monde en dénonçant l’isolation de Gaza et le refus d’accès à des soins médicaux et le manque de respect d’autres droits fondamentaux.

 

  • Ecrire à votre association médicale où vous habitez et demandez-leur d’amener une discussion sur cette question à l’agenda de l’Association médicale mondiale.
 
Pour une liste complète des patients et leurs états de santé, veuillez contacter Miri Weingarten à miri@phr.org.il ou au 00 973 546 995199 ou Libby Lenkinski Friedlander à Libby@benor.co.il
 
 
 

00:56 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

il est vrai que le terrorisme palestinien n existe pas dans la région citéee

Écrit par : daniel | 06/02/2008

il est vrai aussi que les personnes qui passent par cette porte , ne se font pas sauter en plein milieu de dimona comme ceux du 4 fevrier dernier
mais ça , il ne faut surtout pas en parler

Écrit par : daniel 1 | 06/02/2008

Les commentaires sont fermés.