23/02/2008

Gaza-Sdérot : un blog pour un avenir nouveau

Le journal Haaretz (http://www.haaretz.com) en a parlé le 20 février, exactement un mois après que deux amis aient commencé leur blog.
 
 
Ce 20 janvier 2008, « L’homme de l’espoir » de la ville de Sdérot a pris l’initiative de téléphoner à « l’homme de la paix », son ami et voisin de Gaza. Les deux se sont tout de suite mis d’accord pour lancer un blog « La vie doit continuer à Gaza et Sderot » : http://gaza-sderot.blogspot.com
 
 

Ils écrivent en anglais. Voici donc une traduction du premier billet daté du 20 janvier 2008.

 Paix

« Premier texte
 

Aujourd’hui, tout est calme, jusqu’à présent. Seulement une sirène.  J’ai entendu le bruit lointain d’une roquette, puis une deuxième un peu plus près. Pas trop près. J’étais content que mes gamins soient déjà à l’école, loin de la chute des roquettes.

Aujourd’hui, tout est calme, jusqu’à présent. Seulement une sirène.  J’ai entendu le bruit lointain d’une roquette, puis une deuxième un peu plus près. Pas trop près. J’étais content que mes gamins soient déjà à l’école, loin de la chute des roquettes.

La semaine passée était vraiment dure : environ 200 roquettes avec plusieurs blessés. Deux roquettes sont tombées à une distance d’environ 50 mètres de notre maison. Une est tombée sans sirène d’avertissement : j’étais coincé dans la douche.
 
 
Ce matin, j’ai téléphoné à mon ami  L’homme de la paix  de Gaza. Il m’a dit que tout était calme de son côté. Israël a totalement coupé l’arrivée de biens et de carburant à Gaza. Cela veut dire qu’ils peuvent compter sur une heure d’électricité par jour. Il a peur de ne plus avoir d’électricité du tout. Je lui ai demandé sil y avait assez de nourriture. Il m’a dit que les prix ont augmenté encore plus, à cause de la pénurie des biens alimentaires.
 
 
Cette dernière semaine, Israël a eu recours à la force plus souvent que dans les mois derniers. Beaucoup de palestiniens sont morts dans cette nouvelle enchaînement de violence, environ la moitié étaient des civils innocents. Comme résultat, le Hamas, qui n’avait pas tiré sur Sdérot pendant plusieurs mois, a recommencé à nous envoyer des obus.
 
 
Nous avons décidé de commencer ce blog pour informer les gens sur ce que deux personnes en quête de la paix, chacun de son côté respectif de cette situation folle, ressentent, pensent et vivent.
 
 
Nous essayerons d’écrire ici aussi souvent que possible. J’espère que  L’homme de la paix aura l’électricité qu’il lui faut pour écrire. »
 
 
posté par L’Homme de l’espoir
 
 
Il y a déjà 24 billets sur ce blog et de nombreux commentaires, en anglais et en espagnol. Bientôt en français ?!
 

13:24 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

möglicherweise hapert's etwas mit dem französischen in gaza und sderot...
même si la reponse au blog de peace man et hope man dans la bande de gaza et en israel est (a pars) de "haaretz" null, c'est un projet qu'il faut supporter - il ya telement pauvres dialog entre les "deux parties" que chaque conversation peut que amelliorer la situation


www.andremarty.com

Écrit par : andre | 24/02/2008

Quand les administrations gouvernementales de tous bords échouent, c'est à la société civile de prendre le relais.
Si a un homme de paix se joint un autre homme de paix et à l'homme de l'éspoir se joint un autre homme de l'éspoir, alors les frontières seront obsolètes, les croyances oublièes, les religions abolies et l'Humain sera replacé au centre du monde.
Du courage de ces deux hommes naît un espoir neuf.

Écrit par : Giovanni | 29/02/2008

Les commentaires sont fermés.