06/06/2008

Gaza : personne ne sort ! Même pas les étudiants doués…

En ce moment d’examens de fin d’année dans nos écoles et nos universités, j’ai appris avec consternation par le New York Times ( http://www.iht.com/articles/2008/05/29/africa/gaza.php ) que les Etats-Unis allaient retirer des bourses Fulbright de sept étudiants de Gaza. La décision découle du blocus israélien de la bande de Gaza.  L’article cite le rabbin Michael Melchior, responsable du comité du parlement israélien pour l’éducation, qui dénonce cette décision ainsi : « Ceci pourrait être interprété comme une punition collective. Cette politique ne respecte pas les normes internationales ni les normes éthiques des juifs, qui ont eux-mêmes souffert par le passé d’être privés de l’éducation supérieure. » Condoleeza Rice a exprimé sa surprise en apprenant les nouvelles : « S’il n’est plus possible de soutenir des jeunes et donner un horizon complet à leurs rêves et leurs attentes, je ne sais pas s’il y a un avenir pour la Palestine. » (http://www.nytimes.com/2008/06/02/world/middleeast/02fulb... 

Les USA semblent changer d’avis en faveur de ces 7 étudiants, mais, à Gaza,  il reste au moins 700 étudiants de l’éducation supérieure face au même refus israélien. L’original de cette traduction se trouve sur http://www.pchrgaza.org (Centre palestinien pour les droits humains) 

« Huis clos pour 700 universitaires de Gaza

Il y a trois jours, le 1er juin, Hadeel Abu Kwaik était assise dans la salle d’ordinateurs de l’Université Al-Azhar à Gaza avec un air soucieux et perplexe. Elle venait d’apprendre que sa bourse Fulbright n’était pas annulée, après tout. « Je suis heureuse mais encore en souci. Je ne sais toujours pas si nous allons tous pouvoir partir pour les Etats-Unis. »

Hadeel est une des sept étudiants qui, le 29 mai, ont reçu une lettre du Consulat américain à Jérusalem les informant que leur inscription pour une bourse Fulbright n’aurait pas de suite. (…) Les bénéficiaires – trois femmes et quatre hommes – étaient ‘fortement encouragés’ de s’inscrire à nouveau pour les mêmes bourses l’année suivante et assurés que leur inscription aurait ‘une considération prioritaire’.

Le retrait de ces bourses a provoqué un tollé au niveau international, les yeux du monde se sont tournés vers les sept étudiants. (…) Face à une critique croissante venant d’Israël et des Etats-Unis, le Département d’Etat américain a vite ré-attribué les sept bourses en assurant les étudiants le 2 juin qu’ils étaient en train de travailler ‘étroitement’ avec les autorités israéliennes pour obtenir des permis pour quitter Gaza. Maintenant, Hadeel attend de pouvoir voyager à Jérusalem, où elle devra être interviewée au consulat américain afin d’obtenir un visa pour les USA. Ensuite, elle retournera à Gaza pour se préparer pour le départ à la fin de l’été. Elle compte étudier en vue d’un Masters d’ingénieur-software à l’Université de Minnesota.

151168002.jpg

Hadeel Abu Kwaik est une des 7 étudiants dont les bourses Fulbright étaient retirées puis ré-attribuées rapidement, par le Département d’Etat américain. Mais il reste presque 700 autres étudiants devant un huis clos à Gaza. (photo PCHR)

Les media ont vite fini avec ce ‘happy ending’. Mais pour des centaines d’autres étudiants empêchés de se rendre aux universités qui les ont acceptés, enfermés dans la bande de Gaza, c’est toujours le huis clos, et le nombre de cas augmentera sûrement cet été. Selon les statistiques du PCHR, il y a encore presque 700 étudiants gazouis en attente de permis nécessaires pour quitter Gaza afin de poursuivre leurs études à l’étranger au moyen d’une bourse. ‘ Ce chiffre sera à la hausse dans le mois qui vient, dès que les écoles annonceront les résultats des examens,’ estime Khalil Shaheen, chercheur senior au PCHR. ‘Les étudiants de Gaza veulent continuer leurs études – tous sont laissés sur le carreau à l’intérieur de la bande de Gaza à cause du siège imposé par Israël et du blocus. Leurs droits de poursuivre leur éducation et leur avenir sont bafoués.’

La Déclaration Universelle des Droits de L’Homme de 1948 et le Pacte internationale relatif aux droits civils et politiques de 1966 garantissent explicitement le droit de toute personne de se déplacer librement entre leur état et l’extérieur. Le blocus israélien de la bande de Gaza, qui entre bientôt dans sa troisième année, détruit de manière systématique et délibérée la vie économique de Gaza, ses services de santé et d’éducation, en écrasant tout espoir pour le futur de ses habitants. Les étudiants gazouis désirant poursuivre des études spécialisées à l’étranger, pour ensuite revenir à Gaza et assister à la reconstruction de leur pays, pour la plupart d’entre eux, sont empêchés d’exercer ce droit puisque l’état d’Israël persiste dans sa politique de punition collective. Une organisation de droits de l’homme israélienne, GISHA, vient de faire appel à la Cour Suprème israélienne pour que deux étudiants de Gaza, Wissam Abuajwa et Nibal Nayef, puissent quitter Gaza et étudier en vue d’un Masters en Grande Bretagne et en Allemagne.

Entre-temps, Said Ahmad Said Al-Madhoun attend depuis plus d’une année pour poursuivre son Masters en droit, à l’étranger. Said a gagné une bourse du Open Society Institute en janvier 2007 et a ensuite été accepté dans un programme de Masters au Washington College of Law, une université américaine. Mais Said n’a pas pu se rendre aux Etats-Unis. ‘J’ai pu sortir de Gaza en décembre 2007 jusqu’à la frontière égyptienne,’ raconte Said. ‘C’était un voyage compliqué – à cause du blocus, nous étions obligés de prendre le passage d’Erez (au nord de la bande de Gaza ) et puis, un autre passage à Kerem Shalom, jusqu'à la frontière. Mais là-bas, on m’a refoulé puisque je n’avais pas de visa américain.’  Il était impossible pour Said d’obtenir un visa pour les Etats-Unis parce que c’est interdit pour lui de se rendre à Jérusalem, où le consulat américain délivre les visas. Il a essayé de quitter Gaza une deuxième fois en janvier et a essuyé un deuxième refus à la frontière égyptienne. Sa carrière académique et sa vie sont en suspens. Said attend encore. ‘La situation est extrêmement frustrante pour moi et pour nous tous, les étudiants à Gaza,’ lâche-t-il d’un air fatigué. ‘Nous avons envie de travailler et d’apprendre. Nous voulons pouvoir nous déplacer en toute liberté. Nous avons envie de prendre notre avenir entre nos propres mains.’

Lorsque Hadeel Abu Kwaik a appris tout d’abord que sa bourse Fulbright a été retirée, elle dit avoir été fâchée et déçue. ‘Je me demande si Israël a envie d’un voisin éduqué ou un voisin fâché,’ a-t-elle déclaré publiquement. Comme Said, Hadeel veut étudier à l’étranger pour revenir ensuite à Gaza et travailler au centre de sa communauté. Bien qu’elle se réjouisse d’être à nouveau détentrice de la bourse Fulbright, elle admet qu’elle a toujours des doutes de réellement pouvoir quitter Gaza, et cette anxiété gâche sa joie. ‘Je ne me sentirai pas tranquille jusqu’à ce que nous arrivions pour de vrai aux Etats-Unis,’ dit Hadeel.   

21:53 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, éducation, blocus, université, étudiant | Lien permanent | Commentaires (61) | |  Facebook | | | |

Commentaires

GISHA ( http://www.ngo-monitor.org/article/gisha ), n'a rien d'israélien, à part sa présence et sa fondation dans la ville de Tel Aviv.
Elle est dirigée par Sari Bashi, les fonds financiers provenant de Echoing Green, Dutch and Norwegian Foreign Ministries, Foundation for Middle East Peace (FME) and Open Society Institute.

"It uses the vocabulary of international law and human rights to promote a partisan political and ideological agenda, erasing essential facts and different opinions.
In addition, Gisha’s use of "apartheid" rhetoric, downplays the context of terror and misrepresents human rights issues, contributing to the perception that Israel is imposing restrictions on Palestinians without cause."

Ensuite, je me permets d vous dire que ni en 1948, ni en 1966, le droit de circuler librement n'implique pas celui de se suicider à la dynamite, en essayant par la même occasion de tuer des innocents.

Et encore au sujet de GISHA...
"In these campaigns, Gisha selectively applies human rights law by failing to mention the context and the logic of Israeli border-crossings and checkpoints, as documented below"
GISHA ne tient jamais compte du contexte ni de la logique...

"Gisha presents the Palestinian position, while ignoring different analyses. This biased publication neglects to mention that under Article 6 of the Fourth Geneva Convention on the Protection of Civilian Persons in Time of War, a foreign power is only considered an occupier "to the extent that such Power exercises the functions of government in such territory."
Since 1995, and certainly since the disengagement, Gaza's Palestinian population has been under Palestinian Authority jurisdiction."

"The authors of this report neglect to mention the 2127 Palestinian rocket attacks launched from Gaza during 2005 and 2006.
Similarly, they have erased the essential security dimension of Israel's continued supervision of traffic crossing Gaza's borders.
And when Gisha condemns Israel for bombing Gaza’s electricity transformers, the context of the preceding illegal cross-border raid that resulted in the killing of two Israeli soldiers and kidnapping of a third on June 25, 2006, is also erased.

The basic factual omissions in this report reveal Gisha's core agenda – to delegitimize Israeli actions while ignoring internal Palestinian failings and human rights abuses.
Gisha's political bias is evident in its blanket portrayal of Israel as aggressor, which prevents it even engaging with the question of military proportionality of Israel's response to this June 2006 attack.


Conclusion

Gisha’s work in promoting freedom of movement for the Palestinians may reflect a genuine concern for Palestinian rights.
However, as the "Disengaged Occupiers" report and other campaigns show, this mandate is often distorted to promote a one-sided political agenda and inaccurate presentations of the conflict.
Gisha repeatedly uses apartheid rhetoric and has reinforced the NGO mantra that Gaza is still occupied, crossing the line from legitimate criticism of Israeli government policy into demonization.
As a human rights organisation, Gisha has a responsibility to engage with the human rights complexities of balancing Palestinian rights with protecting Israelis from terrorism, and not to simplify the conflict so that Palestinians are excused of all responsibility."

Je vais m'arrêter là sur la dénonciation des pratiques de cette ONG, tout en vous proposant de lire cet article.

http://www.ngo-monitor.org/article/gisha_access_for_all_

Le Prophète a dit :

« Par Dieu que celui qui est redouté par ses voisins en raison de sa malice n’est pas un véritable croyant ».

Le Coran n’encourage pas les musulmans à rendre le mal pour le mal mais, tout au contraire, fait un appel aux croyants à répondre au mal avec de bonnes actions.

« Mais (étant donné que) le bien et le mal ne peuvent pas être comparables, repousse le mal avec quelque chose de meilleur.
Et, voilà que celui avec lequel il y avait une inimitié deviendra alors un véritable ami » (41:34).

Dieu signale également dans le Coran que le Jardin (Paradis) a été préparé pour ceux qui œuvrent pour Sa Cause, en temps de prospérité et en temps de pauvreté, qui refrènent leur colère et pardonnent à leur prochain, car Dieu aime ceux qui font le bien (3:135).

« A ceux qui persévèrent à faire le bien, les attend le bien suprême.
Leurs visages ne seront pas assombris par l’obscurité ni par l’humiliation (dans le Jour du Jugement).
Ils sont destinés au Paradis, où ils résideront (éternellement) ». (10:26).

« Rappelez-vous qu’une tentative de se venger d’un mal peut devenir, à son tour, un mal. Ainsi, celui qui pardonne à son ennemi et fait la paix avec lui, recevra sa récompense de Dieu, car certainement Il n’aime pas les malfaiteurs » (42:40).

L’abomination de Dieu pour l’assassinat est mise en exergue dans les aleyas qui parlent d’Abel dans la surah de la Table Servie.

« Et Caïn a dit : « Soit certain que je te tuerai ! » (5:27), Abel a répondu :

« Même si tu levais la main pour me tuer, je ne lèverais pas la main pour te tuer : en vérité, je crains Dieu, Celui qui soutient tous les mondes ».

Après l’assassinat d’Abel, Dieu dit :

« Nous décrétons pour les enfants d’Israël que celui qui tue un être humain –si ce n’est pas comme châtiment pour avoir assassiné ou pour avoir semé la corruption sur la terre- sera considéré comme s’il avait tué toute l’humanité ; et celui qui sauve une vie, sera considéré comme s’il avait sauvé la vie de toute l’humanité ».

Il est à constater que la référence aux enfants d’Israël n’affecte pas la validité universelle du message.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/06/2008

JERUSALEM (AFP) - 10 juin 2008 | 09H30
Israël discute d'une offensive contre le Hamas à Gaza. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert devait entamer mardi deux jours de consultations sur une éventuelle opération d'envergure anti-Hamas dans la bande de Gaza visant à mettre fin aux tirs de roquettes de ce territoire palestinien.

Quatre roquettes se sont abattues mardi matin sur le sud d'Israël sans faire ni victimes ni dégâts. La semaine dernière, un Israélien avait été tué par l'explosion d'un de ces projectiles.

"La situation actuelle ne peut plus durer, le Premier ministre va discuter des différentes options dont celle du recours à la force", a affirmé Mark Regev, porte-parole du Premier ministre.

http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/info_express/monde/detail_monde/(contenu)/235313

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/06/2008

Mr Victor dit:

(...Le Coran n’encourage pas les musulmans à rendre le mal pour le mal mais, tout au contraire, fait un appel aux croyants à répondre au mal avec de bonnes actions.)

Je lui répond que c'est tout à fait faux, ça ce n'est pas du Coran mais ces des idées Sionistes.

le Coran dit " je copie ici le sens du verset(aya)": ( Si vous vous êtes punis, vous pouvez vous défendre, mais si vous serez patients ça sera (beaucoup) mieux)!

Écrit par : Hassen | 24/08/2008

bonjour Victor DUMITRESCU:
"les noms des fous se trouvent par tout", comme dit le proverbe Français.
N'oubliez surtout pas de passer bonjour a votre parrain le sanguinaire SIONISTE "Sharon"(HACHAKOM)!

Écrit par : Djilani Ftelina | 24/08/2008

Je ne manquerais pas de souhaiter un bon rétablissement au général, premier ministre et saint homme, Ariel Sharon !

Héros de la guerre des 6 jours de 1967, quand Israël a battu l'alliance de plusieurs (5-6) pays arabes !

Mais, contrairement à vous, je vais aussi passer le bonjour, aux chrétiens libanais assassinés par le sanguinaire, terroriste, voleur, corrompu et pédophile Yasser Arafat...coupable du massacre du village de Damour en 1976, des massacres de Septembre Noir en Jordanie, de l'assassinat de Béchir Gemayel, de ceux qui sont morts aussi à Sabra et Chatila...à cause de Yasser Arafat, un criminel...Prix Nobel de la Paix...quel cirque, quelle mascarade, quelle comédie...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Mr Victor dit:

(...Le Coran n’encourage pas les musulmans à rendre le mal pour le mal mais, tout au contraire, fait un appel aux croyants à répondre au mal avec de bonnes actions.)

Je lui répond que c'est tout à fait faux, ça ce n'est pas du Coran mais ces des idées Sionistes.

le Coran dit " je copie ici le sens du verset(aya)": ( Si vous vous êtes punis, vous pouvez vous défendre, mais si vous serez patients ça sera (beaucoup) mieux)!


Merci Hassen, de nous démontrer à quel point l'islam est une religion de haine, contrairement à toute la propagande islamiste...

Jésus enseignait de tendre l'autre joue...

Hassen, je vous l'ai déjà signalé ailleurs, votre français permet tout plein de doute...vous le faites exprès ?

Si vous vous êtes punis, vous pouvez vous défendre, mais si vous serez patients ça sera (beaucoup) mieux...ça veut dire quoi exactement..."si vous vous êtes punis"...c'est du masochisme...?

Non, décidément...comment voulez vous dialoguer ainsi ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Dans mon commentaire du 10.06.2008...

"La semaine dernière, un Israélien avait été tué par l'explosion d'un de ces projectiles. Ecrit par : Victor DUMITRESCU | 10.06.2008"

personne ne déplore la mort d'un être humain...?
Parce qu'il est israélien ?
Et que les israéliens et les juifs doivent mourir ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Je ne manquerais pas de souhaiter un bon rétablissement au général, premier ministre et saint homme, Ariel Sharon !à dit Victor DUMITRESCU :

vous rêvez!?comme tout les SIONISTES!il me parait que vous ne savez rien sur la médecine!

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Un roumain qui souhaite un bon rétablissement a un polonais ou je ne sais d'où?
ça c'est MARRON!!!!!!!!!!

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Héros de la guerre des 6 jours de 1967, quand Israël a battu l'alliance de plusieurs (5-6) pays arabes,à dit Victor DUMITRESCU:

C'est pas lui et tous le monde sait,c'est l'armada occidentale.

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Mais, contrairement à vous, je vais aussi passer le bonjour, aux chrétiens libanais assassinés par le sanguinaire, terroriste, voleur, corrompu et pédophile Yasser Arafat...coupable du massacre du village de Damour en 1976, des massacres de Septembre Noir en Jordanie, de l'assassinat de Béchir Gemayel, de ceux qui sont morts aussi à Sabra et Chatila...à cause de Yasser Arafat, un criminel...Prix Nobel de la Paix...quel cirque, quelle mascarade, quelle comédie...A DIT Victor DUMITRESCU:

Vous voulez dire les chrétiens qui ont embrassé le SIONISME, mais pourquoi ne parlez pas de la majorité chrétienne qui étaient assassines de masses par les SIONISTES?

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Comme dans un repas à la bonne franquette, ou chacun amène sa propre nourriture, la aussi chacun amène ses pages d'histoire, pour la consolider...

Ariel Sharon (et tout le monde le sait) en 1967, n'est rien, c'est l'armada occidentale...mais pour Sabra et Chatila, là...c'est QUE lui...remercions tout de même l'historienne Djilani Ftelina, qui s'amuse à réécrire l'histoire à sa propre sauce...

Juste en passant...Ariel Sharon est toujours vivant...et tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

.et tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir...à dit Victor DUMITRESCU:
...ah! quel humanisme!UN SIONISTE il en train de convertir à l'humanisme!

VICTOR:Vous trompez qui?
Mais vous avez fait de retard! c'est pas votre habitude!à moins comme il dit le proverbe:"Si un SIONISTE fait de retard ça veut dire qu'il est en train de compter son argent"...ça ce n'est pas français...Vous savez bien ce que je veut dire.

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Ah!Victor DUMITRESCU,je serai très heureux si vous annoncez dans ce forum comme vous avez fait dans l'autre forum"VU DE LA PLACE DE VICTOR HUGO" QUI A tue jésus?

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

A.Victor DUMITRESCU: JE VOUS Suis dans tout les forums, c'est a dire la ou vous propagez vos mensonge et vos sophismes......JE SUIS UN CHERCHEUR D'OR!

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Mr. Victor. A propos du verset que vous n'avez pas compris, où j'ai transmis le sens. Permettez-moi, ici, de vous demander de traduire ce verset (parce que vous avez dit que vous connaissez l'arabe):
وإن عاقبتم فعاقبوا بمثل ما عوقبتم به، (ولأن صبرتم لهو خير للصابرين)" سورة النحل/126 "
N'oubliez surtout pas de traduire les mots écrits entre parenthèses!

Écrit par : Hassen | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

Sacré préoccupation...me chercher dans les forums (c'est à dire blogs), pour découvrir mes mensonges à moi...comme ceux de Charles Enderlin et l'affaire Mohamed al-Dura....vous cherchez la vérité ?

Ce mensonge du caméraman palestinien de France 2 qui est à l'origine de la Seconde Intifada ?

Le procès s'est terminé, Charles Enderlin a été reconnu coupable...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Hassen, que voulez vous de la part d'un sioniste, que vous détestez ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

"L'apôtre d'Allah emprisonna les Qurayza à Medine pendant que des tranchées étaient creusées place du marché. Ensuite il fit venir les hommes et les fit décapiter de telle sorte qu'il tombaient dans les tranchées. Ils furent amenés en groupes, et parmi eux était Kab, le chef de la tribu. En nombre, ils atteignaient 600 ou 700, bien que certains affirment qu'ils étaient 800 ou 900. Tous furent exécutés." Médine, An 627. Sirat Rasoul Allah, Ibn Ishaq.

Cela ne vous intéresse pas...tout ce qui vous passionne c'est la mort de Jésus.
600 ou 900 personnes valent bien plus que 1...vous ne croyez pas ?
Et puis, l'an 627 est plus récent que l'an 33, 40...preuve que aucune leçon n'est jamais apprise...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Madame Carol Scheller,

Une simple question de de bon sens.
Pourquoi dans votre article, vous invoquez des lois universelles alors même que les musulmans n'en veulent et ce, depuis le 19 septembre 1981 ?

La Déclaration Universelle des Droits de L’Homme de 1948 et le Pacte internationale relatif aux droits civils et politiques de 1966 garantissent explicitement le droit de toute personne de se déplacer librement entre leur état et l’extérieur.

La Déclaration islamique universelle des droits de l'homme a été rédigée à l’initiative du Conseil Islamique pour l’Europe, organisme ayant son siège à Londres.
La Déclaration a été proclamée le 19 septembre 1981, à Paris, par Salem Azzam, secrétaire général du Conseil islamique, lors d'une réunion organisée au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture [Unesco].

Sur le blog de Hani Ramadan, il en fait la description de cette Déclaration Islamique Universelle des Droits de l'Homme, alors pourquoi ne pas se référer à cette dernière ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Le plus ancien détenu palestinien en Israël, Saïd Al-Attaba, 56 ans, incarcéré depuis 1977, et Mohammad Ibrahim Abou Ali, alias "Abou Ali Yatta", emprisonné depuis près de 30 ans, font partie des détenus libérés.

Ils purgeaient des peines de prison à vie après avoir été reconnus coupables d'implication dans des attaques anti-israéliennes meurtrières.

C'est la première fois que le gouvernement israélien accepte de libérer des Palestiniens condamnés pour des attentats ayant fait des morts.

Si ça c'est pas de l'humanité...libérer des criminels, coupables, qui ont du sang sur les mains...
Mais voila Israël cherche vraiment la paix...alors ils font un effort...sera-t-il au moins compris à sa juste valeur ?

Le doute est permis...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

"comme il dit le proverbe:"Si un SIONISTE fait de retard ça veut dire qu'il est en train de compter son argent"...ça ce n'est pas français...Vous savez bien ce que je veut dire."

Oui, je sais très bien ce que ça veut dire,...c'est quand quelqu'un est malade, malade de jalousie, un pauvre qui regarde un riche compter sa fortune...
Heureusement qu'il y a des riches, comme ça, les pauvres aussi, peuvent manger...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Au SIONISTE Victor,
Vous avez dit:
( Hassen, que voulez vous de la part d'un sioniste, que vous détestez ?)

Vous ne pouvez pas traduire le verset du Coran que je vient de l'écrire?, ou bien vous avouez que j'ai raison, en disant que vous êtes monteur? Vous choisissez les versets (à traduire) en hors de ses contextes! C'est à dire selon votre désir rusé!?

Écrit par : Hassen | 25/08/2008

Ce mensonge du caméraman palestinien de France 2 qui est à l'origine de la Seconde Intifada ? S'interroge Victor DUMITRESCU:

Vous voulez dire TF1 a propos de la mort du PRÉSIDENT ROUMAIN N.CEAUSESCU?

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Oui Hassen, je suis un monteur...en échafaudages...ah...ce français...que c'est difficile...

Non Djilani, je veut dire Charles Enderlin de France 2 et Mohamed al-Dura...

Que viennent faire TF1 et Ceausescu ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

un pauvre qui regarde un riche compter sa fortune...
Heureusement qu'il y a des riches, comme ça, les pauvres aussi, peuvent manger...A dit Victor DUMITRESCU:

vous voulez dire l'argent des dictateurs qui gouvernent le tier-monde qui sont sous vos influence.....Les Banques de Genève, elles ne sont pas loin de votre regard NON?

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

je veut dire mon argent à moi, gagné par moi, avec mes affaires...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Hassen,

Depuis la destruction du Temple et la dispersion des Juifs par l'Empire romain suite aux révoltes de l'an 70 et de l'an 135, une partie des Juifs expriment le désir de retourner en Terre Sainte.
Ainsi pour Maïmonide : «Les Temps messianiques auront lieu lorsque les Juifs regagneront leur indépendance et retourneront tous en terre d'Israël».

Voila, l'œuvre de l'Empire Romain...et les hébreux, ne sont les seuls perdants, face aux romains...non, non, non, il y a aussi, les germains, les celtes, les gaulois, les daces, les grecs, les égyptiens...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Que viennent faire TF1 et Ceausescu ?S'interroge Victor DUMITRESCU:

DONC VOTRE MEMOIRE EST TRES COURTE...pour vous rafraichir la mémoire veuillez voir l'archive de l'époque!

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Vous dites:
Hassen,

Depuis la destruction du Temple et la dispersion des Juifs par l'Empire romain suite aux révoltes de l'an 70 et de l'an 135, une partie des Juifs expriment le désir de retourner en Terre Sainte.
Ainsi pour Maïmonide : «Les Temps messianiques auront lieu lorsque les Juifs regagneront leur indépendance et retourneront tous en terre d'Israël».

Voila, l'œuvre de l'Empire Romain...et les hébreux, ne sont les seuls perdants, face aux romains...non, non, non, il y a aussi, les germains, les celtes, les gaulois, les daces, les grecs, les égyptiens...

OU EST LA MORT DE JESUS DANS CE RAPPEL HISTORIQUE??????????

Écrit par : Hassen | 25/08/2008

"Au SIONISTE Victor"

Je crois que les majuscules sont superflues, on a compris...

"comme il dit le proverbe:"Si un SIONISTE fait de retard ça veut dire qu'il est en train de compter son argent"...

Fallait écrire "Juif" au lieu de sioniste, c'est une idée assez courante, il y a sûrement des proverbes un peu plus originaux en Arabe, non..? Le juif avec les longs ongles et son grand nez qui compte les sous... etc. Mais bon, c'est pas pour rien non plus que "Mein Kampf" se vend si bien en Egypte et ailleurs dans le monde arabe, s'pas? Parce que le sort des palestinioens, entre nous, il dépend un peu aussi de l'attitude des dirigeants arabes alentours, non? Les palestiniens sont vos rroms, très pratiques pour nourrir votre ressentiment envers Israël, mais pour le reste, qui en a quelque chose à cirer dans le monde musulman? Mhh..?

"vous voulez dire l'argent des dictateurs qui gouvernent le tier-monde qui sont sous vos influence"

Oui, comme Khadafi, Amedinejad, etc. Faut quand même dire que parmi les 10 pays qui pourraient racheter le monde, on trouce le Qatar et l'Arabie Saoudite. Le pétrole fait le bohneur de vos dirigeants, vous ne voulez pas que l'Occident intervienne dans vos affaires politiques, alors assumez et faites avancer la démocratie chez vous, si ça vous intéresse vraiment... Ni Victor ni aucun membre de ce blog ne peut rien faire..

Les gars, si le monde arabe était prêt pour la démocratie, et si les islamistes n'y étaient pas si opposés, vous pourriez en jouir, mais pourquoi ça a jamais marché? Mhh?

"JE VOUS Suis dans tout les forums, c'est a dire la ou vous propagez vos mensonge et vos sophismes"

Est-ce que vous condamnez également ce genre de sophisme et de dérive sectaire?

http://www.miraclesducoran.com/

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

C'est votre propre mémoire qui et courte...

Ce mensonge du caméraman palestinien de France 2 qui est à l'origine de la Seconde Intifada ? S'interroge Victor DUMITRESCU:

Vous voulez dire TF1 a propos de la mort du PRÉSIDENT ROUMAIN N.CEAUSESCU?

Ecrit par : Djilani Ftelina | 25.08.2008

C'est pourquoi je vous ai posé la question suivante...

"Non Djilani, je veut dire Charles Enderlin de France 2 et Mohamed al-Dura...

Que viennent faire TF1 et Ceausescu ?

Ecrit par : Victor DUMITRESCU | 25.08.2008 "


Qu'est-ce que Charles Enderlin en 2000, en Israël a à voir avec Ceausescu, en 1989, en Roumanie ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Jésus est arrêté par la police du Temple, aux ordres des autorités religieuses. Il est tout d'abord conduit chez l'ex-grand prêtre Anân, puis devant une cour de justice, que les évangiles appellent Sanhédrin, devant le souverain sacrificateur Caïphe, avant de comparaître devant le gouverneur romain Ponce Pilate qui l'envoie chez Hérode Antipas avant de l'interroger à son tour.
Cela donne lieu a des confrontations où Jésus soit se tait, soit paraît souligner le caractère relatif du pouvoir de ses interlocuteurs par sa liberté de parole dans des scènes très chargées symboliquement.

Jésus est finalement condamné par Ponce Pilate à être crucifié après s'être lavé les mains de sa mort en la portant uniquement sur la conscience des juifs.
Son exécution a lieu un vendredi, veille du Chabbat, sur une croix surmontée d'un titulus portant l'inscription « Jésus le nazôréen, Roi des Juifs ».
Pour les 3 évangiles synoptiques, ce vendredi est le jour même de la fête de Pessa'h, le 15 Nissan, ce qui peut être (compte tenu du calendrier hébreu usuel) un vendredi 7 avril 30 ou un vendredi 3 avril 33 (cette dernière date est celle justifiant le choix de l'an 1 dans le calcul de Denys le Petit).
La chronologie donnée par l'évangile selon Jean est différente, et conduit à un vendredi 14 Nissan, mais il est possible encore une fois qu'il y ait des ruptures dans la chronologie de ce récit, voire que les rédacteurs de l'évangile selon Jean aient utilisé une autre version du calendrier.
En tout cas, sa mort a eu lieu pendant que Pilate était préfet de Judée, donc après 26 et avant 36, où Pilate est rappelé à Rome.

Qu'on rapproche ces récits du droit romain en vigueur en Syrie-Palestine à l'époque ou qu'on le rapproche du droit hébraïque tel qu'il se pratiquait alors, les narrations du procès faites par les évangiles ne correspondent à rien qui soit cohérent avec la tradition juridique retenue.
La question du procès de Jésus - question historique ouverte - est d'autant plus difficile à résoudre que le temps et l'antisémitisme chrétien au cours des siècles écoulés l'ont recouverte de multiples enjeux politiques et religieux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Voila Hassen, à votre service...
Vous, les musulmans, qui n'aimez pas les juifs, relisez votre Coran...trouvez Isâ le juif, c'est à dire, Jésus...et après rendez vous compte de l'énormité...

"Son exécution a lieu un vendredi, veille du Chabbat, sur une croix surmontée d'un titulus portant l'inscription « Jésus le nazôréen, Roi des Juifs »."

Votre prophète (volé aux juifs) est le Roi des Juifs...
Abram, le juif, hébreu en fait, mais bon, pour vous c'est un juif, devenu Abraham, est voter prophète (encore du vol)...et le père d'Ismaël, un fils de juif, devenu l'ancêtre des arabes...

Elle est ou la cohérence ?

Abraham juif, ancêtre des arabes,
Jésus, roi des juifs, prophète des musulmans et des arabes...

Vos dieux (prophètes) sont tous juifs...mais vous êtes anti juifs, anti sionistes, anti sémites...

Elle est ou la cohérence ?

Sans parler de la longue liste des prophètes juifs, que vous avez "empruntée"...volée serait plus juste...mais bon...pour ne pas heurter les musulmans, on va dire...empruntée...

Lisez votre Coran...à part Mahomet, le bédouin, très riche, grâce à Khadija, tous vos prophètes sont juifs...donc sionistes...

En Arabie Saoudite, votre terre sainte, celle des musulmans, il y a plein de tombes de juifs...à la Mecque, comme à Médine...

Tous ces commentaires, s'appliquent également aux chrétiens...européens, américains (du Nord et du Sud), australiens, asiatiques, africains...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

L'islam possède sa propre interprétation de la vie des prophètes monothéistes, qui diffère parfois de celle des 2 autres religions abrahamiques (judaïsme et christianisme).
Bien que tous les prophètes soient considérés comme importants, 5 sont nommés "ouli l âazm" (arabe : أولي العزم, les plus décidés) et se distinguent : Noé (Nuh), Ibrahim (Abraham), Moïse (Musa), Îsâ (Jésus de Nazareth) et Mohamed (Mahomet).

Pour l'islam, le premier des prophète est chronologiquement Adam et le dernier est Mahomet, d'où son titre de «le dernier des Prophètes ».
La notion de divinité de Îsâ (Jésus) n'est pas rencontré en islam, à la différence du christianisme.

Selon la foi islamique, l'essence fondamentale du message de tous les prophètes de l'islam (en arabe nabi نبي ; pl. anbiyaa أنبياء))) est de vénérer Allah (Dieu) seul et de rejeter ce qui est considéré comme de fausses divinités (Shirk).

L'islam se veut la religion de tous les prophètes monothéistes de l'Histoire, et tous appelèrent exactement à ce à quoi appelle l'islam.
Le Coran cite 25 prophètes.
Toutefois, un hadith précise qu'ils furent au total 124 000 à travers l'Histoire.

Dans la vision musulmane, Dieu charge chaque prophète de prévenir leurs communautés respectives du mal, et de les enjoindre de Lui obéir.
Le Coran affirme que Dieu a envoyé un prophète à chaque société humaine de tout temps pour délivrer un message universel, et que Mahomet est le dernier d'entre eux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Le 25 décembre 1989, réuni dans une école de Târgovişte à 50 km de Bucarest, Nicolae Ceauşescu et Elena Petrescu, coupables de génocide, étaient condamnés à mort et aussitôt fusillés dans la base militaire de Târgovişte.

Comme la plupart des dictateurs, Ceauşescu institue en sa faveur un culte de la personnalité omniprésent, se faisant désigner sous les titres de Conducător (qui correspond en français à guide, en allemand à führer, en italien à duce...) et même de « geniul din Carpaţi » (littéralement : le génie des Carpates), ou encore en se faisant fabriquer un sceptre comme un roi.
L'historiographie roumaine de l'époque communiste le comparait d'ailleurs régulièrement avec les grands héros nationaux du passé.

Ces excès conduisirent le peintre Salvador Dalí à envoyer un télégramme de félicitations au conducător.
Le quotidien du parti communiste Scînteia, sans percevoir l'ironie de la démarche du peintre surréaliste, publia le texte du message dans ses colonnes, croyant y voir un témoignage de la gloire universelle du leader roumain.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

"Vos dieux (prophètes) sont tous juifs...mais vous êtes anti juifs, anti sionistes, anti sémites..."

Ahhh non Victor, le Coran est incrée, vous devriez le savoir, comme l'Arabe, il ne vient pas du Syriaque et les premières grammaires arabes n'ont pas été élaborées dans.. les écoles syriaque avec l'aide de savants.. juifs et de byzatins... Non Victor, le Coran, les Arabes, tout ça, c'est génération ex-novo, la génération spontanées, quoi... D'ailleures les chiffres arabes non plus ne sont pas indiens, mais bein arabes, et les travaux de Galien, encore enseigné dans les écoles syriaques de l'époque, ne pouvaient être connu du Prophète et de son médecin formé dans ces écoles.. D'où que le Coran contient tout, et que les anciens arabes ont redécouvert, grâce à intervention divine, les mystères de l'embron, celui de l'innervation des intestins, le miracles des 500 articulations (le plus drôle), et j'en passe. Non les masse arabes ne sont pas sous éduquées et manipulables à souhait comme en témoigne ce cannular magnifique qui, bien qu'il annonçait la couleur, a été pris au troisième degré par des hordes de croyant au travers de plus de 1000 commentaires (voir: http://extremecentre.org/2006/04/14/femme-kagourou-la-video-et-les-photos/ )

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 25/08/2008

Je voulais dire "premier degré", c'est tellement pathétique à lire, 5 milliards d'années d'évolution, un ère de progrès incontournable des savoirs, et tant d'ignorance encore non comblée...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 25/08/2008

Est-ce que vous condamnez également ce genre de sophisme et de dérive sectaire?A dit.Carlitos de Unamuno:

NON et NON je condamne les diffamations et les mensonge à l'égard d'une nation toute entière, c'est affreux de monopoliser l'avis des autres, et pourtant je suis le seul et peut être le nommé HASSEN que nous arrivons enfin à découvrir ces BLOGS de TG. En outre, j'ai le sentiment que vous êtes embarrassé par notre présence, qui porte un point de vue différent aux vôtres.

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Djilani Ftelina,

"NON et NON je condamne les diffamations et les mensonge à l'égard d'une nation toute entière, "

Merci d'arrêter de diffamer et de mentir au sujet d'Israël.

Hassen et vous, Djilani (homme/femme) n'êtes ni les premiers, ni les derniers fervents musulmans, à venir et à partir des blogs de la Tribune de Genève...
D'autres, avant vous, ont abandonnés...chacun son tour, le vôtre viendras aussi...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Hassen et vous, Djilani (homme/femme) n'êtes ni les premiers, ni les derniers fervents musulmans, à venir et à partir des blogs de la Tribune de Genève...
D'autres, avant vous, ont abandonnés...chacun son tour, le vôtre viendras aussi...A DIT.Victor DUMITRESCU:

ça ce que j'appelle la mentalité SIONISTE, laisser moi seul... laisser moi dominer.....

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

à venir et à partir des blogs de la Tribune de Genève..A dit.Victor DUMITRESCU:

qui vous à dit que je vais partir????????????????????????????????????????

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Dès que j'aurais la nouvelle que vous êtes retournés à la Roumanie, là peut être je pense à votre proposition...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

"ça ce que j'appelle la mentalité SIONISTE,"...opinion d'un musulman...

Voila le justicier qui veut me faire rentrer...mais stop...la vous dépassez les bornes...moi, je suis chez moi, en Suisse...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Je suis pas un AMATEUR DE FUITE comme à fait l'armée sioniste dans le sud du Liban...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Quand ça...en 1967 ?
1 contre 6 ?
Gagnant : Israël ?

Djilani est donc un homme...un courageux, pas un fuyard...et...il habite ou le monsieur ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

.moi, je suis chez moi, en Suisse...A dit Victor DUMITRESCU:


LES suisses sont neutres durant des siècles.
Et vous? vous êtes NEUTRE ou bien un ENNEMI NEUTRE?

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

"Djilani est donc un homme...un courageux, pas un fuyard...et...il habite ou le monsieur ?" S'interroge Mr.Victor DUMITRESCU :

Au moins je suis plus courageux à ceux (L'armé sioniste)qui ont fait leurs TOILETTE à l'intérieur des MIRKAVA brulées.

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Djilani,
Moi je suis un de ceux qui neutralise...et vous, vous êtes de quelle coin du monde ?

Vous ne le savez peut-être pas...mais j'ai aussi un blog...venez me voir...plus que vous voulez ... me suivre ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Carol Scheller, elle aussi est suisse et pourtant elle n'est pas du tout neutre...mais cela vous avantage vous, plus qu'elle est pour les palestiniens...

Mais, vous, surtout vous, Djilani, en êtes vous ... neutre ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Je suis contre les fanatique...et surtout le SIONISME.

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Je suis contre les fanatique...et surtout le SIONISME.

Ecrit par : Djilani Ftelina | 25.08.2008

Donc, vous êtes aussi contre le Hezbollah, le fou de Téhéran, Osama Ben Laden...tous ces islamistes, quoi ?

En voila du courage...enfin, nous tenons un musulman modéré parmi nous...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Dans votre BLOG il y'a qu'un doberman"A garde-vous"

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Je suis contre toute forme D'extrémisme...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Plus quelques 70 articles, à la gloire de l'Islam et don Prophète...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 25/08/2008

Je suis contre toute forme D'extrémisme...MAIS vous, vous êtes égoïste, vous voyez que les inconvénients des autres...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Plus quelques 70 articles, à la gloire de l'Islam et don Prophète...A dit.Victor DUMITRESCU:

C'est une bonne nouvelle,mais je ne vous crois pas...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

par votre extrémisme vous avez fait atteinte à toute la communauté juive dans toute la planète,au lieu de la servir...
tous les fanatiques font atteintes à les leurs...

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Vous parlez toute seule?

Écrit par : Ricardo | 25/08/2008

c'est la défaite de celui qui à monopoliser plusieurs blog pour propager la haine et l'intolérance...




ça c'est la réponse à votre question RICARDO....

Écrit par : Djilani Ftelina | 25/08/2008

Etranger
lundi 01 septembre 2008
La frontière sud de Gaza brièvement entrouverte
Reuters
Les candidats au départ ont dû s'armer de patience... Souvent pour rien. : Reuters
L'Égypte a ouvert, samedi, pour 48 heures, le point de passage frontalier de Rafah.
Un geste limité, pour marquer le début du ramadan.

Fermé, il y a un peu plus d'un an, en réaction à la prise de contrôle de Gaza par le Hamas, le passage de Rafah, sur la frontière égyptienne, s'est entrouvert, ce week-end, pour laisser passer quelques centaines de Gazaouites triés sur le volet par le Hamas et les autorités égyptiennes.
Celles-ci ont voulu faire un geste humanitaire à l'occasion du début du ramadan.

«La réouverture de Rafah pendant quelques jours va alléger les souffrances de notre peuple», s'est réjoui Sami Abou Zouhri.
Selon ce porte-parole du mouvement islamique, environ 2'600 Palestiniens ont ainsi pu, samedi, se rendre en Égypte ou regagner la bande de Gaza.
En fait, d'une part, 882 Palestiniens bloqués en Égypte depuis plusieurs mois ont été autorisés à traverser la frontière; d'autre part, seuls 1'800 résidants de la bande de Gaza ont pu quitter le territoire palestinien, alors qu'au moins 20'000 demandes de sorties avaient été déposées par des personnes qui répondaient aux conditions draconiennes imposées par les Égyptiens et le Hamas.

Des milliers ont dû rebrousser chemin

«Ma fille vit en Bulgarie, j'ai moi-même un passeport bulgare et un visa, explique le Dr Omar Madhi. Je réponds donc aux conditions et, pourtant, j'ai été refoulé.»
Comme ce médecin, des milliers de candidats à la sortie ont dû rebrousser chemin.
Parmi eux, des malades qui doivent subir des traitements à l'étranger, des étudiants et des ressortissants étrangers bloqués à Gaza, quelquefois depuis des années...

Amers, certains des refoulés critiquent ouvertement le Hamas et son manque d'organisation : «Ma mère aurait dû sortir, mais elle était trop faible pour aller toute seule jusqu'au point de passage, explique Hamza. Ils ont refusé que je l'accompagne. Résultat : elle reste à Gaza !»

D'autres racontent comment ils ont dû patienter une quarantaine d'heures dans un stade, être interrogés par les miliciens islamiques, embarqués dans des bus, fouillés, contrôlés à 7 reprises sur la route de Rafah.
Avant, enfin, de franchir la frontière et d'échapper à l'enfer de Gaza.

Radjaa Abou DAGGA.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/09/2008

Les commentaires sont fermés.