30/05/2009

Vivre avec le deuil

Pour ceux qui comprennent l’anglais, le journal The Guardian reste le témoin par excellence de la vie à Gaza. Dans la série « Cette semaine à Gaza » (http://www.guardian.co.uk/world/series/aweekingaza), Clancy Chassay nous lègue une vidéo de 5 minutes sur le travail d’une psychologue avec des enfants. L’importance de ce travail pour les adultes en devenir est inestimable : c’est la garantie d’une société saine capable de vivre pleinement dans le présent en envisageant activement l’avenir.

 

Cela fait huit ans que Mme Insherrah Zakout travaille le deuil avec les habitants de Gaza. Elle continue malgré la perte de son propre fils lors des attaques sur Gaza cet hiver.

Insherrah.jpg
il n’y a pas d’enfance normale, 16 mai 2009

Résumé du commentaire de la vidéo

 

« Il s’agit d’une thérapie de groupe à Gaza :  pas de surprise à avoir, les enfants sont des palestiniens placés contre des soldats israéliens.

 

Insherrah Zakout est une femme remarquable. Ces derniers huit ans cette psychologue travaille à guérir les enfants traumatisés de Gaza. Aujourd’hui elle est avec un groupe de garçons de 14 et 15 ans. Elle aide les enfants à se mettre en contact avec leurs émotions. Il y a plus de 8'000 enfants à Gaza. Une étude récente montre que 98% des enfants ont vécu, directement ou indirectement, un traumatisme de guerre.

 

Incroyablement, étant donné les besoins, la clinique de Insherrah est l’une des deux uniques cliniques de Gaza créée à cette intention. Elle dépend de bailleurs internationaux pour sa survie. Il n’y a aucun soutien financier des Nations Unies. Insherrah est devenue une mère pour ces enfants. Elle les aide à faire sortir des sentiments qui sont parfois difficile à exprimer à la maison.

(…)

Pendant le temps que j’ai passé avec Insherrah, j’ai appris une chose incroyable : cette femme qui travaille sans répit pour aider les enfants à gérer leurs deuils, est encore elle-même sous le choc de la perte d’un proche. Il y a seulement 8 semaines, son fils aîné, Mohamed, a été tué par des tirs de roquettes israéliennes alors qu’il vivait un jour ordinaire. »

11:03 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, thérapie, deuil, enfants, traumatisme | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

les conventions de Genève...
pour une paix juste la seule solutions Merci

Écrit par : edyes | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.