10/01/2010

Blessures profondes

Eva Bartlett lance un appel sur son blog « In Gaza » : Il s’agit d’un petit garçon de dix ans. La vidéo suivante le montre avec son père :

 

Nidal.jpg

 

 

 


« Un garçon

 

9 janvier 2010

 

Plus de 90% des enfants palestiniens de Gaza souffrent du SSPT (le Syndrôme de Stress Post Traumatique). Plus de 80% des enfants vivent en état de pauvreté sévère. Dans la bande de Gaza, Nidal Abu Leila n’est qu’un enfant parmi beaucoup d’autres touchés dramatiquement par les 23 jours d’attaques israéliennes.

 

Nidal était un garçon comme les autres avant la période du 27 décembre au 18 janvier 2009. Il courrait, il jouait, il étudiait, il était aussi espiègle et plein d’énergie que la vie à Gaza, sous blocus, le permettait. Puis, la quatrième puissance militaire du monde a vidé son arsenal : des bombes lancées par des F-16, des obus tirés par des hélicoptères Apaches, ceux tirés par des tanks, ceux tirés depuis la mer, des mitraillettes, des bulldozers et d’autres explosifs.

 

Son père dit, ‘ Lorsque les Israéliens ont tiré des obus sur notre maison, il y avait aussi des tanks qui tiraient tout autour de nous. Nous étions entourés par des tanks. Trop de bruit, trop de danger. Nidal n’a pas pu le supporter.’ Depuis le massacre, Nidal ne peut plus parler, il ne pense pas correctement, il ne peut pas se concentrer et il marche en boitant.

 

Nidal vit dans la région d’Attatra, située au nord-ouest de la bande de Gaza. C’était un des endroits le plus sévèrement touchés par les attaques.

 

Selon le Gaza Community Mental Health Center (GCMHP), plus de 90% des enfants gazaouis souffrent des symptômes du SSPT, parfois modérés, parfois très graves. Seulement 1% des enfants ne montrent pas d’effets négatifs conséquents de ces évènements.

 

‘Nous avons consulté différents médecins à Gaza. Tous disent qu’ils ne peuvent rien pour Nidal.’

 

Nidal a besoin de soins particuliers qui existent seulement en dehors de la bande de Gaza, isolée du monde par un blocus qui dure depuis presque 4 ans.

 

Si vous aviez envie d’aider Nidal à avoir accès à des soins qui pourraient lui redonner la parole, la capacité de marcher normalement et d’avoir des chances pour une vie normale dans cette situation sauvagement injuste, vous pouvez me contacter sur mon blog. »

 

20:21 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, enfants, sspt, traumatisme, attaques israéliennes, soins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.