30/03/2010

Le droit de protester contre l’injustice – une valeur universelle

La commémoration de la fusillade du 9 novembre 1932 sur la plaine de Plainpalais a son équivalent dans l’histoire palestinienne. Aujourd’hui, c’est la Journée de la Terre : ce jour-ci, en 1976, six palestiniens étaient tués dans une manifestation non-violente contre la confiscation des terres dans le Néguev. Ce jour marque le début d’une résistance pacifique palestinienne. Une banderole dans les rues de Genève posée aujourd’hui annonce une action dans le même esprit.

88672.jpg

 

 Une femme à Gaza peint une fresque murale à l’occasion de la Journée de la Terre le 30 mars 2010. (Maan Images/Wissam Nassar)


L’appel pour une pression non-violente, en vue d’une fin de l’occupation des territoires palestiniens, date de 5 ans déjà. Le mouvement BDS (boycott, sanctions et désinvestissement) (http://www.bdsfrance.org/) n’est ni raciste ni antisémite : il prône des résistances pacifiques de toutes sortes à la politique du gouvernement israélien. Il a le soutien de plusieurs organisations non-gouvernementales à l’intérieur de l’Etat d’Israël ainsi que de la part de personnalités mondialement reconnues. Il est d’ailleurs hautement symbolique : peu de gens renoncent à boire de l’eau d’Eden ou renoncent à acheter les appareils de Soda Club pour la simple raison que leurs sociétés opèrent illégalement dans les territoires occupés du Golan et de la Cisjordanie.

Commentaires

Merci pour vous efforts et votre combat pour la justice

Écrit par : Fatima_la Franchise | 31/03/2010

"La commémoration de la fusillade du 9 novembre 1932 sur la plaine de Plainpalais a son équivalent dans l’histoire palestinienne."

Je trouve odieux de comparer le peuple suisse avec un ramassi de terroristes.

Écrit par : Giona | 31/03/2010

vos efforts

Écrit par : Fatima_la Franchise | 31/03/2010

Merci Madame pour votre honnêteté et votre engagement!

Écrit par : zakia | 31/03/2010

Les commentaires sont fermés.