29/06/2010

Lauréats d’un concours, ils vont à Paris !

Le premier jour de l’été, c’était la fête dans les lieux de la Faculté de français de l’Université al-Aqsa. Le professeur Ziad Mekoukh nous écrit ces bonnes nouvelles depuis sa ville : Gaza.

 

concours écriture 2010.jpg

 

 

Les lauréats avec M. Jean Mathiot du Centre culturel français et Dr Ziad Medoukh


« Quatre étudiants de notre faculté gagnent le concours d’atelier d’écriture

 

Depuis le mois de janvier, les étudiants avaient bénéficié de trois séminaires animés par l’écrivain Yanne Dimy. Mme Dimy s’est rendue dans plusieurs universités palestiniennes en début de l’année 2010 en prévision d’un concours littéraire destiné aux jeunes étudiants de français. En mai, 28 étudiants se sont présentés au concours de l’écriture des nouvelles. Les écrivains français Gilbert Sinoué, Atiq Rahimi (prix Goncourt 2008) et Marie Nimier (prix Médicis 2004) ont jugé les travaux. La lauréate est une étudiante de l’Université de Birzeit à Ramallah. Les deuxième et troisième prix ont été remportés par deux étudiants de Gaza : Nariman Ghanim pour sa nouvelle ‘Qui a dit que le jasmin’ et Hossny Bardoud pour sa nouvelle ‘Dans une atmosphère pleine de poussière’. Cinq prix d’encouragement furent également attribués, dont deux à des étudiants de la faculté de français de l’Université al-Aqsa.

Le professeur Medoukh, responsable de la faculté de français, et M. Jean Mathiot, responsable du Centre culturel français de Gaza, ont participé à la remise des prix - des livres, des dictionnaires français, des DVDs et des diplômes - le 21 juin. Le jour suivant, Mme Chantal Juge, l’attachée à la coopération pour le français au Consulat de France, s’est déplacée à Gaza pour féliciter les gagnants et annoncer aux deux lauréats que le Consulat de France les invite à Paris pendant dix jours au mois de septembre. A Paris, ils représenteront la seule faculté mixte de Gaza tout en rencontrant les membres du jury et en visitant les monuments culturels et touristiques. Les étudiants seront également reçus à l’UNESCO lors d’une cérémonie à l’occasion de cet événement aussi bien qu’à l’Organisation de la francophonie. »

Les commentaires sont fermés.