07/12/2010

Fair Play envers les Footballeurs

Un rapport de l’Electronic Intifada met en lumière la situation injuste envers les footballeurs de Gaza. Suite à la simulation des jeux pour la coupe du monde en mai 2010, ces informations soulignent que la communauté internationale est aussi indifférente au sort du football à Gaza qu’à la poursuite du siège de la bande de Gaza.


 

 

 « Résumé sur le boycott : des sociétés françaises renoncent au projet du rail à Jérusalem

bande de Gaza

 

Les joueurs de foot palestiniens, leurs coachs et les clubs athlétiques de la bande de Gaza occupée ont adressé une lettre ouverte le 20 novembre à Michel Platini, président de l’Union des associations européennes de football (UEFA). Ils somment l’organisation d’‘empêcher la participation de l’état apartheid d’Israël’ dans les matches de football en Europe.

 

En août, le gouvernement israélien a empêché des joueurs de Gaza de se rendre en Mauritanie pour participer à un match. Un mois plus tard, Platini a menacé Israël d’exclusion de l’UEFA si le pays continuait à restreindre la liberté de mouvement des sportifs palestiniens.

‘ Israël, ‘ a-t-il déclaré en ce moment, ‘doit choisir entre permettre le sport palestinien de continuer et se développer ou devra subir les conséquences de son comportement.’

 

La lettre remercie Platini pour sa prise de position et raconte en détail comment le blocus qui continue sur la bande de Gaza a un impact sur la vie quotidienne des palestiniens – sportifs y compris.

 

‘Comme tous les résidents de Gaza, les footballeurs sont perpétuellement privés de la possibilité de sortir ou d’entrer, ce qui fait dire à beaucoup d’importantes organisations des droits de l’homme qu’il s’agit de la plus grande prison à ciel ouvert du monde. …Vous savez certainement que nous sommes toujours en deuil pour la perte de plus de 430 de nos enfants, parmi 1'443 personnes tuées pendant les trois semaines du bombardement israélien en hiver 2009. Deux de nos héros de l’équipe nationale de foot, Ayman Alkurd et Wajeh Moshate, en faisaient partie. Dans les attaques, 5'300 individus ont subi des blessures. Beaucoup ont eu les jambes amputées. Ils ne pourront jamais jouer au football.’

 

Les auteurs de la lettre, représentants de plus de trente organisations civiques et sportives de Gaza, mettent l’accent sur les campagnes historiques des associations européennes de football contre le racisme. Ils rappellent la politique récente de l’UEFA en faveur de l’interruption de matches en cas de comportement raciste. La lettre dit que ‘c’est pour une question de racisme que notre équipe nationale est empêchée de jouer à l’étranger. C’est pour cela que notre équipement sportif ne nous est pas livré. C’est pour cela que nos stades ne sont pas construits et que notre saison de football se termine prématurément à cause de ce manque de matériel ou d’attaques violentes.’

 

La lettre se termine en priant Platini et l’UEFA de ne plus autoriser Israël à participer à des compétitions en Europe jusqu’à la fin de ses actions racistes contre des palestiniens et dans l’attente de son respect du droit international. »

 

15:21 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : football, siège, gaza, uefa, platini, palestinien | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.