07/03/2011

Exportations : l'exception à la règle

Deux camions de fleurs, un de tomates, autorisés d'exportation

Pour la première fois depuis 2007, des tomates ont reçu l'autorisation d'exportation. La demande pour l'autorisation pour exporter les tomates était soumise en décembre, au début de la saison, qui est maintenant finie. Hier, Israël a annoncé l'autorisation pour encore deux camions de fleurs. Le commerce à Gaza est à un point mort depuis plus de 5 ans.

photo_1299089271078-1-0.jpg

Soldat israélien inspectant des tomates au passage de Kerem Shalom (AFP).


L'Accord sur le Mouvement et l'Accès signé par Israël et l'Autorité Palestinienne en novembre 2005, prévoyait 400 camions par jour de marchandise destinée à l'exportation pour fin 2006. Or, entre novembre 2010 et ce jour, un total de 181 camions de fraises, d'œillets et 3 de poivrons ont été autorisés de passer par Israël pour être envoyés en Europe, grâce à une coordination avec le gouvernement hollandais.

Rien semble avoir changé depuis l'annonce du gouvernement israélien en décembre 2010 qu'il allait « supprimer certaines restrictions facilitant ainsi l'exportation depuis la bande de Gaza pour venir en aide à son économie. » En réponse à des pressions internationales, le Cabinet de sécurité israélien avait annoncé deux étapes de modifications dans sa politique, qui revient à un étranglement délibérée de l'économie gazaouie. Dans la première étape, toujours théorique, il y aurait eu des mesures permettant l'exportation de produits agricoles, de meubles, de textiles et d'objets en céramique.

Le groupe des droits humains israéliens B 'Tselem a salué l'annonce le 8 décembre des changements prévus par le gouvernement israélien en vue de « fortifier l'économie de Gaza », tout en soulignant que le vrai test de cette initiative viendrait lors de sa mise en œuvre. B'Tselem a qualifié la situation actuelle à Gaza de « punition collective de la population », inacceptable selon le droit international.

21:01 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, exportations, tomates, accords, économie, israël | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.