09/08/2012

« Aidez Jaber à marcher de nouveau ! » par Eric Yellin, the Other Voice

 

Depuis que je suis partie enseigner l'anglais dans une école à Gaza offrant des cours d'hébreu, d'anglais et d'arabe, ce blog est inactif. Je suis maintenant de retour, et convaincue plus que jamais que l'information peut aider à ouvrir les yeux. Ce blog aspire toujours à mettre des gens en contact dans un travail commun qui vise une meilleure compréhension des uns des autres. Grace à l'écriture des articles de ce blog depuis 2007, j'ai fait la connaissance de personnes en Israël et en Palestine désireuses de contribuer à faire évoluer la situation. Elle est elle-même le résultat d'une politique de l'Etat d'Israël qui isole délibérément ses citoyens de leurs voisins palestiniens, alors qu'il y a peu d'années, ils y allaient pour faire des achats, se faire soigner chez un dentiste ou pique-niquer au bord de la Méditerranée sous les orangers.  

PICT0007.JPG

publicité sur les murs d'une rue principale de la ville de Gaza, février 2012 (photo Carol)

Les malentendus sont faciles à propager. Je choisis de ne fournir que des informations que je suis capable de vérifier. J'espère rester toujours loin de l'émotif inutile et de la polémique. Ma seule certitude est que des individus munis d'une envie de faire un pas positif vers une fin de l'occupation de la Palestine, y compris le blocus de Gaza qui dure depuis plus de cinq ans, peuvent faire plus que les gouvernants paralysés par leur besoin de paraître.

Dans ce contexte, je publie la traduction d'un E-mail que je viens de recevoir de l'Israélien Eric Yellin. J'ai fait sa connaissance en février 2008 par le biais de son blog qu'il partageait avec son ami Peace Man (homme de paix), résidant à Gaza. A l'époque, une amie israélienne m'avait juré que Mr Hope Man (homme de l'espoir) était une supercherie. Mais M. Yellin a été invité à la radio de Boston avant d'être interviewé dans Newsweek pendant l'Opération Plomb Durci (décembre 2008 - janvier 2009). Il n'a pas quitté Sderot, de l'autre côté de Gaza, où il a fondé l'association Other Voice (L'autre voix) avec d'autres citoyens de Sderot concernés. Leur persévérance est exemplaire.


Eric explique : « J'ai rencontré Jaber à l'hôpital il y a un peu plus de trois ans. On l'appareillait pour la première fois. Ce jeune homme merveilleux ne se plaignait absolument pas malgré des souffrances inimaginables ainsi que les procédures frustrantes et interminables nécessaires à acquérir ses prothèses. Sa famille n'a malheureusement pas les moyens de couvrir les frais élevés dont aucune autorité ne veut se charger. »

Jaber_2.jpg

Jaber aujourd'hui (Eric Yellin)

« Jaber est un jeune homme de 19 ans. Il habite le quartier d'Al-Sajaia dans la ville de Gaza avec sa femme et leur petite fille. Le 1er mars 2008, Jaber et sa tante, qui était enceinte, se trouvaient au cinquième étage de la maison familiale lorsqu'un obus israélien a frappé la maison.

Sa tante a perdu son pied gauche et le mollet de sa jambe droite. Jaber a perdu ses deux jambes. Ils ont reçu leurs premiers soins en Turquie. Mais les prothèses de Jaber n'étaient pas adéquates - il avait besoin de nouvelles prothèses.

Il y a environ trois ans, Jaber fut soigné à l'hôpital Reut à Tel Aviv. Les frais des soins et de nouvelles prothèses ont été pris en charge par Physiciens pour les Droits Humains suite au refus du Ministère israélien de défense de les assumer.

Depuis plusieurs mois maintenant, Jaber n'a pas pu utiliser ses prothèses, qui ont besoin d'être modifiées. Le coût des transformations des prothèses revient à $5,500. Nous sommes à la recherche de ces fonds, ainsi que toute autre contribution qui aiderait Jaber et sa famille pour de futurs traitements et pour un minimum de sécurité financière. En tout, nous visons la somme de $10,000.

S'il vous plaît, aidez Jaber à marcher de nouveau ! »

 

Pour répondre à la demande d'Eric, cliquez ici : http://www.causes.com/actions/1672070

 

20:20 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, palestine, sderot, yellin, jaber, prothèse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Qu'en est-il des centaines de millions octroyées par l'Europe ainsi que les millions donnés par les pays du Golfe ?

Écrit par : Corto | 10/08/2012

Chère et respecteuse madame,

En lisant votre écrit j'ai été transporté là-bas, pays de la "beauté dans la souffrance" pour nous qui vivons dans ce pays de liberté que nous piétinons de notre indifférence.

Quelle dignité et quel courage vous avez partagé avec ces oubliés du monde qui ne veulent pas s'oublier eux-mêmes.

De quelle conscience pourrons-nous nous targuer lorsque nous ne voulons pas ouvrir les yeux pour voir alors que nos coeurs nous disent que nous avons tors d'insister à vouloir ignorer ce peuple qui veut vivre libre et digne comme nous.Soyez dess êtres de paix et de générosité.

Oui, aidons Jaber à remarcher et cela nous aidera à reprendre conscience que la fraternité humaine existe et devra exister au-delà des frontières qui se se dressent dans nos esprits au nom d'une patrie ou de je sais quel autre subterfuge politico-national.

Certes il faut se demander ce que sont devenus les millions" d'aide de l'Europe et du Golfe,mais l'urgence veut que nous soulagions la souffrance de celles et ceux qui souffrent si nous sommes authentiquement généreux qt ce par le biais de réseaux fiables comme par exemple celui de cette digne dame.

Il vaut mieux dire une bonne parole ou se taire si on n'est avare de son argent pour aider les innocents à sortir de la misère et de la souffarnce dans lesquelles notre impuissance devenue complice de ceux qui les tyranisent les condamne.
L'être humain à la même valeur partout et ceux qui ont déjà souffert devraient le comprendre mieux que les autres.
Dites-moi ce que je peux faire?

Écrit par : Ouardiri hafid | 10/08/2012

Ce que vous pouvez faire ? Passer l'appel d'Eric à des personnes éventuellement intéressés par son message. Et merci !

Écrit par : Carol Scheller | 11/08/2012

Les commentaires sont fermés.