01/10/2012

Droit d’Etudier Refusé

Depuis que les nouvelles sont tombées le 27 septembre, c’est la grande déception. Amira Hass cite l’opinion minoritaire d’un des trois juges de la Haute Cour israélienne : « Je n’adhère pas à cette conclusion, » dit le Juge Elyakim Rubenstein. 

femmes, Gaza, études, Haute Cour, Israël, Birzeit, refus, juge, punition collective

Le Juge Elyakim Rubenstein


En 2010, l’avocat Fatma Sharif a reçu un refus similaire des trois juges responsables, dont la Juge Miriam Naor, qui cette fois-ci décide de refuser à quatre femmes le droit de terminer leur Master.  femmes, Gaza, études, Haute Cour, Israël, Birzeit, refus, juge, punition collective

La Juge Miriam Naor

 Pourquoi ? Depuis le début de la deuxième Intifada en 2000, aucun étudiant palestinien de la bande de Gaza n’a été autorisé à voyager pour étudier dans une université en Cisjordanie. Pourtant il y a des programmes d’études en Cisjordanie, notamment à l’Université de Birzeit, qui ne sont pas offerts dans les cinq universités de Gaza. Ces études en genre, droits humains et démocratie à Birzeit sont réputées pour leur excellence.

En 2007, selon Gisha, La Haute Cour a recommandé à l’Etat d’établir un mécanisme approuvant des cas exceptionnels pour des individus dont les études auraient des « influences humaines positives » pour la région. Mais cette proposition est restée lettre morte. C’est ainsi que des femmes hautement qualifiées, actives professionnellement dans l’amélioration de la situation des femmes à Gaza, se sont vues refuser l’autorisation d’accomplir des études avancées qui seraient certainement bénéfiques pour leur société. Leurs biographies sont exemplaires.

 Andaleeb Shehadeh, 46 ans, Amal Siyyam Abu Aisha, 42 ans, Suhair Sakka, 37 ans, et Azza Kafarneh, 49 ans, continueront alors à travailler dans l’ombre, à moins que les organisations internationales qui soutiennent leurs activités puissent faire pression pour un changement de cette politique de punition collective, source de ce gâchis incommensurable.

femmes, Gaza, études, Haute Cour, Israël, Birzeit, refus, juge, punition collective

 Femmes gazaouies parlant de paix et des droits humains avec l’ONU juillet 2010

22:31 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : femmes, gaza, études, haute cour, israël, birzeit, refus, juge, punition collective | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.