15/11/2012

Pas comme ça

Haaretz publie un article sous sa rubrique « Opinion » par une israélienne qui écrit depuis l’abri de son kibbutz en écoutant les roquettes tomber autour de sa maison. En voici la traduction.

« Un message aux gouvernants d’Israël : ne me défendez pas – pas comme ça

Cette résidente du Kibbutz Kfar Aza [ « Aza » en hébreu, « Gaza » en arabe ndlt] écrit ce qui suit sur Twitter. Elle prie son gouvernement de repenser son opération contre la bande de Gaza.

Par Michal Vasser, 15 novembre 2012, 3:21 pm 

window frame.jpg

Un garçon palestinien tient le cadre d’une fenêtre d’une maison endommagée dans une frappe israélienne dans la ville de Gaza le 15 novembre 2012 (Photo AP)


La première chose que j’ai à dire est : s’il vous plaît, ne me défendez pas. Pas comme ça.

Je suis assise dans mon abri dans le Kibbutz Kfar Aza. J’écoute les bombardements d’une guerre totale dehors de chez moi. Je ne peux plus distinguer entre « nos » missiles et « les leurs ». A vrai dire, les enfants du kibbutz peuvent faire cette distinction bien mieux que moi – leur oreille musicale a été entrainée depuis un âge tendre. Eux, ils peuvent différencier un obus qui vient d’un tir d’un fusil ou un obus tiré d’un hélicoptère. Ils savent la différence entre un projectile de mortier ou une roquette Qassam. Bravo.

C’est ça, « défendre son foyer » ? Je ne comprends pas – est-ce que toutes nos autorités ont dormi pendant leurs cours d’histoire ? Ou est-ce possible qu’ils ont étudié avec le Mapai ou avec le Ministre de l’Education Gideon Sa’ar (à mon regret, il n’y a pas beaucoup de différence entre les deux) ? Ou est-ce qu’ils se sont trompés sur la définition correcte du mot ‘défense’ ? Est-ce que défendre le bien-être des citoyens revient à une guerre d’Armageddon tous les trois ans ? Est-ce concevable que tous nos politiciens ignorent ce que l’on appelle ‘la planification à long terme’.

Si vous voulez me défendre, s’il vous plaît, n’envoyez pas les Forces de défense d’Israël afin qu’ils ‘gagnent’  pour nous. Commencez à réfléchir au long terme, pas seulement à la prochaine élection. Faites un effort pour négocier jusqu’à ce que la fumée blanche monte par la cheminée. Tendez la main au Président palestinien Mahmoud Abbas. Arrêtez avec les ‘assassinats ciblés’ et regardez dans les yeux des citoyens de l’autre côté.

Je sais que la plupart du gens m’accuseront d’angélisme, mais c’est moi qui suis assise ici pendant que les obus tombent dans mon jardin – moi, ni Sa’ar, ni le Premier Ministre Benjamin Netanyahu, ni Shelly Yacimovich, membre du Parti travailliste à la Knesset ni le chef du parti Yesh Atid Yair Lapid. Moi, j’ai fait le choix d’élever mes enfants ici malgré le fait que j’avais, et j’ai encore, d’autres options.

Vous pouvez m’accuser d’être une mauvaise sioniste. Vous pouvez me taxer de manque de fermeté et d’être faible d’esprit. Mais vous ne pouvez pas m’appeler une hypocrite. Mes enfants ont servi au combat après avoir accompli leur ‘année de service’ pour le pays, de manière volontaire. Nous habitons ici et nous aimons ce pays.

La guerre que nous menons est une guerre pour les couleurs de notre état, pas pour ses frontières. Pour sa nature démocratique et pour le respect de la dignité de tous ses citoyens. Pour un esprit sain. Alors, arrêtez s’il vous plaît de tuer les citoyens de l’autre côté de la barrière pour me défendre, moi.

Si vous avez envie d’arrêter les actions hostiles de l’autre côté – ouvrez vos oreilles et mettez vous à l’écoute. Si nous ici, nous vous importons – arrêtez de nous défendre avec des missiles, des frappes ‘ciblées’ et des ‘engins aéronautiques’. A la place de l’Opération ‘Pilier de Défense’, lancez une Opération ‘Espoir pour l’Avenir’. Ca sera plus compliqué, vous aurez besoin de plus de patience et ça fera moins d’enthousiastes – mais c’est la seule issue. »

22:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.