21/02/2013

La pêche en eau trouble

Si les pêcheurs de Gaza sont les souris, les Israéliens sont des chats. En janvier 2013 déjà, les pêcheurs ont subi 15 violations du droit international et du cessez-le-feu décrété le 22 novembre 2012. Le 19 février, un incident impliquant un père et son fils donne une idée des tracas que vivent les pêcheurs. Pourtant, aucune provocation ne peut leur être reprochée. Le 21 février, un deuxième incident est à déplorer. Tout ceci se passe bien à l’intérieur des 6 miles nautiques accordés unilatéralement par Israël pour la pêche (Les Accords d’Oslo établissent les limites de la pêche à 20 miles nautiques). Le Centre palestinien pour les droits humains dénonce ces attaques.

fishermen press conference 2013.jpg

Les pêcheurs gazaouis donnent une conférence de presse au port de Gaza, 6 février 2013 (fishing under fire blogspot)


Le premier incident a eu lieu à un mile nautique de la côte nord d’al-Sudaniya à 10h15 du matin. Un bateau israélien a attaqué et accosté le bateau de Mohammed Shihda Khalil Sa’d Allah, 60 ans, et son fils Mahmoud, 23 ans. Les deux vivent à Jabalia, au nord de la bande de Gaza. Les soldats ont tiré directement sur le bateau. Ils ont ensuite sommé père et fils de se déshabiller, sauter dans l’eau et nager jusqu’au bateau de la marine israélienne. Les deux pêcheurs ont été menottés, les yeux bandés et transportés au port d’Ashdod où ils sont toujours en état d’arrestation. Leur bateau a été confisqué. 

fishing with nets from boat.jpg

Un bateau de la marine israélienne, au loin, et des pêcheurs avec des filets de pêche (karamapresscom – IMEMC)

 

Aujourd’hui, jeudi 21 février, à 9h du matin, deux bateaux de la marine israélienne s’en sont pris à un bateau de pêcheurs palestiniens avec trois pêcheurs à bord. Le bateau se trouvait à trois miles nautiques d’al-Waha, au nord de la bande de Gaza. Les soldats ont tiré des balles en caoutchouc directement sur le bateau, blessant à la main Ayman Adnan Kabaja, 37 ans, résidant de la ville de Gaza,. Le bateau, propriété d’Abdullah Mohammed al-Absi, de la ville de Gaza, a subi des dommages.

 

fishing boat and Israeli gunboat jan 2013.jpg

Un bateau de la marine israélienne s’approche d’un bateau de pêcheurs (photo PCHR)      

« Le PCHR condamne les constantes attaques israéliennes contre des bateaux de pêcheurs de la bande de Gaza et 

1-   Appelle à un arrêt immédiat de la politique qui consiste à chasser et arrêter les pêcheurs palestiniens. Il demande qu’il soit permis aux pêcheurs de naviguer et faire de la pêche sans entraves. 

2-   Demande une compensation pour les dommages physiques et matériels aux pêcheurs et à leur propriété résultant de ces violations. 

3-   Fait appel à la communauté internationale, y compris les Hautes Parties Contractantes de la Quatrième Convention de Genève de 1949, qui assurent la Protection des Civils en Temps de Guerre. Il les enjoint d’intervenir immédiatement pour faire cesser les violations israéliennes contre les pêcheurs palestiniens et de leur permettre de naviguer et pêcher sans entraves dans la mer à Gaza. 

bateaux Oxfam.jpg

Les pêcheurs restent au port de crainte d’être arrêtés (David Levene/Oxfam)

21:54 Publié dans Connaissance du Monde | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci, Carol, de nous relater avec tant de fidélité ce qui se passe à Gaza.
On peut vraiment se demander ce que les Israëliens ont dans la tête pour commettre de pareils actes...
Et puis, on peut souligner cette arrogance entre les grosses vedettes et les barques de pêcheurs. Leur attitude démontre vraiment une grande lâcheté.
En outre, empêcher les gens de se nourrir par leurs propres moyens relève bien leur manque d'humanisme.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 22/02/2013

Bonjour chère Madame,

Merci d'être le témoin vivant et vigilant des injustices que subissent ces pauvres pêcheurs palestiniens qui cherchent leur misérable pitence dans le petit réduit maritime auquel ils ont droit d'accès.

Vous décrivez le comportement d'un abominable Goliath israëlioen contre un faible et pauvre David palestinien.

Peut-on imaginer pire violence dans cette domination,cette colonisation que celle que ce peuple endure depuis des années et des années dans l'indifférence la plus total?
Qui d'entre nous ici pourrait supporter sans se révolter?

Qui fait preuve de fanatisme aveugle et de terrorisme professionnel sinon l'Etat sioniste et son armée fasciste?

N'ont-ils pas le droit de vivre en paix ces palestiniens de Gaza et d'ailleurs dans ce qui est le leur et qui est devenu leur prison et leur cimetière pour qu'Israël vive?
Celles et ceux qui connaissent la Thora peuvent-ils sourenir et justifier en son nom un tel comportement criminel?
Eux les descendants des camps d'exterminations peuvent-ils se permettre d'exterminer en silence le peuple palestinien sans tolérer de qui que ce soit quelque remarque que se soit sans l'accuser d'atisémitisme?

A toutes ces questions nous n'avons jamais eu d'autres réponses excepté celle de la répression armée.

Israël ne devrait-elle pas être ramenée à la raison et reconnaître ses abus inhumains.
Où se cachent ces hypocrites qui nous rabachent sans cesse qu'il faut défendre les Droits et la ignité de l'Homme dans le monde?

Les pêcheurs palestiniens ne sont-ils pas des hommes?
Israël va-t-il, avec l'alibi, de sa sécurité toujours menacer celle du peuple palestinien et bien sûr celle du monde.
Ces injustices ainsi perpétrées tous les jours ne sont-elles pas le terreau où poussent et prospèrent la violence et la terreur toujours de plus en plus menaçante?

N'est-il pas temps de comprendre qu'il faut que l'ont se prtège des abus inadmissible de l'Etat hébreux?
Pour toutes ces raisons,il faut que les puissances qui protègenet Israël l'obligent à faire la paix et à respecter les Droits et la Dignité de ses voisins palestiniens en retournant aux frontières de 1967.
Il y a assez de place pour deux peuples qui gagneraient à vivre dans la l'équité,la liberté et la dignité.
Ces puissances doivent comprendre que c'est les palestiniens qui devraient être protégés contre l'arrogance et lappétit gargantuesque du pouvoir israëlien.
Vive la Paix dans la Justice!

Écrit par : Liberté Chéie | 22/02/2013

@Marie France de Meuron,votre dernière phrase à elle seule relève d'une pandémie caractérisée dont souffre beaucoup d'écologistes et de nombreuses sectes animalières qui chassent de leur territoire les habitants pour y reloger une faune élevée dans leurs parcs privés .En s'appropriant des terres habitées ces écologiste pratiquent peut-être une forme de blanchiment d'argent qui sait!
C'est ce qui obligea d'ailleurs les Inuit à demander de l'aide aux Européens les moins endoctrinés afin de leur permettre de pouvoir continuer de vivre selon leurs us et coutume et ce en toute sécurité.Mais le mal est grandiose,il y a surpopulation de phoques et de nombreux Inuits sont morts dépressifs,il ne faudra jamais les oublier et ceci par faute des* Bardotistes*
N'oublions pas non plus la guerre à l'eau qui existe entre Israel et d'autres pays ceci expliquant peut-être cela mais ne l'excusant pas.

Écrit par : lovsmeralda | 22/02/2013

Les commentaires sont fermés.