01/03/2013

L’angoisse et l’attente

A l’instar des rassemblements des mères de la Plaza de Mayo, les manifestations hebdomadaires des familles gazaouis, dont un membre se trouve emprisonné en Israël, durent depuis longtemps. C’est en 1995 que des femmes de toute la bande de Gaza ont commencé ces rassemblements dans la cour du Comité International de la Croix Rouge, à Gaza City.

prisonniers palestiniens, Gaza, Comité Internationale de la Croix Rouge, autorisation de visite, enfants, Arafat jaradat

rassemblement du 28 février 2013 (photo Joe Catron)

 

 

 


En ce moment, des 4'812 prisonniers palestiniens, 437 viennent de la bande de Gaza selon l’organisation non-gouvernementale palestinienne Addameer. Pour les Palestiniens de Gaza, l’autorisation de visite des parents en prison n’est pas facile à obtenir ; les enfants ne sont pas autorisés à visiter leur père ou leur mère.

prisonniers palestiniens, Gaza, Comité Internationale de la Croix Rouge, autorisation de visite, enfants, Arafat jaradat

 (photo Joe Catron)

Cette semaine, suite à la mort du Palestinien Arafat Jaradat dans une geôle israélienne, l’angoisse se lisait sur tous les visages.

prisonniers palestiniens, Gaza, Comité Internationale de la Croix Rouge, autorisation de visite, enfants, Arafat jaradat

(photo Joe Catron)

Cette angoisse, le photographe Joe Catron l’a capturée pour la page Web des nouvelles du Centre d’Information Alternative (Cliquez sur le titre de l’article « PHOTOS : Prisoner families’ weekly gathering in Gaza » pour voir toutes ses photos).

Merci à Joe Catron pour ces photos et ces informations !

Les commentaires sont fermés.