18/05/2014

Jeune artiste précoce

Journaliste, Hazem Baloucha a un œil pour des histoires d’intérêt universel. Basé en ville de Gaza, il a fondé L’Institut palestinien pour la communication et le développement (PICI) qui promeut la qualité du journalisme palestinien. Baloucha a travaillé comme réalisateur pour le BBC World Service et a contribué au Deutsche Welle. Il a aussi écrit pour The Guardian, Al Raya (Qatar) et d’autres publications. Il nous livre en anglais le parcours d’un jeune remarquablement talentueux. Je traduis son article ici.

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Mohammad Qureiqa, 12 ans, avec un de ses tableaux


A Gaza, un enfant artiste et doué trouve l’inspiration malgré les difficultés

par Hazem Baloucha, 16 mai 2014, Al Monitor 

Lorsque Malek Qureiqa, 23 ans a vu une esquisse de son petit frère Mohammad âgé de 5 ans, il ne croyait pas ses yeux. Mohammad dessinait à l’aide d’un crayon dans un petit cahier qu’il avait chez lui. C’était dans le quartier ancien de Shujahiya dans l’est de la ville de Gaza. Malek a insisté que Mohammad refasse le dessin plusieurs fois pour s’assurer que c’était vraiment possible. Ensuite, il a pris sur lui d’aider son petit frère à progresser comme artiste. 

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Chaussures par Mohammad 

Al Monitor a rencontré Mohammad dans son petit studio modeste construit sur le toit de sa maison de deux étages. Après l’école, Mohammad y passe de longues heures à travailler parmi les tableaux à l’eau et à l’huile produits ces sept dernières années. 

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Le studio de Mohammad  

Chaque tableau a une histoire. Le jeune artiste peut vous raconter comment il a eu l’idée, l’a exécuté et le temps que ça lui a pris pour les finitions. On lui a demandé de faire certaines peintures à exposer pour des causes palestiniennes, parmi eux les prisonniers dans les geôles israéliennes et la Naqba. Cependant, Mohammad préfère les tableaux de sa propre inspiration. ‘Je m’endors et je me réveille avec des idées pour de nouveaux tableaux. Mes dessins et mes tableaux sont toute ma vie. Tout ce que vous voyez autour de moi sont mes idées pour des anciens tableaux ou des nouveaux,’ dit-il avec un petit sourire timide. 

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Mohammad avec quelques-uns de ses tableaux  

‘Il y a quelques jours, j’ai passé des examens officiels pour l’école. Après avoir terminé, l’enseignant qui supervisait les examens m’a obligé de rester, alors j’ai dessiné sur la feuille de réponses pour passer le temps. L’enseignant s’est fâché quand il a vu mon dessin et m’a demandé de l’effacer avant de soumettre la feuille.’

Mohammad vient d’une famille de classe moyenne. Il a trois sœurs et cinq frères. Son frère Malek affirme que ‘le talent artistique de Mohammad est déjà excellent mais tout simplement extraordinaire pour un garçon de 12 ans.’ La plupart des dessins de Mohammad sont des personnages qu’il voit dans les dessins animés à la télévision. A part les dessins, il écrit des nouvelles pour enfants en dessinant les personnages et en inventant les dialogues. Il essaye de développer ses aptitudes en apprenant seul à l’aide d’Internet, en regardant les toiles d’autres artistes et en regardant des vidéos sur YouTube qui expliquent des techniques pour dessiner des objets en trois dimensions. 

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Vieille dame 

Mohammad a participé à neuf expositions dans la bande de Gaza dont la plupart furent organisées par des institutions locales ou gouvernementales. Il a aussi participé à une exposition à Beirut organisé par l’ambassade palestinienne au Liban. Il était censé participer en personne à une exposition en Afrique du Sud mais il n’a pas été autorisé à se déplacer avec ses tableaux, alors ils furent photographiés, scannés et envoyés pour l’occasion. Mohammad était invité à Bethléem en 2012 pour participer à la confection d’un « mural de paix vu par les yeux des enfants sous l’occupation » mais Israël lui a refusé un permis pour se déplacer. Il aurait pu travailler avec des enfants palestiniens et étrangers dans la création de ce mural.

Il y a peu de sponsors sur place pour Mohammad, qui manque des moyens pour acheter du matériel. C’est pour cela qu’il accepte des commissions pour pouvoir se payer des matériaux. Il dessine couché sur son ventre faute d’avoir un chevalet. Il aime le travail de Van Gogh et dit pour rigoler : ‘Je dessine avec la main gauche, comme Picasso !’ 

Gaza, art, tableaux, dessin, Naqba, prisonniers palestiniens, talent,expositions,Bethléem, Israël. permis,enfants, enfant,artistes, peinture, Palestine
Eglise et mosquée cohabitent dans le tableau de Mohammad, comme dans la bande de Gaza  

Comme les artistes adultes de Gaza, Mohammad affirme qu’il y a peu d’intérêt dans la société autour de lui pour l’art et la peinture. La situation économique est dure : l’art est un luxe. Sur sa page Facebook, il écrit : ‘Mes voisins me disent que dessiner ne sert à rien et qu’il faut travailler pour gagner sa vie.’

Mohammad est déterminé de devenir un artiste de renom international. ‘Je veux étudier les Beaux-arts après avoir fini l’école et développer mes capacités et mes dons. J’espère vivre en dehors de la Palestine où l’on apprécie l’art et le dessin, où je rencontrerais des artistes connus mondialement.’ 

Toutes les photos de Mohammad Qureiqau, 12 ans, avec ses tableaux et dessins chez lui à Gaza City, sont de Hazem Baloucha, 13 mai, 2014. »

Contacts

Hazem Baloucha sur Twitter : @iHaZeMi
Mohammad Qureiqai : https://www.facebook.com/MhmdQryq

Les commentaires sont fermés.