27/06/2014

Le spectacle de la belle au bois dormant se joue à huis clos

Rafah, le seul passage de sortie et d’entrée pour la plupart des Palestiniens de Gaza, a ouvert ses portes le 15 juin pendant quatre jours pour quelques catégories restreintes de voyageurs pendant quatre jours. C’était la première fois depuis le 30 avril. Selon Gisha, une moyenne de 2'874 personnes par mois ont pu quitter la bande de Gaza entre janvier et mai de cette année, comparé à 19'112 en 2013. Il y a encore 15'000 personnes enregistrées actuellement en attente.

L’Union Européenne a crée une « mission d’assistance à la frontière », BAM son acronyme en anglais, pour régler le transit de personnes de Rafah, Palestine, à Rafah, Egypte, en 2005. Elle est cependant absente du passage de Rafah depuis 2007, tout en recevant des fonds abondants. Son mandat sera vraisemblablement reconduit la semaine prochaine. Le journaliste Matthew Kalman dénonce ces faits. Voici ma traduction de l'article original.

Rafah March 2014.jpg
Voyageurs en attente à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 29 mars 2014 (AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Lire la suite

19/06/2014

Des examens de fin d’année scolaire sous les bombes

Ziad Medoukh nous signale par E-mail les nouvelles suivantes que je publie telles quelles.

école touchée bombardements 19 juin 2014.jpg
Une école touchée par les missiles aujourd’hui (photo envoyée par Z. Medoukh)

Lire la suite

21:58 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : bande de gaza, écoles, bombardements israéliens, examens, baccalaureat | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

16/06/2014

Ces drones qui patrouillent le ciel de Gaza

Un article récent de l’Electronic Intifada critique la décision de l’armée suisse d’acheter six drones de la société israélien Elbit, le Hermes 900. Ce drone était en question dans mon billet du 04.10.2011, la cause des souffrances insoutenables d’Ibrahim et Mohammed Zaza, 12 et 14 ans. Ibrahim est mort après des semaines de calvaire. Ils jouaient devant leur maison familiale. L’armée n’a donné aucune explication. Deux jours plus tard, Haitham Ma’rouf, 13 ans, était frappé par un même drone pendant qu’il aidait sa mère à arroser leurs légumes. Il est mort une semaine plus tard, comme les cousins Zaza, dans un hôpital israélien. Amnesty International a dénoncé la mort par drone de deux autres enfants en novembre 2012. Muhammed Ibrahim Ashour, 8 ans, jouait dans son jardin. Mahmoud Khousa, 13 ans, allait au magasin pour acheter un stylo pour sa petite sœur. Pourtant, selon le lieutenant-colonel R., responsable de l’escadron des drones à Gaza, interviewé par Scott Wilson du Washington Post le décembre 2011, la haute technologie des drones permet à leurs opérateurs de voir presque tout : ‘Je peux voir si le moteur de votre voiture est allumé et si vous fumez une cigarette.’  Dans ce contexte, je vous traduis une partie de l’article du co-fondateur de l’Electronic Intifada (2001), journaliste palestinien-américain Ali Abunimah.

 

Suisse, drones, Elbit, Hermes 900, crimes de guerre, achat, Israël, politique étrangère, Conventions de Genève, droits humains
Muhamed al-Zaza, survivant, 18.08.2013 « Ils ne nous considèrent pas comme des êtres humains.» (photo par Charlie Andreasson)

Lire la suite

09/06/2014

« Raconter l’histoire : passe-temps de prédilection des Gaziotes »

C’est le titre d’un article récent dans « This Week in Palestine » par Elena Qleibo. Elle a une connaissance fine de Gaza. Le Pariscope de la  Palestine, « This Week in Palestine » offre chaque mois des informations culturelles et pratiques en anglais destinées aux visiteurs de la région. Anthropologue culturelle, Mme Qleibo mène une recherche dans une université française depuis cinq ans sur l’identité gaziote. Voici ma traduction partielle de son article pour « This Week in Palestine »

bande de Gaza. This Week in Palestine, histoire, Mandat britannique, Nakba, souvenirs, mémoire, blocus, anthropologie, occupation israélienne. famille
 S’amuser à la plage à Gaza (photo: Mahmoud Abou Ghalwa)

Lire la suite