11/11/2015

Pourquoi ?

Pourquoi ?

Il était pêcheur, il avait 18 ans, il était dans un petit bateau au sud de la bande de Gaza dans les limites désignées. Un bateau de la marine égyptienne a ouvert le feu le 5 novembre, le tuant. Comment comprendre ? L’équipe de l’ISM a décrit le meurtre insensé de Faris Meqdad en anglais. Je livre la traduction ici.

pêcheur, bande de Gaza, marine égyptienne, limite de 3 miles nautiques,mort, blocus naval
Faris Meqdad


« Pêcheur sans armes tués par des forces égyptiennes à Gaza
8 novembre 2015, International Solidarity Movement, équipe de Gaza, bande de Gaza, Palestine occupée

Le soir du jeudi 5 novembre, la marine égyptienne a ouvert le feu contre Faris Meqdad, 18 ans, et son frère cadet pendant qu’ils pêchaient dans des eaux palestiniennes. Les frères étaient dans un petit bateau de pêche à l’intérieur de la limite de 3 miles nautiques de la côte de Gaza lorsque Faris a été victime d’un tir dans l’abdomen. Son frère a lui aussi été blessé. Faris est mort après avoir été transporté à l’hôpital.

pêcheur, bande de Gaza, marine égyptienne, limite de 3 miles nautiques,mort, blocus naval
Les bateaux des pêcheurs, port de Gaza (AFP/Roberto Schmidt, File)

Selon Maha Hussaini, porte-parole pour le Moniteur euro-méditerranéen des droits humains (EMHRM), ‘Meqdad ne se trouvait pas dans des eaux égyptiennes, il était dans des eaux palestiniennes où les Égyptiens l’ont tué. Il était totalement sans armes et ne représentait aucune menace aux forces égyptiennes.’

pêcheur, bande de Gaza, marine égyptienne, limite de 3 miles nautiques,mort, blocus naval
La famille de Faris à Rafah est en deuil (photo ISM)

Les garçons se trouvaient à l’intérieur de la limite de 3 miles nautiques (5,6 kilomètres) qui se sont imposés progressivement depuis 20 ans au lieu des 20 miles nautiques (37 kilomètres) originaux. Le blocus naval de Gaza empêche les pêcheurs d’accéder à du poisson de qualité comme le thon ou des poissons de taille conséquente.

Faris Meqdad est une victime de plus de l’étau qui se resserre sur Gaza. Encore une famille a perdu son fils sous le regard passif du monde. »  

Les commentaires sont fermés.