21/11/2015

Il voulait un changement

Muhammad al-Bhaisy voulait montrer les couleurs du drapeau palestinien pour communiquer un message. Son père a cherché des mots pour expliquer les risques que son fils a pris en s’avançant près de la barrière entre Israël et Gaza le 6 novembre : « Il voulait que quelque chose change. » Les munitions de l’armée israélienne tirées contre les jeunes de Gaza sont inutiles et contreproductives. Mais en attendant une réponse plus adéquate de leur gouvernement au blocus qui étouffe la bande de Gaza depuis plus de 8 ans, les soldats tirent. Charlotte Silver raconte l’histoire d’un jeune non-violent en anglais. Je le traduis ici.

 demo flag.jpg
Manifestation près de la barrière entre la bande de Gaza et Israël, 27 octobre 2015 (photo Yasser Qudih / APA images)

Lire la suite

11/11/2015

Pourquoi ?

Pourquoi ?

Il était pêcheur, il avait 18 ans, il était dans un petit bateau au sud de la bande de Gaza dans les limites désignées. Un bateau de la marine égyptienne a ouvert le feu le 5 novembre, le tuant. Comment comprendre ? L’équipe de l’ISM a décrit le meurtre insensé de Faris Meqdad en anglais. Je livre la traduction ici.

pêcheur, bande de Gaza, marine égyptienne, limite de 3 miles nautiques,mort, blocus naval
Faris Meqdad

Lire la suite

08/11/2015

« Le Coin de l’Espoir »

Son nom donne envie de s’assoir sous son enseigne, celle de ce petit bistrot du quartier de Chêne-Bourg. À Gaza comme à Genève, il y a un coin de l’espoir : son école de musique - un vrai havre de culture. Musicien accompli et étudiant, Mousa Tawfiq décrit le travail de cette école dans un article en anglais publié sur The Electronic Intifada. Il parle de l’importance de la musique dans la vie des enfants de Gaza. Je traduis ses propos ici. 

Genève, Gaza, école de musique, culture, siège, enseignement, Conservatoire national de musique Edouard Saïd, Cisjordanie, oud, guitare, YouTube, musique
Le Coin de l’Espoir, Chêne-Bourg, Genève, 27 octobre 2015 (photo Carol)

Lire la suite