10/04/2016

Question d’identité

Gaza : aux portes de l’Egypte ou la porte à l’Egypte ? La question délibérément provocatrice est posée par le conservateur en chef du Département d’archéologie du Musée d’art et d’histoire Marc-André Haldimann devant l’Association culturelle égypto-suisse le 5 avril dernier. La réponse se situait dans le voyage historique passionnant de l’expert : Gaza et son mélange unique de civilisations successives ne peut se réduire par une seule étiquette. Les sables de l’enclave au bord de la Méditerranée cachent toujours des trésors archéologiques ensevelis parfois sous 15 mètres de sable ! Le jour même, le journal israélien Haaretz annonçait la découverte de ruines d’une église byzantine au cœur du centre commercial de la ville de Gaza. Je livre ici la traduction de l’article, dont l’original est en anglais. 

Gaza, Egypte, archéologie, Musée d'art et d'histoire Genève, Marc-André Haldimann, Association culturelle égypto-suisse, Méditerranée, Haaretz, église byzantine, ville de Gaza, ruines anciennes, fouilles
Une première pierre examinée par l’archéologue Hyam al Betar, ville de Gaza, 4 avril 2016 (photo AFP)


« Des vestiges d’une église ancienne découverts par des ouvriers
par Reuters, 5 avril 2016

Des travaux à Gaza ont mis à jour des ruines anciennes d’une église byzantine vieille d’environ 1'500 ans selon le Ministère du tourisme et des antiquités palestiniennes. Lundi 4 avril, le directeur général du ministère Jamal Abu Rida a décrit la découverte des segments de colonnes en marbre ornées de chapiteaux corinthiens, dont une de presque 3 mètres de longueur, et une première pierre avec une inscription du symbole grec du Christ. En tout, 15 pièces ont été trouvées et les fouilles continuent. Jamal explique : ‘Pendant la période byzantine, on a construit plus d’une église byzantine à Gaza.’ Il évalue la date des vestiges entre 395 et les dernières années du cinquième siècle apr. J.-C.

Gaza, Egypte, archéologie, Musée d'art et d'histoire Genève, Marc-André Haldimann, Association culturelle égypto-suisse, Méditerranée, Haaretz, église byzantine, ville de Gaza, ruines anciennes, fouilles
Autrefois, une église au milieu de la ville de Gaza (Reuters)

Pendant la période romaine, Gaza était un port prospère avec une population mélangée de Grecs, Romains, Juifs, Egyptiens et Perses. On a détruit les temples païens à la fin du quatrième et au début du cinquième siècle pour construire des églises. Lorsque le général musulman Amr ibn al-As a conquis Gaza en 637 apr. J. –C., la plupart des habitants se sont convertis à l’islam et les églises furent abandonnées.

Ce lundi, des dizaines de spectateurs regardaient un bulldozer et un excavateur au travail à la place de la Palestine, où se trouvent les magasins de Gaza les plus fréquentés. Tout le monde sortait son téléphone pour photographier et filmer les travaux. La découverte datait du samedi – les ouvriers préparaient le terrain pour un futur centre commercial. Ils ont fait appel au Ministère des Antiquités après avoir trouvé trois grandes pièces. Par la suite, ils ont découvert encore 12 segments. Les recherches allaient bon train lundi. Le projet de ce centre commercial était déjà remis en question : ‘C’est notre mission de préserver l’histoire palestinien avant et après l’arrivée de l’islam,’ a commenté Abu Rida.

Gaza, Egypte, archéologie, Musée d'art et d'histoire Genève, Marc-André Haldimann, Association culturelle égypto-suisse, Méditerranée, Haaretz, église byzantine, ville de Gaza, ruines anciennes, fouilles
Hier et aujourd’hui se rencontrent dans le sol de Gaza (photo Reuters)

Pendant des millénaires, Gaza fut le carrefour des échanges commerciaux avec les Égyptiens, les Philistins, les Romains et les Croisés. On y trouve des vestiges du siège d’Alexandre le Grand et de l’arrivée des armées islamiques il y a quelques 1'400 ans. Il y a eu plusieurs découvertes ces dernières années mais le Ministère n’a pas pu poursuivre tous les travaux de déblayage et de préservation faute de fonds et de personnes formées, dit Abu Rida. Le Ministère a seulement 40 employés à disposition pour les fouilles.

Gaza, Egypte, archéologie, Musée d'art et d'histoire Genève, Marc-André Haldimann, Association culturelle égypto-suisse, Méditerranée, Haaretz, église byzantine, ville de Gaza, ruines anciennes, fouilles

Une colonne de style corinthien trouvé samedi (photo AFP)

‘Le site actuel mesure environ 2000 mètres carrés et 10 mètres de profondeur,’ dit-il. ‘Il faudrait des centaines d’ouvriers et des millions de dollars pour faire le travail correctement pour extraire les pièces et déchiffrer les inscriptions.’ Les nouvelles fouilles ne sont pas loin du vieux marché d’épices de Gaza, près de l’ancienne mosquée Omari, construite il y a plus d'un millénaire [sur le site de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste ndlt] et l’église Saint-Porphyre, qui date du 5e siècle. »

Les commentaires sont fermés.