18/06/2018

Un match pas comme les autres

La coupe du monde est suivie de près à Gaza, où la moitié de la population soutient le Réal Madrid et l’autre moitié, le FC Barcelone, avec la même ferveur de part et d’autre. Depuis leur plus jeune âge, les garçons se passionnent pour le foot. Malheureusement, les sportifs professionnels ne peuvent jouer que rarement dans des matchs internationaux en raison des entraves dues à leur situation particulière. Pourtant, d’une année à l’autre, rien ne les arrête, comme on peut lire dans un article publié récemment en anglais sur le site Mondoweiss. Avec créativité et humour, deux équipes se sont affrontés mi-juin pour une simulation de match de foot pas comme les autres. Je traduis ici l’article en français.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Le Mondial unijambiste (photo par Mohammed Asad)


« La Coupe du monde sur une jambe le long de la frontière de Gaza

Par Ahmad Kabariti, le 15 juin 2018, Mondoweiss, toutes les photos par Mohammed Asad

Bien que la première rencontre entre la France et l’Australie n’ait pas lieu avant demain, le français Antoine Griezmann a marqué deux buts hier. Ce n’était cependant pas dans un stade en Russie, mais à environ 750 mètres des barbelés qui séparent Israël de la bande de Gaza.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Rami Jendia, qui portait le maillot d’Antoine Griezmann, a marqué les deux buts. [Le destin a fait que Griezmann a réellement marqué le but qui a fait gagner la France deux jours plus tard ! ndlt]

Rami Jendia, 25 ans, portait le maillot bleu numéro 7 de Griezmann le blond. Jendia est membre du club de sport gazaoui qui a organisé ce match. Il a eu lieu à « Malaka, » le campement de base des manifestations de la Grande Marche de Retour à Gaza. Les 14 joueurs ont perdu une jambe, soit dans les trois attaques ces dix dernières années, soit dans les manifestations hebdomadaires qui ont commencé le 31 mars dernier.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Quelques joueurs prêts à jouer

Les participants au match de simulation portaient des t-shirts de plusieurs pays qui figurent dans le Mondial. Ils ne pouvaient pas acheter de vrais maillots de France ou d’Australie, introuvables dans les magasins de sport de la bande de Gaza, fermée par le blocus.

Le match n’a duré qu’une sixième du temps d’un match réglementaire puisqu’il était épuisant pour les joueurs de sauter sans arrêt sur un seul pied. Le match a démarré après le jeûne de 13 heures durant la dernière journée du mois sacré du Ramadan.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Avant le match

Hamza Sersawi, 23 ans, a préféré jouer le rôle du gardien superstar de Manchester Leroy Sane, bien qu’il souffre d’une paralysie du côté gauche de son corps et qu’il ne parvienne pas à repousser les balles de ses adversaires. En 2012, il a représenté l’équipe nationale de son pays en athlétisme. « Il y a des personnes sur cette planète qui aiment la vie et le sport et qui ne sont pas condamnés à être tués ni à être programmés pour la privation de leur liberté, » dit-il. Sersawi fut blessé à deux reprises – une fois par une balle explosive au pied et une autre fois, dans un bombardement en novembre 2012 dans le quartier de Shejahiya, à un kilomètre du lieu du match. Il souligne que les unijambistes « sont des êtres humains [qui] aiment regarder les matchs du Mondial. »

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Sersawi en action

Le match s’est conclu avec un total de deux goals dans un but sans filet. Le match a été ponctué par les cris des joueurs demandant la balle à leurs co-équipiers et le bruit du choc de leurs béquilles en aluminium. Lorsqu’un joueur n’arrivait pas à faire bouger la balle devant lui, il lui donnait parfois un coup avec une béquille.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

On peut aussi faire une tête.

Gaza compte trois équipes spéciales de football dans lesquelles les joueurs sont unijambistes suite à des blessures causées par l’armée israélienne.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

On joue !

 D’habitude, des dizaines de milliers de gazaouis se rassemblent pour regarder les matchs de la Coupe du monde ou de l’UEFA sur des écrans géants sur des places publiques ou des cafés en bordure de mer. Les organisateurs de ce match expliquent qu’aucun résident de Gaza ne pouvait assister aux vrais matchs du Mondial en Russie à cause des restrictions de sortie imposées aux résidents de la bande de Gaza. Quitter Gaza par le passage de Rafah avec l’Egypte est un procédure très peu utilisé, coûteuse et compliquée pour les Palestiniens. Erez, l’autre passage pour les gazaouis situé au nord, est contrôlée par les Israéliens, qui limitent sévèrement le nombre de personnes autorisées à y transiter.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Joueurs solidaires

Pendant la dernière Coupe du monde, des joueurs de Gaza ont simulé un match entre le Brésil et la Croatie en arborant des maillots avec un slogan appelant à lever le blocus sur la bande de Gaza. Selon la porte-parole du Haut Conseil de la Jeunesse et du Sport à Gaza, Abdoulsalam Haniya, l’évènement actuel est un bref message à tous les fans de foot, qu’il y a des personnes isolées du monde qui aiment faire du sport et qui font partie d’une société qui chérit la vie.

Mondial, Coupe du monde, Gaza, joueurs, unijambiste, France, Australie, Griezmann, Grande Marche de Retour, manifestations, maillots, vie, lkberté, buts, bande de Gaza, Egypte, Erez, Israël, foot, sport

Ce ballon si élusif

« Ce match incarne la volonté des jeunes qui ont réussi à s’adresser aux peuples du monde qui comprendront leur langage. Le langage du foot peut changer les cartes et les tendances des sociétés autant que la politique, » dit Haniya.

L’équipe nationale d’Argentine a annulé un match amical contre l’équipe israélienne à Jérusalem la semaine dernière … Une énorme photo de Lionel Messi a été affichée au carrefour principal de la ville de Gaza. On pouvait y lire : « Merci à l’Argentine et à Lionel Messi d’avoir annulé le match amical avec Israël : vous avez marqué un but pour la liberté. »

 

 

Commentaires

Un petit vidéo donne un aperçu de la dynamique des matchs des unijambistes à Gaza :

https://www.aljazeera.com/news/2018/06/playing-football-brings-hope-amputees-gaza-180618132435829.html

Écrit par : Carol Scheller | 27/06/2018

Les commentaires sont fermés.