06/03/2014

Manque de ciment

En janvier 2014, l’organisation non-gouvernementale israélienne Gisha a averti que la quantité de ciment autorisé à l’importation dans la bande de Gaza était nettement en-dessous des besoins. Cette privation délibérée du secteur de construction gazaouis représente une punition collective en violation du droit international, selon un article du Haaretz qui a interviewé des responsables de la construction à Gaza. Un article en anglais par la journaliste Rasha Abou Jalal pour Al Monitor nous informe de cette situation qui perdure. Je le traduis en le résumant ici.

ciment, construction, bande de Gaza, Gisha, PCHR, punition collective, chômeurs, blocus, pénurie, chômage, tunnels, Egypte, Israël
Une femme palestinienne noue des sacs de ciment sur un site de construction au nord de la bande de Gaza. 23 mai 2013 (photo REUTERS/Mohammed Salem)

Lire la suite

16/02/2014

L’horizon d’une pêcheuse

Loin de sa maison sur la petite île de Styrsö dans l’archipel de Göteborg, Charlie Andreasson vit à Gaza depuis juin 2013. Le suédois de la mer baltique serait normalement au travail sur un ferry entre Göteborg et ses îles. Il a choisi un séjour au bord de la Méditerranée pour aider à la réfection du bateau Arche de Gaza. Charlie inspire confiance aux gens qu’il rencontre, ce qui lui permet de rédiger des articles comme celui-ci, dont je vous propose la traduction.

Bande de Gaza, Méditerranée, Arche de Gaza, Gaza's Ark, pêcheurs, pêcheuse, marine israélienne, hasaka, bateau, poissons, blocus, zone d'exclusion
Madleen Kolab (photo Charlie Andreasson)

Lire la suite

08/02/2014

Des enfants et une femme pas comme les autres

Daniela Riva étonne tous ceux qui la connaissent à Gaza. Nous avions appris l’arabe ensemble au Centre Ibrahimi en 2011-2012. Elle nous racontait ses « enfants papillon, » frappés par une maladie mal comprise par leurs familles. Ailleurs dans le monde, la maladie est connue. On soigne les enfants pour leur donner toutes les chances dans la vie. A Gaza, la maladie était méconnue et surtout une source de honte. Ce n’est plus le cas. Grâce à Daniela.

Lors de mon retour à Genève, j’ai gardé le contact avec Daniela. Son dévouement envers ces enfants perdus de la bande de Gaza continuait sans relâche. Un ami de Daniela, Charlie Andreasson, vient de publier un article en anglais sur Daniela et les enfants qu’elle aime. Je le traduis ici.

Gaza, Epidermolysis bullosa, enfants, malades, blessures, brûlures, mort, hôpital Shifa, Debra, chirurgie
Fahed et Reema, se préparent pour l’école enfantine, été 2012 .
(Photo de Daniela Riva)

Lire la suite

06/02/2014

Sept ans déjà…

Ziad Medoukh écrit depuis Gaza, nous étions le 4 février 2014. Le mois de janvier était particulièrement éprouvant pour les gens de Gaza. Le poème du Dr Medoukh communique le désespoir d’un éducateur qui enseigne le français et la paix face à l’indifférence du monde international. Il voit ses propres enfants grandir dans un Gaza qui ne ressemble que peu au Gaza où il a grandi. Son vécu est celui de milliers de Palestiniens.

no go zone Anne Paq.jpg
Zone de tampon (no-go zone), bande de Gaza, 1er février 2012, Anne Paq, Activestills.org

Lire la suite

05/02/2014

Synergies Genève-Gaza-Londres : rapport « Under fire »

Le Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC) à Genève, établi en 1998, est renommé pour son suivi des déplacements forcés de personnes à l’intérieur de leur pays à cause des conflits ou des violations des droits humains. Avec le Centre palestinien pour les droits humains (PCHR) à Gaza, l’IDMC a publié un rapport le 1er février 2014. Il traite des violations israéliennes dans les zones d’accès réduit (ARA – Access Restricted Areas – en anglais) dans la bande de Gaza. Je traduis ici l’annonce du PCHR qui est en anglais.

Genève, IDMC, PCHR, violations, droits humains, Quatrième Convention de Genève, ARA, Under fire, paysans, pêcheurs, civils, bande de Gaza, Accords d'Oslo, Israël, Autorité palestinienne, communauté internationale, blocus, mer, droit international
Première page du rapport  (PCHR – Gaza)

Lire la suite

01/02/2014

Il était une fois des fraises !

Suite à l’article de Rosa Schiano, Abdulrahman Murad, journaliste et bloggeur à Gaza, parle des paysans qui cultivent des fraises pour l’exportation en Europe. Cette année, les succulents fraises de Gaza n’iront nulle part sauf au marché local. C’est une catastrophe financière pour les cultivateurs. Je traduis ici l’article de Abdulrahman Murad publié sur le site de Ma’an News.

fraises, blocus, cultivateurs, paysans. Kerem Shalom. passage commerical, pertes, orage, froid, exportation, vente, fermeture. marché suropéen, récolte, prix, coûts, tunnels, siège
En 2012, la situation était bien différente.

Lire la suite

28/01/2014

Deux mères veulent la réconciliation

On guette des signes d’espoir dans la bande de Gaza sous blocus depuis bientôt sept ans. Hier, 27 janvier, le Premier Ministre du gouvernement du Hamas Ismail Haniyeh a invité 120 membres du parti Fatah, bannis de la bande de Gaza en 2007, à revenir. A son avis, il faut de tels gestes concrets pour accélérer une vraie réconciliation. Peu de temps avant, Rami Almeghari parlait avec deux femmes exemplaires dans un article en anglais publié sur l’Electronic Intifada. En voici ma traduction. 

bande de Gaza, Hamas, Fatah, réconciliation, Abbas, Assam al-Ahmed, espoir, mères, femmes, Palestiniens,fils
 Manifestation des femmes à Gaza pour la fin des conflits Fatah-Hamas, 15 mars 2011 (Photo Hosam Salem pour Demotix)

Lire la suite

22/01/2014

Des milliers de familles séparées par la bureaucratie

Un rapport de B’Tselem et de HaMoked du 20 janvier 2013, vidéo à l’appui, dénonce les restrictions de mouvement en Palestine entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. C’est une politique qui rend la vie de famille normale impossible. Ceci est vrai tant pour des femmes de Cisjordanie ou d’Israël qui ont suivi leur mari à Gaza que pour des femmes de Gaza mariées à des résidents de la Cisjordanie ou d’Israël, qui se trouvent coupées de leur famille d’origine. Selon certains, cette politique israélienne semble motivée plutôt par des considérations démographiques que sécuritaires. Voici ma traduction du résumé de Ma’an News en anglais.

waiting at Erez.jpg
Une femme attend au passage d’Erez à la frontière entre Gaza et Israël, Oren Rosenfeld, 19 mars 2009

Lire la suite

19/01/2014

Une italienne à Gaza

Rosa Schiano vit à Gaza depuis deux ans. Après une longue observation de la situation précaire des pêcheurs et des paysans, l’activiste italienne s’est décidée à témoigner. Son reportage en anglais se trouve sur le site de l’International Solidarity Movement. Je le traduis ici.

bande de Gaza, économie, siège, blocus, fermeture, Kerem Shalom, commerce, paysans, Israël, exportations, Cisjordanie, Protocole de Paris, fraisesFraises de Beit Lahia sur les tables genevoises ? (Photo par Rosa Schiano)

Lire la suite

12/01/2014

Une étudiante sud-africaine à Gaza

Etudiante en année finale de médecine à l’Université de Witwatersrand, Afrique du Sud, Aayesha J. Soni a visité la bande de Gaza la dernière semaine de décembre 2013. Suite à cette visite, elle a écrit deux articles qui se trouvent sur son site de Media Review Network, dont elle est la Vice-présidente. L’article qui suit se trouve sur le site de Palestine Chronicle. Je livre ici sa traduction en français. 

bande de gaza,statistiques,enfants,carburant,électricité,hala abou sbeikha,palestine chronicle,armée israélienne
La frappe israélienne sur un camp de refugiés le 24 décembre dernier a blessé Bilal Abou Sabeikha, 3 ans, petit frère de Hala (AFP Photo/Mahmud Hams)

Lire la suite