24/04/2015

« Vivre ici, ce n’est pas possible !

Les jeunes de Gaza cherchent à se faire entendre. Ils seront soutenus par un groupe de femmes israéliennes à Tel Aviv le 29 avril. Yael Marom est responsable de communication pour Just Vision ainsi que coéditrice du Local Call, site « sœur » de + 972 mag. Elle a publié l’appel des jeunes, en premier lieu sur le site de Local Call, en hébreu. Le site de + 972 mag l’a ensuite publié en anglais. Je livre une traduction française pour ceux qui veulent rester au courant de la vie des gens ordinaires, et surtout le sentiment des jeunes, enfermés dans la bande de Gaza.

Fady Bakhti.jpg
Fady Al Sheik Yousef, 27 ans, a aidé les enfants à changer leurs idées pendant l’offensive sur la bande de Gaza en été 2014 (photo Fares Chahine)

Lire la suite

30/12/2014

Leurs amis les oiseaux

Pourquoi Fadil Mohammad Halawah a-t-il risqué sa vie en chassant des oiseaux le 23 novembre 2014 ? Un soldat israélien a jugé qu’il était trop près de la barrière dans la zone tampon et lui a tiré dessus, dans le dos, le tuant. À l’affut des oiseaux vivants, Halawah n’était pas armé : certains oiseaux se vendent à des prix d’or sur les marchés de Gaza. Journaliste Rasha Abou Jalal explique comment le chômage a rendu la capture des oiseaux lucrative et tentante. Son article, paru dans Al Monitor, est en anglais. Je le traduis ici.

Lire la suite

17/10/2014

Il n’y a plus d’inégalité entre riches et pauvres à Gaza !

Sara Roy, fine connaisseuse de la bande de Gaza depuis plus de 30 ans, était l’invitée récente de la Fondation Heinrich Böll à Berlin où elle a livré son appréciation de la situation à Gaza après les 51 jours de bombardements israéliens de cet été. Elle avait déjà proposé une analyse percutante du « péril d’oublier Gaza » en juin 2009. Son intervention à Berlin est décrite sur le site de Qantara.de en anglais et en allemand. Ma traduction en français suit.

MAURICEGAZALOVESLIFE.jpg
« GAZA LOVES LIFE! » (Photo: Maurice Jacobsen pour son exhibition « We All Live in Gaza », Grand Rapids, Michigan, USA)

Lire la suite

17/07/2014

Que ferait-on à leur place ?

Le directeur des opérations de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, à Gaza, essaie de se mettre à la place d’un habitant qui vit dans la petite enclave le longue de la Méditerranée. Il écrit en anglais pour l’agence de presse Ma’an au moment où un cessez-le-feu était en discussion.  Nous suivons sa pensée en traduisant l’article aujourd’hui, jour d’un deuxième moment de calme annoncé. 

Nations Unies, UNRWA, Gaza, bande de Gaza, Israël, Ma'an, réfugies palestiniens, écoles, Autorité palestinienne, chômage, blocus, frappes aériennes, fermiers, personnes âgées, enfants
Un Palestinien ramasse des objets d’une maison détruite par une frappe aérienne israélienne tôt le matin du 16 juillet 2014, en ville de Gaza (AFP/Mohamed Abed)

Lire la suite

06/03/2014

Manque de ciment

En janvier 2014, l’organisation non-gouvernementale israélienne Gisha a averti que la quantité de ciment autorisé à l’importation dans la bande de Gaza était nettement en-dessous des besoins. Cette privation délibérée du secteur de construction gazaouis représente une punition collective en violation du droit international, selon un article du Haaretz qui a interviewé des responsables de la construction à Gaza. Un article en anglais par la journaliste Rasha Abou Jalal pour Al Monitor nous informe de cette situation qui perdure. Je le traduis en le résumant ici.

ciment, construction, bande de Gaza, Gisha, PCHR, punition collective, chômeurs, blocus, pénurie, chômage, tunnels, Egypte, Israël
Une femme palestinienne noue des sacs de ciment sur un site de construction au nord de la bande de Gaza. 23 mai 2013 (photo REUTERS/Mohammed Salem)

Lire la suite

29/10/2012

Les Six Fleurs de Gaza

Partout à l’intérieur des maisons de Gaza, on trouve des touches délicates de travaux à la main. Les auteurs restent souvent anonymes. Rami Almeghari a parlé avec six jeunes femmes qui perpétuent l’art de la broderie palestinienne tout en l’adaptant au monde contemporain. Almeghari, enseignant le journalisme à l’université, décrit le monde de beaucoup de femmes de Gaza avec une grande sensibilité.   

artisanat, palestinien, Gaza, les 6 fleurs, chômage, broderie, tradition culturelle

 détail d’une broderie palestinienne de Gaza (photo Carol)

Lire la suite

17/09/2012

À Gaza, une triste première pour la Palestine

En début de ce mois, Ihab Abu Nada, 20 ans (son âge varie entre 17 et 21 ans dans les articles consultés), s’est immolé par le feu en désespoir de trouver un travail. Le soir avant, son père lui avait parlé longuement de la situation désespérée de la famille. Le matin suivant, dans une place centrale de la ville, là où les taxis desservent toute la bande de Gaza, à l’extérieur de la morgue de l’hôpital Shifa, ce jeune s’est mis le feu. Il est mort quatre jours plus tard.

Lire la suite

21:09 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, palestine, jeunes, immolé par le feu, travail, unwra, chômage | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

15/08/2011

Gagner sa vie à Gaza sous le siège

Le dernier article du blog de la canadienne Eva Bartlett décrit la difficulté de gagner son pain pour beaucoup de Gazaouis. Les habitants de Gaza se réfèrent pudiquement à « la situation », comme Abouna Manuel Musallam, responsable pour l'église catholique à Gaza entre 1995 et 2009 : « ...j'ai vu la majorité des enfants et leurs familles déployer une force extraordinaire pour s'adapter à la situation... Il y a ... chez beaucoup de Gazaouis, une ardente volonté de vivre ... » (pages 224 et 225, Curé à Gaza, un juste en Palestine ; entretiens avec Jean-Claude Petit, 2011). Voici la traduction de son article (l'original est en anglais). 

dsc_0295.jpg

un jeune garçon vend des douceurs sur la plage (photo : Emad Badwan)

Lire la suite

16:49 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, plage, siège, travail, chômage, enfants, israël, occupation | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

30/05/2011

Siège israélien : pas de changement

L'Egypte a ouvert le passage de Rafah à certaines catégories de personnes samedi passé, c'est un pas à saluer. Malheureusement, cela ne change en rien la situation du siège israélien imposé sur la bande de Gaza depuis quatre ans. Dans un article qui explique bien le contexte dans lequel Rafah s'ouvre, Yousef Munayyer, directeur du Jerusalem Fund, décrit le blocus de la côte méditerranéenne et le siège qui empêche la circulation des personnes et des marchandises entre Israël et Gaza et entre la Cisjordanie et Gaza.

La fin de l'année scolaire arrive, toujours sans aucune perspective pour les nouveaux diplômés. La version complète de l'article dont voici la traduction se trouve sur le site de l'IRIN, agence de presse des Nations Unies.

2.jpg

Professeur Mirvet Serdah, historienne et enseignante à l'université, explique l'écart entre les principes des droits de l'homme et leur application aux étudiants du Centre de la paix de l'Université d'Al-Aqsa : 5 mai 2011 (photo Centre de la paix, Université Al-Aqsa, ville de Gaza, remerciements au Dr Ziad Medoukh)

 

Lire la suite

23:05 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, rafah, passage, jerusalem fund, jeunes, chômage, travail, siège, israël, blocus | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

19/03/2011

Les jeunes : quel avenir ?

Un article sur le site de l'IRIN, « nouvelles et analyses humaines » du service du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies [OCHA ndlt] dénonce les conséquences du blocus pour les prochaines générations de jeunes palestiniens de Gaza.

110317-irin-gaza.jpg

 Etudiants de l'Université islamique de Gaza, ville de Gaza (Erica Silverman/IRIN)

Lire la suite