09/08/2014

Mourir rapidement ou mourir lentement ?

L’IRIN (Service du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies) a publié en anglais le témoignage d’un Gazaoui, Haytham Besaiso, qui a survécu aux attaques de ce dernier mois. Je le traduis ici. Haytham est ingénieur civil. Il a un Master en Science de l’Université de Manchester en Angleterre.

 IRIN, Gaza, frappes aériennes, missile, mosquée, université, Université islamique de Gaza, ear, pain, centrale électrique, mosquée Al-Amine Mohamed, cessez-le-feu, eau courante, générateur, Palestiniens, mort, vie, Israël
Vue des bombardements depuis la fenêtre de Haytham (Photo : Haytham Besaiso/IRIN)

Lire la suite

06/08/2014

Monsieur le Président, je ne veux pas le faire…

Le 21 juillet 2014, un jour après le massacre du quartier de Shujahiya à Gaza, l’objecteur de conscience Uriel Ferera, 19 ans, a reçu une cinquième condamnation. Ce jeune Israélien de Beersheba est opposé à la guerre contre Gaza. Il refuse de servir dans l’armée israélienne à cause de l’occupation du peuple palestinien et aussi pour protester contre la discrimination envers les citoyens israéliens d’origine palestinienne. Il est soutenu dans sa démarche par Amnesty International, comme Natan Blanc, qui a purgé dix peines avant d’être relâché définitivement. L’Alternative Information Center nous signale un communiqué de New Profile, Israël, en anglais. Une traduction partielle suit. 

Shujahiya, Gaza, Uriel Ferera, guerre, armée israélienne, occupation, peuple palestinien, Amnesty International, New Profile, droits humains, territoires occupés, crimes de guerre, objecteurs de conscience, service militaire
Uriel Ferera entre au centre d’incorporation Tel Hashomer pour la première fois le 27 avril 2014 (Photo : Activestills.org)

Lire la suite

01/08/2014

Le cauchemar des médecins : un désastre humain guette

Des bénévoles de plusieurs nationalités de l’ISM, une organisation qui prône la fin de l’occupation et le blocus sur Gaza, sont présents pendant le conflit actuel à Gaza. Ils viennent de publier sur leur site un rapport en anglais sur la situation dans les hôpitaux. Je le traduis ici.

Médecins, blocus, Gaza, ISM, ministère de la santé, hôpitaux, opérations, Shifa, lits, désastre, infections, mort, soins, travailleurs médicaux, Israéliens, Nations unies, CICR, passages, communauté internationale, crimes de guerre, Israël
On opère à ras le sol, 30 juillet 2014 (photo par le Ministère de la
Santé à Gaza)

Lire la suite

30/07/2014

Insoutenable

L’opinion mondiale s’indigne de plus en plus : une deuxième des 85 écoles de l’UNRWA, qui tentent d’abriter les 180'000 personnes officiellement déplacées dans le conflit, a été frappée par des tirs israéliens le 30 juillet 2014. Le bilan de ces trois dernières semaines en ce qui concerne la souffrance humaine n’est pas chiffrable. L’armée israélienne semble anesthésiée quant aux conséquences effroyables de ses actions à Gaza. Selon une amie palestinienne qui suit les évènements heure par heure au téléphone avec sa famille habitant Gaza, « La situation à Gaza est au-delà du désastre. »  Dans ce contexte, je traduis les informations d’une journaliste néerlandaise qui suit le conflit israélo-palestinien depuis longtemps. L’article original est en anglais sur le site des Blogs de l’Electronic Intifada.

écoles, UNRWA, armées israélienne, Gaza, ONU, drones, Al-Haq, Hellfire, DIME, Mads Gilbert, hôpital Shifa, médecins, blessures, victimes, Palestiniens, Droit Humanitaire, PCHR, armes, Convention sur certaines armes conventionnelles, proportionnalité, humanité, Statut de Rome, Cour pénale internationale, attaques israéliennes Un enfant dort dans une école de l’ONU le 13 juillet 2014 (photo par Anne Paq / ActiveStills)

Lire la suite

25/07/2014

Sanctuaire

L’église orthodoxe grecque de l’évêque Porphyre à Gaza fut construite au Ve siècle en souvenir de celui qui fut évêque de Maioumas (l’ancien nom du port de Gaza) puis de Gaza entre 395 et 420, à l’époque où les cultes païens existaient encore. Ces beaux bâtiments, dont la plupart datent de la période des croisés, se situent dans la vieille ville de Gaza, pas loin du quartier de Shujahiya. Environ mille personnes obligées de quitter leurs maisons à Shujahiya le 20 juillet ont trouvé refuge au sein de cette église. La journaliste Asmaa al-Ghoul nous décrit leur accueil dans un article écrit pour Al Monitor en anglais. Je le traduis ici. 

Eglise, Gaza, Shujahyia, missiles, mosquée, corps, morts, Sabra et Shatila, Syrie, guerre, obus, bombardements israéliens
L’église accueille ses voisins de Shujahiya (Photo par Wissam Nassar)

Lire la suite

24/07/2014

Des réservistes israéliens disent non

Journaliste du Ha’aretz Ofra Edelman nous signale une lettre parue en anglais dans le Washington Post signée par 51 soldats israéliens. Ils s’étaient mis d’accord pour publier la lettre avant le début de l’assaut actuel sur Gaza. Ils dénoncent la militarisation de la société israélienne. Nous traduisons des extraits de leur lettre ici.

réservistes israéliens, Washington Post, Ha'aretz, Haïfa, Gaza, Opération Bordure Protectrice, armée israélienne, occupation, guerre, politique, Israël, critique, pétition, Yesh Gvul, territoires occupés, Palestiniens, service millitaire, société israélienne, militarisation, Israéliens
 Protestation à Haïfa contre l’opération israélienne à Gaza le 19 juillet 2014. Photo par Rami Shllush

Lire la suite

22/07/2014

« Voix de Gaza »

Un groupe de jeunes citoyens de Gaza ont lancé un site en anglais « Voices of Gaza », où chacun parle de son vécu et livre ses analyses pendant l’opération militaire actuelle à Gaza. Je traduis ici un article parmi d’autres. Il communique l’expérience d’une mère qui est également une professionnelle. Elle explique comment les actions de l’armée israélienne apprennent à ses enfants ce qu’ils savent du pays d’Israël. 

Hikmat and Ahmad.jpg
 Hikmat et Ahmad

Lire la suite

20/07/2014

Un israélien s’adresse aux citoyens du monde

Merci au site du Centre d’Information Alternative de nous avoir signalé une lettre par un citoyen israélien au journal britannique le London Evening Standard. Ofer Neiman est loin d’être seul dans son pays à dénoncer les crimes de guerre commis actuellement par l’armée de son pays à Gaza. Cela fait dix ans qu’il milite pour la fin de l’occupation. Il est un des responsables du Boycott from Within. Neiman propose des actions concrètes que tout citoyen du monde peut entreprendre pour en finir avec l’horreur actuelle à Gaza. Je traduis ses propos ici. 

Gaza, Ofer Neiman, activistes israélien, droits humains, gouvernement israélien, crimes de guerre, Israël, bande de Gaza, peuple Palestinien, Etats-Unis, Egypte, boycott, propagande israélienne, citoyens du monde
À Tel Aviv, des activistes israéliens protestent contre une attaque sur Gaza, 12 juillet 2014 (Photo par Oren Ziv/Activestills.org)

Lire la suite

19/07/2014

Israël vit, mais à quel prix ?

L’occupation de la Palestine depuis 1967 et le siège de Gaza depuis 2007 – des années de contournement et de déformation des droits humains des Palestiniens par le pouvoir occupant. Le monde veut-il continuer à participer à la mort lente et rapide des Palestiniens par son silence ? Un professeur de littérature de Gaza fait le point en anglais, je traduis ses propos ici. 

mother of one of 4 killed 16 july on beach fisherman's wife.jpg
Mère d’un fils de pêcheur tué sur la plage de Gaza le 16 juillet 2014 (photo par REUTERS / Finbarr O’Reilly)

Lire la suite

17/07/2014

Que ferait-on à leur place ?

Le directeur des opérations de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, à Gaza, essaie de se mettre à la place d’un habitant qui vit dans la petite enclave le longue de la Méditerranée. Il écrit en anglais pour l’agence de presse Ma’an au moment où un cessez-le-feu était en discussion.  Nous suivons sa pensée en traduisant l’article aujourd’hui, jour d’un deuxième moment de calme annoncé. 

Nations Unies, UNRWA, Gaza, bande de Gaza, Israël, Ma'an, réfugies palestiniens, écoles, Autorité palestinienne, chômage, blocus, frappes aériennes, fermiers, personnes âgées, enfants
Un Palestinien ramasse des objets d’une maison détruite par une frappe aérienne israélienne tôt le matin du 16 juillet 2014, en ville de Gaza (AFP/Mohamed Abed)

Lire la suite