19/07/2014

Israël vit, mais à quel prix ?

L’occupation de la Palestine depuis 1967 et le siège de Gaza depuis 2007 – des années de contournement et de déformation des droits humains des Palestiniens par le pouvoir occupant. Le monde veut-il continuer à participer à la mort lente et rapide des Palestiniens par son silence ? Un professeur de littérature de Gaza fait le point en anglais, je traduis ses propos ici. 

mother of one of 4 killed 16 july on beach fisherman's wife.jpg
Mère d’un fils de pêcheur tué sur la plage de Gaza le 16 juillet 2014 (photo par REUTERS / Finbarr O’Reilly)

Lire la suite

17/07/2014

Que ferait-on à leur place ?

Le directeur des opérations de l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, à Gaza, essaie de se mettre à la place d’un habitant qui vit dans la petite enclave le longue de la Méditerranée. Il écrit en anglais pour l’agence de presse Ma’an au moment où un cessez-le-feu était en discussion.  Nous suivons sa pensée en traduisant l’article aujourd’hui, jour d’un deuxième moment de calme annoncé. 

Nations Unies, UNRWA, Gaza, bande de Gaza, Israël, Ma'an, réfugies palestiniens, écoles, Autorité palestinienne, chômage, blocus, frappes aériennes, fermiers, personnes âgées, enfants
Un Palestinien ramasse des objets d’une maison détruite par une frappe aérienne israélienne tôt le matin du 16 juillet 2014, en ville de Gaza (AFP/Mohamed Abed)

Lire la suite

14/07/2014

Un rappel et un appel symbolique

Le 12 juillet 2014, le  groupe Jews Against Genocide (JAG) a protesté devant le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem pour condamner les crimes de guerre commis à Gaza cette semaine. L’article se trouve en anglais sur le site Mondoweiss. Je livre sa traduction ici. 

Gaza, Jerusalem, Juifs, génocide, enfants palestiniens, mémoire, Israël, Bande de Gaza, camp de concentration, population civile, occupation, réfugiés palestiniens, BDS, solidarité, ONU
Les poupées symbolisent les enfants tués dans les attaques israéliennes sur Gaza ces derniers jours. (fb.com/schwarczenberg©2014)

Lire la suite

09/07/2014

« Soutenir notre droit à la vie ! »

Aux nouvelles d’Al Jazeera en anglais, à 18h hier soir, Hanan Ashrawi faisait écho à l’appel suivant des étudiants palestiniens que je traduis de l’anglais. L’original de l’appel peut être consulté sur Mondoweiss. D’autres réactions à la situation dans la bande de Gaza le même soir sur Democracy Now avec Miko Peled, activiste israélien qui a parlé récemment à l’Université de Genève. Il est actuellement à Jérusalem.

 

bande de Gaza, Israël, civils, siège, blocus, enfants, réfugiés, Conventions de Genève, punition collective, BDS, Palestine
Fumée après une frappe d’un missile israélien sur la bande de Gaza 7 juillet 2014 (AFP)

Lire la suite

27/06/2014

Le spectacle de la belle au bois dormant se joue à huis clos

Rafah, le seul passage de sortie et d’entrée pour la plupart des Palestiniens de Gaza, a ouvert ses portes le 15 juin pendant quatre jours pour quelques catégories restreintes de voyageurs pendant quatre jours. C’était la première fois depuis le 30 avril. Selon Gisha, une moyenne de 2'874 personnes par mois ont pu quitter la bande de Gaza entre janvier et mai de cette année, comparé à 19'112 en 2013. Il y a encore 15'000 personnes enregistrées actuellement en attente.

L’Union Européenne a crée une « mission d’assistance à la frontière », BAM son acronyme en anglais, pour régler le transit de personnes de Rafah, Palestine, à Rafah, Egypte, en 2005. Elle est cependant absente du passage de Rafah depuis 2007, tout en recevant des fonds abondants. Son mandat sera vraisemblablement reconduit la semaine prochaine. Le journaliste Matthew Kalman dénonce ces faits. Voici ma traduction de l'article original.

Rafah March 2014.jpg
Voyageurs en attente à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 29 mars 2014 (AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Lire la suite

16/06/2014

Ces drones qui patrouillent le ciel de Gaza

Un article récent de l’Electronic Intifada critique la décision de l’armée suisse d’acheter six drones de la société israélien Elbit, le Hermes 900. Ce drone était en question dans mon billet du 04.10.2011, la cause des souffrances insoutenables d’Ibrahim et Mohammed Zaza, 12 et 14 ans. Ibrahim est mort après des semaines de calvaire. Ils jouaient devant leur maison familiale. L’armée n’a donné aucune explication. Deux jours plus tard, Haitham Ma’rouf, 13 ans, était frappé par un même drone pendant qu’il aidait sa mère à arroser leurs légumes. Il est mort une semaine plus tard, comme les cousins Zaza, dans un hôpital israélien. Amnesty International a dénoncé la mort par drone de deux autres enfants en novembre 2012. Muhammed Ibrahim Ashour, 8 ans, jouait dans son jardin. Mahmoud Khousa, 13 ans, allait au magasin pour acheter un stylo pour sa petite sœur. Pourtant, selon le lieutenant-colonel R., responsable de l’escadron des drones à Gaza, interviewé par Scott Wilson du Washington Post le décembre 2011, la haute technologie des drones permet à leurs opérateurs de voir presque tout : ‘Je peux voir si le moteur de votre voiture est allumé et si vous fumez une cigarette.’  Dans ce contexte, je vous traduis une partie de l’article du co-fondateur de l’Electronic Intifada (2001), journaliste palestinien-américain Ali Abunimah.

 

Suisse, drones, Elbit, Hermes 900, crimes de guerre, achat, Israël, politique étrangère, Conventions de Genève, droits humains
Muhamed al-Zaza, survivant, 18.08.2013 « Ils ne nous considèrent pas comme des êtres humains.» (photo par Charlie Andreasson)

Lire la suite

30/04/2014

Encore deux civils blessés par des tirs israéliens

C’était le 28 avril 2014: deux hommes ramassaient des cailloux pour en faire du gravier comme cela se passe souvent le long de la zone tampon, près du passage d’Erez, au nord de la bande de Gaza. Une dépêche de Ma’an News explique que les tirs venaient d’une tour d’observation. Human Rights Watch vient de publier un communiqué de presse dénonçant ce genre d’action. Son communiqué « Israël : Les forces israéliennes doivent cesser de tirer sur les civils à Gaza » fait écho au photoreportage de Ryan Rodrick Beiler en février de cette année. On peut voir ses photos et lire son article en anglais sur le site du « +972 Magazine ».(Le nom de la magazine s’inspire du code téléphonique commun à Israël et à la Palestine.) J’en traduis quelques extraits ici.

zone tampon, bande de Gaza, Human Rights Watch, Israël, civils, armée israélienne, frontière, B'Tselem, mort, force létale, tirs
Des collectionneurs de gravier travaillent près d’une tour militaire avec un fusil de sniper télécommandé monté sur le côté
18 février 2014 (Photo par Ryan Rodrick Beiler/Activestills.org)

Lire la suite

26/04/2014

Un regard lucide et positif

Barak Ravid, journaliste israélien bien informé, explique pourquoi Israël devrait se réjouir de la réconciliation palestinienne de Sha’teh dans un article du journal israélien Haaretz, il écrit : « durant les cinq ans de Netanyahou, assis dans son fauteuil de premier ministre, il a négocié avec le Hamas en y mettant plus de temps, plus de sérieux et beaucoup plus de bonne volonté qu’avec le président palestinien Mahmoud Abbas. » L’article est originalement en anglais. Je le traduis ici. 

Hamas, Fatah, Gaza, Netanyahou, Israël, Barak Ravid, Haaretz, Autorité palestinienne, Abbas, réconciliation, unité, accord, élections
En 2009 déjà, ex-soldat David Zonsheine et son association  «Courage de Refuser» demandait au gouvernement israélien : « Parlez avec le Hamas ! »

Lire la suite

18/04/2014

Etat des lieux

Fin observateur de la scène à Gaza, acteur passionné qui aime l’endroit où il vit et enseigne, Ziad Medoukh nous livre une analyse de la situation actuelle que l’on ne trouve pas dans les medias. C’est la réalité constatée par maints visiteurs étrangers qui ont vécu et travaillé dans la bande de Gaza surtout depuis 2006. Ils ont cependant toute la peine du monde à la communiquer aux oreilles qui ne veulent pas les entendre.

 Tous les jours.jpg
« Tous les jours »,  toile de Mohammed Musallam, actuellement exposée à l’Institut Français de Ramallah

Lire la suite

09/04/2014

Tu peux toujours courir !

Le Marathon de Bethléem est à nouveau inaccessible aux athlètes de Gaza suite à une décision de la Haute Cour israélienne le 8 avril 2014. Pour une deuxième année de suite, Nader Al-Masri, qui a représenté la Palestine aux Jeux Olympiques en 2008, ne peut pas y participer ce vendredi 11 avril.

Gaza, Bethléem,marathon, Al.Masri, Palestine, Gisha, Haaretz, Haute Cour israélienne, Israël
L’athlète Nader Al-Masri se prépare à disputer un marathon à Gaza City, le 6 avril 2014 (Photo AFP)

Lire la suite