30/08/2013

Silence sur Gaza

Lea Frehse écrit depuis quelques mois pour le Centre d’Information Alternatif à Jérusalem. Elle publie un article par Ayman Qwaider, blogueur Gazaoui de 25 ans qui vit dans le camp de réfugiés de Nuseirat, au milieu de la bande de Gaza. Ayman a eu bien de difficultés pour aller étudier en Espagne, il y a trois ans. Il est à nouveau retenu malgré un permis qui l’autorise à se déplacer pour continuer ses études. Vous trouvez ici la traduction française de son article. 

bande de gaza,passages,rafah,erez,blocus,occupation,isolement,études,hôpitaux,pêcheurs,israël,egypte
Garçon palestinien avec son cerf-volant au passage fermé de Rafah, 1er juillet 2013 (Ali Jadallah/APA Images)

Lire la suite

07/07/2013

N’aie pas plus de huit ans !

Un article et une vidéo de B’Tselem, organisation non-gouvernementale israélienne, décrit la situation des visites des détenus de Gaza (voir le billet précédant, film d’une visite à la prison de Ramon). B’Tselem fait un appel au Service des prisons israélienne pour qu’il permette à la parenté du premier degré, y compris les enfants de tous âges, de rendre visite à leurs proches gazaouis emprisonnés en Israël. B’Tselem a publié une vidéo de témoignages d’enfants qui n’ont pas pu voir leur pères depuis 2007. Israël n’a pas expliqué pourquoi les visites pour les enfants de plus de huit ans sont interdites.  

Btselem visites des enfants.JPG
http://www.youtube.com/watch?v=W4z8GvtmrCI&feature=player_embedded

(La traduction de la vidéo se trouve à la fin de ce billet.)

Lire la suite

18:07 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, prisonniers, israël, visites, enfants, prisons, palestine | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

03/07/2013

Grâce à la Croix Rouge Internationale

Entre juin 2007 et juillet 2012, aucun prisonnier de Gaza interné dans les prisons intérieures à l’Etat d’Israël n’avait droit à une visite de sa famille, ni de ses parents, ni de son épouse, ni de ses enfants, ceci suite à une décision du gouvernement israélien. Puis, en juillet 2012, Israël a réhabilité le droit de visite aux parents et aux épouses. Enfin, depuis mai 2013, les enfants de moins de huit ans ont aussi le droit de rendre visite à leur père. C’est grâce aux offices de la Croix Rouge Internationale que ces visites peuvent avoir lieu. Un petit Mohammad a pu ainsi embrasser son papa pour la toute première fois.

Enfant_vers_son_pere.JPG
http://www.youtube.com/watch?v=p_QG_QNhBS0

22:15 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, israël, prisonniers palestiniens, droit de visite, enfants, cicr | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

20/06/2013

Natan Blanc N’Ira Plus en Prison

Au début du mois de juin 2013, l’objecteur de conscience Natan Blanc, 20 ans, fut relâché définitivement des prisons militaires après des multiples condamnations en raison de son refus de servir. Il attribue le début de sa réflexion à l’Opération Plomb Durci contre Gaza en décembre 2008 et janvier 2009. Il a l’intention de demander d’accomplir un service civil de deux ans auprès du Magen David Adom, le Croix Rouge israélien, selon un article dans le journal Haaretz du 4 juin. Le musicien israélien Daniel Barenboim a réagi en apprenant les nouvelles. Son article « opinion »est paru dans l’édition anglaise du Haaretz du 16 juin. En voici la traduction.

Natan Blanc, armée israélienne prison, objecteur de conscience, Israël,Opération Plomb Durci,Barenboim

  Natan Blanc avec son père après avoir été relâché de prison militaire le 4 juin 2013
(photo Rami Shalosh)

Lire la suite

22/05/2013

Natan Blanc persiste et signe

Le groupe israélien New Profile nous apprend que l’objecteur de conscience Natan Blanc purge une peine pour la dixième fois. Il refuse toujours de servir dans l’armée israélienne. 

Natan May.jpg

 Natan Blanc (photo Amnesty International)

Lire la suite

06/03/2013

Prisonniers palestiniens : une délégation de Gaza est à Genève

La situation inacceptable des 4'740 prisonniers palestiniens dans les geôles en Israël était mise à l’examen aux Nations Unies aujourd’hui, 6 mars 2013, par une délégation du Centre Palestinien pour les Droits Humain (PCHR) de Gaza City. Les abus dans les prisons israéliennes sont d’une actualité brûlante, entre la mort sous la torture d’un détenu, il y a une dizaine de jours  accusé d’avoir jeté des pierres et le rapport de l’Unicef sorti ce jour même. 

Gaza, Genève, ONU, PCHR, prisonniers palestiniens, Unicef, occupation, Israël, prisons, Conventions de Genève

 Jeune palestinien arrêté par des officiers israéliens après une manifestation le 18 février au checkpoint de Huwwara près de Naplouse en soutien aux prisonniers en grève de la faim. (Issam Rimawi/APA images)

Lire la suite

09/02/2013

Amnesty International demande la libération du prisonnier de conscience Natan Blanc

Natan Blanc (voir mon billet du 11 janvier)  fut condamné une cinquième fois à 20 jours de prison militaire le 21 janvier. Amnesty International lui a accordé le statut de prisonnier de conscience puisqu’il n’existe pas de service civil en Israël comme alternative au service militaire. La journaliste Amira Hass évoque quelques activités militaires récentes de l’armée israélienne dans lesquelles Natan n’a pas pu participer. 

Israël, objecteur de conscience, Amnesty International, Natan Blanc, Amira Hass, Yesh Gwul, Hebron, Maleh, Vallée du Jourdan, Armée israélienne, Bedoins, Ma'aleh Adumin, Breaking the Silence, service civil

 Poster de l’organisation Yesh Gvul
à l’occasion d’une manifestation pour Natan le 2.02 2013

Lire la suite

27/01/2013

Des chamelles et des hommes

« Les chameaux sont des animaux calmes et sympathiques tant qu’on leur donne un grand espace pour évoluer et manger toute l’herbe qu’il leur faut, » selon un éleveur gazaoui de chameaux. Rami Almeghari raconte la vie des chameaux à Gaza pour l’Electronic Intifada. 

chameaux, chamelles, Gaza, lait, zone tampon, frontière, paysan, agriculture, santé, courses de chameaux, Israël, Palestine

 Chameau dans une ferme au nord de la bande de Gaza (Ahmed Deeb)

Lire la suite

05/01/2013

Toutes les oreilles sont-elles sourdes ?

Autrefois, les kibboutz ruraux étaient l’âme et la conscience même de l’Etat d’Israël. En ce moment, le kibboutz urbain de Sderot, voisin proche de Gaza, somme le gouvernement israélien de changer sa politique envers la bande de Gaza. Nomika Zion a publié une éloquente lettre en hébreu sur Internet durant les bombardements de novembre 2012. La traduction anglaise apparaît dans le New York Review of Books du 10 janvier 2013. Voici la traduction de cette lettre que Mme Zion adresse à Benjamin Netanyahou avec une introduction d’Avishai Margalit de Sderot. Elle date du 22 novembre 2012.

Lire la suite

26/11/2012

Une rentrée particulière

Samedi, les enfants de Gaza ont rejoint leurs écoles pour la première fois depuis le 15 novembre. Il y avait bien des places vides avec 34 élèves tués dans les bombardements récents, et 274 enfants qui se remettent de leurs blessures. Ma’an News Agency raconte cette rentrée particulière.

Lire la suite