24/04/2013

« Si votre conscience n’est pas nette, ne le faites pas. »

Natan Blanc, objecteur de conscience israélien inspiré par les évènements de l’Opération Plomb Durci à Gaza, a parlé cette semaine avec une journaliste palestinienne. Entre sa huitième et sa neuvième condamnation pour refus de service militaire, il a répondu à quelques questions pour l’Electronic Intifada. 

plomb durci, Natan Blanc, objecteur de conscience, prisonnier, prison, armée israélienne, refusnik, occupation, démocratie
Des soldats israéliens arrêtent un enfant palestinien après avoir aspergé son visage avec du spray au poivre pendant une protestation contre la nouvelle décharge israélienne à ciel ouvert sur les terres du village de Qusin, à l’ouest de Naplouse, au nord de la Cisjordanie. C’était le 6 mars 2013. La décharge se situe à 1 kilomètre de la partie résidentielle de Qusin, sur un terrain au-dessus d’une importante nappe phréatique.

Lire la suite

03/04/2013

Ce n’était pas un poisson d’avril

Le premier avril, les journalistes Amira Hass de Haaretz et Harriet Sherwood du Guardian ont interviewé Natan Blanc. Il leur a dit qu’il s’attendait à être condamné le jour suivant pour la huitième fois en raison de son refus de servir dans l’armée israélienne. Ce n’était pas un poisson d’avril. L’article du journaliste israélien Haggai Matar du jour suivant confirme ce jugement. Pour rappel, c’est l’Opération Plomb Durci à Gaza qui a décidé Natan à demander de travailler pour Magen David (Croix Rouge israélienne) au lieu d’accomplir le service militaire.

 Natan Blanc,armée israélienne,objecteur de conscience, prison, occupation, Gaza,siège, Plomb Durci

Natan Blanc au centre d’incorporation le 2 avril 2013

(Oren Ziv/Active Stills)

Lire la suite

06/03/2013

Prisonniers palestiniens : une délégation de Gaza est à Genève

La situation inacceptable des 4'740 prisonniers palestiniens dans les geôles en Israël était mise à l’examen aux Nations Unies aujourd’hui, 6 mars 2013, par une délégation du Centre Palestinien pour les Droits Humain (PCHR) de Gaza City. Les abus dans les prisons israéliennes sont d’une actualité brûlante, entre la mort sous la torture d’un détenu, il y a une dizaine de jours  accusé d’avoir jeté des pierres et le rapport de l’Unicef sorti ce jour même. 

Gaza, Genève, ONU, PCHR, prisonniers palestiniens, Unicef, occupation, Israël, prisons, Conventions de Genève

 Jeune palestinien arrêté par des officiers israéliens après une manifestation le 18 février au checkpoint de Huwwara près de Naplouse en soutien aux prisonniers en grève de la faim. (Issam Rimawi/APA images)

Lire la suite

15/08/2011

Gagner sa vie à Gaza sous le siège

Le dernier article du blog de la canadienne Eva Bartlett décrit la difficulté de gagner son pain pour beaucoup de Gazaouis. Les habitants de Gaza se réfèrent pudiquement à « la situation », comme Abouna Manuel Musallam, responsable pour l'église catholique à Gaza entre 1995 et 2009 : « ...j'ai vu la majorité des enfants et leurs familles déployer une force extraordinaire pour s'adapter à la situation... Il y a ... chez beaucoup de Gazaouis, une ardente volonté de vivre ... » (pages 224 et 225, Curé à Gaza, un juste en Palestine ; entretiens avec Jean-Claude Petit, 2011). Voici la traduction de son article (l'original est en anglais). 

dsc_0295.jpg

un jeune garçon vend des douceurs sur la plage (photo : Emad Badwan)

Lire la suite

16:49 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, plage, siège, travail, chômage, enfants, israël, occupation | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

20/11/2009

Centre éducatif sans ressource

Aujourd’hui, le monde marque le 20e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant, ratifiée par la Suisse et par Israël, mais pas par les Etats-Unis. C’est un jour pour réfléchir aux priorités politiques des dirigeants de notre monde. Les adultes portent en eux leurs vécus d’enfant. L’autre jour, Eva Bartlett, journaliste canadienne vivant depuis un an à Gaza, a visité un centre éducatif pour femmes et enfants à Rafah. Ville du sud de la bande de Gaza, Rafah a beaucoup souffert des bombardements meurtriers et des démolitions des maisons par l’armée israélienne depuis 2003. Le petit Centre de Rafah, autrefois havre de paix, ne peut plus subvenir aux besoins des démunis pour qui il était conçu.

 

  « Pas d’argent pour les enfants

19 novembre 2009

 

dsc00253.jpg

dans le centre de Rafah (Eva Bartlett)

Lire la suite

17:03 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : gaza, parascolaire, enfants, siège, occupation | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |