23/09/2016

La Vie Continue

Des histoires personnelles mettent en lumière les enjeux des situations du monde qui demandent à être remédiées. Un article de Sarah Algherbawi publié sur le site d'Electronic Intifada en est exemple. Je traduis ses propos ici.

Beit Hanoun, école, 2014, UNRWA, bande de Gaza, prothèses, Centre des prothèses, Gaza, assauts israéliens, frappe israélienne, amputés, Handicap International, Comité internationale de la croix rouge, physiothérapie
L’école de Beit Hanoun après la frappe israélienne du 24 juillet 2014 (photo associated press, www.huffingtonpost.co.uk)

Lire la suite

01/02/2015

Sept mois sans salaires

Durant les situations cauchemardesques des attaques israéliennes de l’été et jusqu’à aujourd’hui, le personnel médical de Gaza a travaillé sans rémunération. En décembre 2014, les nettoyeurs des hôpitaux ont mené une grève pour attirer l’attention sur le fait qu’ils travaillaient sans paie depuis six mois. Sans résultat. Les médecins, les infirmiers, les ambulanciers et les aides-soignants ne sont pas les seuls. Selon les conclusions d’une mission récente du Fond monétaire international (FMI) publiées le jeudi 29 janvier, la guerre de Gaza a causé une baisse de 15% dans l’activité économique de Gaza déjà durement éprouvée. Le FMI a également déclaré que le refus d’Israël de payer les 127 millions de dollars d’impôts qu’il doit à l’Autorité palestinienne, prélevés sur les importations vers Gaza et la Cisjordanie, rend presque impossible le rétablissement de l’économie palestinienne cette année. Rami Almeghari raconte ce scandale dans un article en anglais pour l’Electronic Intifada que nous traduisons ici.

Gaza, hôpitaux, travailleurs, Israël, Autorité palestinienne, Fatah, Hamas, infirmiers, médecines, ambulanciers, grève, salaires, bombardements, attaques, missiles, santé, Khuza'a, 2014, crise, Hôpital Nasser, Khan YounisPersonnel médical au travail le 1er août 2014 (The Times of London)

Lire la suite