24/07/2015

L’oubli n’est pas pour demain

Photographe française, Anne Paq a suivi la guerre de 52 jours à Gaza en été 2014. La guerre l’a poursuivie depuis. Elle publie un mémorial aux victimes civiles des bombardements israéliens dans un article de l’Electronic Intifada en anglais. Je vous en livre une traduction ici.

Gaza, 52 jours, été 2014, bombardements israéliens, victimes, armée israélienne, familles, attaques, justice, survivants

« Encore aujourd’hui, des effets personnels des victimes de l’année passée sont éparpillés dans les ruines des maisons détruites. Cette chaussure appartenait à Hala Bassam Madi, 3 ans, tuée lors d’une frappe israélienne sur sa maison à Rafah, le 1er août 2014. Son père Bassam, sa mère Eman,  sa sœur Jana, 2 ans, et son cousin Youssef, 3 ans, sont morts avec elle. Un grand-oncle a succombé plus tard de ses blessures. (photo par Anne Paq, 14 novembre 2014)"

Lire la suite