11/06/2016

Les récoltes du CICR

Une bonne nouvelle pour les paysans de Gaza nous parvient du site Mondoweiss. La première récolte de l’été se passe plutôt bien quoique l’armée israélienne continue à ouvrir le feu de manière imprévisible. L’article est en anglais. Je livre sa traduction en français ici.

CICR, Gaza, paysans, récolte, armée israélienne, terrains, terres, blé, frontière, zones tampon, labourer, semer, risques, cultures, bande de Gaza, PCHR, assauts militaires, sécurité, arroser, agriculture
Kamal Kafarna travaille sur un de ses terrains à Beit Hanoun (Photo : Isra Saleh El-Namy)

Lire la suite

12/11/2010

La faim programmée

Un fait divers publié le 9 novembre sur Ma’an News fait penser à la réflexion de Nasri Sayegh dans « Bowling à Bagdad »: « Il est impensable que celui qui cultive le blé meure de faim, que celui qui cueille des légumes soit sous-alimenté, que celui qui surveille le mûrissement des fruits soit privé de médicaments. » (p. 107)

 

Lire la suite

09:31 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, faim, israël, importation, blé, fourrage, autorité palestinienne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

23/11/2008

Réduits à manger des aliments pour animaux

C’était prévu (voir le blog du 19 novembre) : il n’y a plus de blé pour la fabrication du pain dans la bande de Gaza, soumis au blocus israélien pour le 19ème journée consécutive. L’article suivant était publié par Ma’an News hier (http://www.maannews.net).

 

Les boulangeries de Gaza sont réduites à utiliser des farines destinées aux animaux pour faire le pain

Les boulangeries de la bande de Gaza assiégée se sont mises à moudre du blé de seconde qualité, normalement destiné au bétail et à la volaille. Il ne leur restait plus aucune réserve ce samedi, dix-huitième jour du blocus israélien.

Le blé réservé à la consommation des êtres humains s’est épuisé cette fin de semaine. Les agents de sécurité aux frontières égyptiennes et israéliennes ont refusé le passage aux camions de nourriture et de médicaments de donateurs, selon Abd An-Nasser Al-Ajrami, responsable de la Société de propriétaires de moulins dans la bande de Gaza. (Ma’an a également publié hier que des camions transportant de l’aide médicale en provenance du Maroc, arrivés au Caire, espéraient obtenir l’autorisation d’entrer à Gaza par le passage de Rafah.)   

gaza-bread.jpg

   Photo Hatem Omar (Ma'an)

Selon les Nations Unies, la moitié des boulangeries de Gaza étaient fermée hier.

Les conditions humanitaires n’ont jamais été si précaires à Gaza. Le verrouillage israélien, supposé répondre aux tirs des missiles artisanaux sur les terres d’Israël avoisinantes, exclut toute importation de nourriture, de médicaments et de carburant. 

16:41 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, blocus, aliments pour animaux, blé, farine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |