24/07/2015

L’oubli n’est pas pour demain

Photographe française, Anne Paq a suivi la guerre de 52 jours à Gaza en été 2014. La guerre l’a poursuivie depuis. Elle publie un mémorial aux victimes civiles des bombardements israéliens dans un article de l’Electronic Intifada en anglais. Je vous en livre une traduction ici.

Gaza, 52 jours, été 2014, bombardements israéliens, victimes, armée israélienne, familles, attaques, justice, survivants

« Encore aujourd’hui, des effets personnels des victimes de l’année passée sont éparpillés dans les ruines des maisons détruites. Cette chaussure appartenait à Hala Bassam Madi, 3 ans, tuée lors d’une frappe israélienne sur sa maison à Rafah, le 1er août 2014. Son père Bassam, sa mère Eman,  sa sœur Jana, 2 ans, et son cousin Youssef, 3 ans, sont morts avec elle. Un grand-oncle a succombé plus tard de ses blessures. (photo par Anne Paq, 14 novembre 2014)"

Lire la suite

08/02/2015

Faits divers à Gaza

Ma’an News annonce deux faits divers aujourd’hui, 8 février 2015. C’est le comble de la misère. Le 6 février, déjà, Ziad Mekoukh avertit : ‘… le sentiment qui domine, c’est l’absence de perspectives pour l’avenir … Le gouvernement israélien refuse pour le deuxième fois consécutive de transmettre la recette mensuelle des impôts à l’Autorité palestinienne, cette dernière se trouve incapable de payer les salaires de ses fonctionnaires … il s’agit de 130'000 personnes … Le blocus dure depuis 8 ans.’

gouvernement israélien, Autorité palestinienne, blocus, Conseil des droits humains, Shijahiya, bombardements israéliens, études, Méditerranée, bande de Gaza, Gaza,
Un artiste sur sable écrit le nom du quartier
Shijahiya dévasté dans les bombardements israéliens cet été, sur la plage à Gaza, 12 janvier 2015 (Yasser Qudih / APA images)

Aujourd’hui, des jeunes à qui on empêche de continuer les études à l’étranger ont exprimé leur désarroi de façon symbolique en jetant des diplômes factices dans la Méditerranée. Un des jeunes a dit qu’il avait ‘perdu confiance dans l’humanité mondiale et ses conseils des droits humains.’ Une autre a dit que parce qu’il ne lui est pas possible de quitter Gaza par le passage de Rafah, elle a perdu sa bourse d’études supérieures. 

gouvernement israélien, Autorité palestinienne, blocus, Conseil des droits humains, Shijahiya, bombardements israéliens, études, Méditerranée, bande de Gaza, Gaza,
« diplômes dans la mer » (photo Ma’an 8 février 2015)

Aujourd’hui, un jeune homme de 30 ans, originaire du quartier détruit de Shijahiya où les gens essayent de survivre dans des conditions abominables, a tenté de s’immoler par le feu. 

gouvernement israélien, Autorité palestinienne, blocus, Conseil des droits humains, Shijahiya, bombardements israéliens, études, Méditerranée, bande de Gaza, Gaza,
C’est ça, le chauffage à Shujahiya, 4 janvier 2015 (Ashraf Amra / APA images)

Son état est grave. L’état de la bande de Gaza est grave. 

gouvernement israélien, Autorité palestinienne, blocus, Conseil des droits humains, Shijahiya, bombardements israéliens, études, Méditerranée, bande de Gaza, Gaza,
Gaza le 9 janvier 2015 : il pleut. Qu’est-ce que cela fait à un enfant (ou un adulte ?) d’évoluer jour après jour dans un paysage pareil ? (Ashraf Amra / APA images)

Lire la suite

18/11/2014

Des écoles-abris

C’est la non-vie pour des milliers de Palestiniens de Gaza dont la maison était totalement détruite par les bombardements israéliens l’été passé : plus de chez eux. Ces déplacés palestiniens habitent dans des écoles gérées par les Nations unies (UNRWA). Un article de Gisha (Centre légal pour la libre circulation), organisation israélien sans but lucratif, décrit cette situation.

écoles, déplacés, Palestiniens, bande de Gaza, Gisha, bombardements israéliens, operation bordure de portection, UNRWA, reconstruction, maisons, habitations, abris
Hommage artistique aux victimes des attaques israéliennes sur le quartier de Shujahiya en juillet par l’artiste Eyad Sabbah. Il a utilisé de la fibre de verre recouverte d’argile. 21 octobre 2014 (Mohammed Asad / APA images)

Lire la suite

17/10/2014

Il n’y a plus d’inégalité entre riches et pauvres à Gaza !

Sara Roy, fine connaisseuse de la bande de Gaza depuis plus de 30 ans, était l’invitée récente de la Fondation Heinrich Böll à Berlin où elle a livré son appréciation de la situation à Gaza après les 51 jours de bombardements israéliens de cet été. Elle avait déjà proposé une analyse percutante du « péril d’oublier Gaza » en juin 2009. Son intervention à Berlin est décrite sur le site de Qantara.de en anglais et en allemand. Ma traduction en français suit.

MAURICEGAZALOVESLIFE.jpg
« GAZA LOVES LIFE! » (Photo: Maurice Jacobsen pour son exhibition « We All Live in Gaza », Grand Rapids, Michigan, USA)

Lire la suite

01/10/2014

Des jeunes soutiennent les plus jeunes

C’est l’idée du professeur Ziad Medoukh : guérir des blessures psychologiques en venant à l’aide à d’autres encore plus vulnérables. Dès le cessez-le-feu, le Centre de la paix de l’Université Al-Aqsa s’est lancé dans un projet pour former les étudiants intéressés à entourer les enfants traumatisés de Gaza et les aider à regagner stabilité dans une situation qui reste tout sauf normale. Le 28 août, Ziad a réuni ses étudiants et Dr Radwan Abou Roukba, professeur de psychologie universitaire. Le but était d’organiser des ateliers de soutien pour les enfants traumatisés dans les écoles et les centres de loisir de Gaza.

université al aqsa, Gaza, enfants, Centre de la Paix, Ziad Medoukh, traumatisés, soutien psychologique, Beit Hanoun, écoute, étudiants, bombardements israéliens
Première réunion avec le professeur Abou Roukba le 28 août 2014 (photo Centre de la paix)

Le 4 septembre, les étudiants du Centre ont commencé une formation au bien-être personnel en partageant leurs vécus pendant les 51 jours des bombardements israéliens.

université al aqsa, Gaza, enfants, Centre de la Paix, Ziad Medoukh, traumatisés, soutien psychologique, Beit Hanoun, écoute, étudiants, bombardements israéliens
Chacun se raconte et vit l’expérience d’être écouté, passage obligatoire pour comprendre l’importance de cet exercice, 4 septembre 2014 (photo Centre de la paix)

Le 14 septembre, deux petites filles sont venues au Centre pour partager leurs vécus avec les étudiants dans un exercice d’écoute. 

université al aqsa, Gaza, enfants, Centre de la Paix, Ziad Medoukh, traumatisés, soutien psychologique, Beit Hanoun, écoute, étudiants, bombardements israéliens
Une petite fille témoigne (photo Centre de la paix)

Le 17 septembre, les étudiants ont revu toutes les activités proposées par leur formateur Dr Roukba, toujours en milieu familier à l’intérieur de l’université. Le jour suivant, en préparation pour leur travail, les étudiants ont reçu des enfants et commencé des activités avec eux à l’extérieur. 

université al aqsa, Gaza, enfants, Centre de la Paix, Ziad Medoukh, traumatisés, soutien psychologique, Beit Hanoun, écoute, étudiants, bombardements israéliens
18 septembre 2014 avec Dr. Medoukh (photo Centre de la paix) 

université al aqsa, Gaza, enfants, Centre de la Paix, Ziad Medoukh, traumatisés, soutien psychologique, Beit Hanoun, écoute, étudiants, bombardements israéliens
Tout le monde prend confiance, 18 septembre 2014 (photo Centre de la paix)

Un E-mail tout récent du Dr Medoukh raconte la suite. Voici ce qu’il écrit.

Lire la suite

12/08/2014

Polluer la vie - exprès

Réparer les réseaux d’eau brisés dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza peut vous coûter la vie. Un drone a lâché un missile sur deux ouvriers municipaux qui réparaient le système d’eau à Beit Hanoun le 10 août, les blessant et blessant fatalement le propriétaire de la maison privée d’eau qui discutait avec eux. Sa famille, déplacée dans une école, espérait bientôt rentrer. M. Anwar Al Zaaneen travaillait pour le Centre al Mezan des droits humains. Cette attaque criminelle l’a privé du droit le plus élémentaire : le droit à la vie.

Dans ce contexte, je traduis une lettre en anglais de plusieurs organisations non-gouvernementales israéliennes qui dénonce les conditions sanitaires catastrophiques dans la bande de Gaza, des conditions certainement anticipées par ceux qui ont commandés les innombrables frappes « ciblées » sur ce petit territoire captif.

bombardements israéliens, bande de Gaza, Israël, drone, missile, al Mezan, armée israélienne, eau, eaux usées, eau potable, eau courante, électricité, infrastructures, Opération Bordure Protectrice, Ministre de la défense, Moshe Yaalon, libre circulation, siège, crise humanitaire, hôpitaux, cliniques, Netanyahou
Anwar Al Zaaneen, un des milliers des citoyens ordinaires tués par Israël depuis cinq semaines (photo Centre Al Mezan pour les droits humains, Gaza)

Lire la suite

25/07/2014

Sanctuaire

L’église orthodoxe grecque de l’évêque Porphyre à Gaza fut construite au Ve siècle en souvenir de celui qui fut évêque de Maioumas (l’ancien nom du port de Gaza) puis de Gaza entre 395 et 420, à l’époque où les cultes païens existaient encore. Ces beaux bâtiments, dont la plupart datent de la période des croisés, se situent dans la vieille ville de Gaza, pas loin du quartier de Shujahiya. Environ mille personnes obligées de quitter leurs maisons à Shujahiya le 20 juillet ont trouvé refuge au sein de cette église. La journaliste Asmaa al-Ghoul nous décrit leur accueil dans un article écrit pour Al Monitor en anglais. Je le traduis ici. 

Eglise, Gaza, Shujahyia, missiles, mosquée, corps, morts, Sabra et Shatila, Syrie, guerre, obus, bombardements israéliens
L’église accueille ses voisins de Shujahiya (Photo par Wissam Nassar)

Lire la suite

19/06/2014

Des examens de fin d’année scolaire sous les bombes

Ziad Medoukh nous signale par E-mail les nouvelles suivantes que je publie telles quelles.

école touchée bombardements 19 juin 2014.jpg
Une école touchée par les missiles aujourd’hui (photo envoyée par Z. Medoukh)

Lire la suite

21:58 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : bande de gaza, écoles, bombardements israéliens, examens, baccalaureat | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |