26/12/2014

Si vous voulez savoir

L’article de Sara Helm, paru dans l’édition de l’hebdomadaire Newsweek du 19 décembre 2014, explore la vie des Palestiniens de Gaza qu’elle a pu observer pendant un séjour d’une semaine. Plusieurs personnes demandent, en ligne, pourquoi Newsweek a décidé de ne pas inclure l’article dans son édition destinée aux lecteurs des Etats-Unis. À méditer après lecture de l’article. Il est en anglais J’en traduis ici une petite partie…

Gaza, Newsweek, guerre, Rafah, Egypte, Israël, Erez, Cisjordanie, drone, paix, maisons, bombe, tués, frontière
Couverture de l’édition de Newsweek du 19 décembre 2014

Lire la suite

12:08 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, newsweek, guerre, rafah, egypte, israël, erez, cisjordanie, drone, paix, maisons, bombe, tués, frontière | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

29/11/2012

Dans le deuil, au-delà de l’oubli

Lundi, 26 novembre, deux civils – Sabah al-Sakafi et Ahmad Mashharawi – sont morts des blessures conséquentes à l’Opération israélienne Colonne de Nuées menée entre le 14 et le 21 novembre. Ali Mashhawari, 52 ans, a perdu un fils, un petit fils, et une belle fille enceinte de jumeaux. « Mes enfants de sont pas des terroristes, » dit-il. Les morts de la famille Mashhawari a retenu l’attention de la BBC: Jehad, employé de la BBC à Gaza, avait perdu son fils Omar, 11 mois, le 14 novembre dans une boule de feu qui a détruit la maison familiale. Son frère Ahmad avait essayé de sauver le bébé des flammes. Jon Donnison, journaliste à la BBC, raconte :

Lire la suite

27/12/2009

Commémoration

 Hier, la famille Abd al-Dayem s’est réunie pour commémorer la mort cruelle et incompréhensible des leurs, déchirés par une bombe à fléchettes israélienne tirée sur des tentes où ils recevaient des condoléances pour le meurtre de Arafa Abd al-Dayem, employé paramédical. Le jour précédant, 4 janvier 2009, ce dernier fut tué par ces mêmes fléchettes répandues lors de l’éclatement d’un obus tiré contre l’ambulance avec laquelle il secourait des blessés.

 dsc01761.jpg

  26 décembre, Ezbet Beit Hanoun, famille al-Dayem, photo Eva Bartlett

 

06/03/2009

Une bombe pas comme les autres

Dans les textes précédents (le 14.01, « L’enfer sur terre » et le 1.02, « Un mur en sang … »), nous avons décrit l’utilisation des armes au phosphore blanc ou aux fléchettes utilisées par l’armée israélienne dans la bande de Gaza entre le 27 décembre 2008 et le 18 janvier 2009. Voici un troisième type d’armes qui a fait des ravages. Des centaines de civils sont morts des blessures de la bombe GBU-39; d’autres meurent encore ces jours-ci de façon horrible. L’horreur est aussi le lot des familles, des amis et de tout le personnel médical.

 

Maintes organisations internationales exigent que l’état d’Israël soit jugé pour violation du droit humanitaire et des lois sur la conduite de la guerre dans son offensive sur la bande de Gaza. Dans ce contexte, les Amis des Invalides de Tzahal (l’armée israélienne) ont maintenu leur soirée annuelle  « en faveur d’une cause humanitaire » (Mme Réfaëla Trochery dans une lettre à la Tribune de Genève, édition du 5 mars). L’Hôtel Kempinski a accueilli l’événement privé dans sa salle de spectacles du Théatre du Léman.

 

Cette année, les informations qui s’accumulent nous forcent à regarder le soutien financier aux blessés de guerre israéliens sous un autre jour que les années précédentes. On souhaiterait une réflexion sur la manière d’agir pour aider toutes les victimes du conflit au Moyen Orient, notamment en mettant un accent sur des moyens pour négocier la fin de ce conflit militaire extrêmement nocif pour tous. Les extraits d’un article du Berkeley Daily Planet du 18 février par Conn Hallinan offre à cet égard une vue compréhensive de l’évolution de la situation.

Lire la suite

22:08 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, bombe, gbu-39, hôtel kempinsky, droit international | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

01/02/2009

Un mur en sang rempli de fléchettes

C’est le titre d’un rapport pour Amnesty International écrit par son envoyée à Gaza, Donatella Rovera, le 27 janvier. L’évidence de l’usage d’armes illégales selon le droit international à Gaza s’accumule. Il est maintenant confirmé que l’armée israélienne a fait usage non seulement de phosphore blanc (voir le blog du 13 janvier « Les nouvelles bombes d’Israël … ») mais aussi des bombes à fléchettes, des armes antipersonnel semblables aux bombes à fragmentation.

gaza-fletchette.jpg

Une fléchette enfoncée dans un mur, village bédouin, Gaza, 26 janvier (photo : Amnesty International)

Lire la suite