18/10/2012

Huis clos : La dure réalité des universitaires

Une vis se serre de plus en plus injustement autour des étudiants gazaouis. Voici un résumé de la situation décrite dans un article publié par l’Associated Press le 15 octobre 2012.   

"Les USA laissent tomber des bourses pour Gaza suite à l’interdiction de déplacement imposée par l’Etat d’Israël 

par Lauren E. Bohn, Associated Press 

bourse, Gaza, Israël, Hillary Clinton, Hamas, études, université, Cisjordanie, USA, armée israélienne, terroristes

 (Photo: Adel Hana / AP)

L’étudiante Amal Ashour, 18 ans, pose avec ses livres d’études chez elle à Gaza-city, le 11 octobre 2012. Amal avait reçu une bourse pour étudier cet automne dans une université en Cisjordanie grâce à un programme américain. Mais Amal a récemment été informée que cette bourse n’est plus valable pour les étudiants de Gaza. Suite à des pressions israéliennes, les autorités américaines ont annulé ce programme initié il y a deux ans pour des étudiants gazaouis. Des diplomates avaient loué cette initiative pour sa valeur éducative offerte aux étudiants des territoires palestiniens.

Lire la suite

07/02/2010

Interdit d’études !

Demain, Ayman Quader, un jeune gazaoui, est attendu sur les bancs d’une université en Espagne. Il y est accepté pour des études en vue d’un Master sur la paix, les conflits et le développement. Mais les portes de Rafah lui restent fermées. Après avoir lu cet article (dont l’original se trouve sur l’Electronic Intifada) qui décrit sa situation et ses mérites, vous pouvez signer une pétition pour le soutenir dans son projet d’étude.

Lire la suite

20:56 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : gaza, étudiant, paix, bourse, blocus, rafah, israël, egypte | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

08/11/2008

Appel d’un Ami Retenu à Gaza

Je viens de recevoir le e-mail suivant de Ziad Medoukh, sans qui ce blog n’aura pas existé (voir l’article « Ziad » du 5 avril 2007). Il me demande de faire connaître sa situation. 

Ziad Medoukh, doyen du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza et coordinateur du Centre de la paix de l’université, est connu par son engagement pour la paix dans sa région et pour la démocratie dans son pays. Il a obtenu une bourse du ministère français des Affaires étrangères, via le Consulat de France à Jérusalem, pour terminer et soutenir sa thèse à l’Université de Paris 8.

Ziad a son bureau.jpg

Ziad à un colloque du Centre de la Paix


Ziad Medoukh a obtenu tous les papiers nécessaires :
- le visa de la France,
- l’autorisation jordanienne d’entrer en Jordanie,
- l’attestation de bourse ainsi que son inscription à Paris 8 pour l’année 2008/2009.

Selon l’accord entre les consulats européens à Jérusalem et les autorités israéliennes, une voiture du consulat avec un diplomate vient chercher le boursier palestinien de Gaza inscrit dans une université européenne au passage d’Eretz et l’accompagne jusqu’au Pont Allenby pour rejoindre la Jordanie et ensuite, le pays européen où il étudiera.

Malgré ceci et les efforts considérables du Consulat de France à Jérusalem, les autorités israéliennes n’autorisent pas M. Medoukh à sortir de Gaza, via le passage d’Eretz, en vue de passer en transit par la Jordanie pour se rendre en France. Notons que le passage de Rafah est fermé.

Si jamais vous pouvez aider Ziad , merci d’agir au plus vite !

19:44 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : gaza, études, bourse, blocage à la frontière | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |