20/02/2009

Sans les bombes, Gaza dans l’oubli

Hier, pour la première fois en deux semaines, Israël a autorisé la livraison de gaz pour faire la cuisine – 70 tonnes – , alors que les besoins quotidiens de gaz dans la bande de Gaza sont évalués à 350 tonnes. (Ma’an News 18.02). Le blocus israélien sur la libre circulation de biens et de gens continue dans l’indifférence totale de la plupart des media. Toute reconstruction reste en attente. L’unique hôpital pour les aînés, celui dans lequel, en mai 2007, j’ai rendu visite à une amie alitée, est une des institutions en attente de réparation après avoir été le cible de tirs incompréhensibles. L’article original sur la situation de l’Hôpital Al Wafaa se trouve sur le site du PCHR (il est daté du 15 février 2009).

Lire la suite