06/04/2016

Premier avril en queue de poisson

Encore une fois, l’autorité israélienne pour les territoires palestiniens a empêché la venue des coureurs de Gaza pour le quatrième marathon annuel à Bethléem le 1er avril. Gisha, Centre légal israélien pour la libre circulation, critique la politique des autorités israéliennes. Nader al Masri de Gaza est arrivé premier en 2015 et beaucoup de coureurs gazaouis s’entrainaient dans l’espoir de suivre son exemple. Une jeune coureuse, unique en son genre, partageait la déception de ses collègues masculins. Un article sur Inas Nofal est paru en anglais dans The Washington Post. Je livre sa traduction française ici.

autorité israélienne, territoires palestiniens, Gaza, Bethléem, marathon, Gisha, coureurs, Cisjordanie, course à pied, bande de Gaza
Inas Nofal , 15 ans, pratique la course à pied en compétition (photo Hazem Balousha)

Lire la suite

08/04/2015

De la Méditerranée à l’Océan Pacifique

GISHA (Le Centre juridique pour la libre circulation), organisation non-gouvernementale israélienne, a récemment annoncé le départ d’un surfeur qui quitte la Méditerranée de sa Gaza natale pour un mois en destination de l’Océan Pacifique. L’organisation américaine Explore Corps continue à soutenir le sport du surf pour les jeunes de Gaza. L’article original est en anglais. Je le traduis ici.

passage de Rafah, passage d'Erez, combinaisons, planches, Israël, sport, libre circulation, compétitions, critères, autorisation, sportifs, COGAT, visa, permis, Hawaii, Opération Bordure de Protection, surfeurs, sports aquatiques, bande de Gaza, Jordanie, Pont d'Allenby, jeunes, Gaza, Explore Corps, Gisha, Méditerranée, Océan Pacifique
Il n’y a qu’une trentaine de sportifs pratiquant le surf de façon régulière dans la bande de Gaza. (Photo : Gisha)

Lire la suite

06/03/2015

Gaza en point de mire

“La route qui mène à un état palestinien passe par Gaza” : c’est l’intitulé d’un article de Salam Fayad pour le «+ 972 Blog » du « + 972 mag » le 5 mars. M. Fayad était premier ministre de la Palestine entre 2007 et 2009. Parmi d’autres, cette semaine, il insiste sur l’urgence d’un changement radical de la situation désastreuse dans la bande de Gaza. Cet élan provient de multiples instances.

Pour M. Fayad, la réactivation du Cadre de direction unifié (ULF) et une réunion du Conseil législatif palestinien est primordiale afin d’habiliter le gouvernement à « reconstruire Gaza, réunifier toutes les institutions palestiniennes et les structures juridiques en Cisjordanie ainsi qu’à Gaza. »

cover UNRWA report March.jpg
Couverture du rapport de l’UNRWA de cette semaine

Le rapport hebdomadaire de l’UNRWA (l’agence de l’ONU responsable pour les réfugiés palestiniens) relève l’urgence de la situation. Pierre Krähenbühl, Commissaire général, dans un discours le 2 mars au Comité des affaires étrangères du Parlement européen, a décrit Gaza comme « une bombe à retardement ». Le même jour, Robert Serry, Coordinateur spécial des Nations Unies pour la paix au Moyen Orient depuis 2007, était en visite à Gaza où il a appelé à la fin du blocus et l’adoption d’une stratégie de « Gaza d’abord » - « Pour en finir avec l’occupation et arriver à une solution à deux états, il faut régler le problème politique de Gaza, » a dit Serry, comme M. Fayad.

Tout en annonçant de nouvelles contributions du Japon et d’une banque allemande pour aider les Palestiniens toujours sans logement, particulièrement ceux vivant encore dans des centres collectifs, le rapport de l’UNRWA souligne la grande difficulté de la situation générale à Gaza. L’économie et les infrastructures, dévastées avant le conflit de l’été passé, sont instables. En effet, l’unique centrale électrique de Gaza a arrêté de fonctionner mercredi soir, 4 mars, faute de carburant. L’UNRWA cite un communiqué du 26 février de Gisha sur l’économie palestinienne qui renforce la position de M. Fayad : « L’économie palestinienne n’a aucune chance de réaliser son potentiel sans lien entre ses deux parties territoriales [Cisjordanie et Gaza] – sans cela, des discussions sur la reconstruction ne sont pas réalistes. » L’UNRWA mentionne que, selon des sources, le gouvernement israélien retient environ 375  millions de $ d’impôts palestiniens [cette situation dure depuis trois mois ndlt]. 

Diamond.png
Directeur exécutif de l’ONG israélienne Gisha (Eitan Diamond)

Le 2 mars, le directeur exécutif de Gisha Eitan Diamond a rejoint Messieurs Krähenbühl et Serry dans un entretien à la radio de l’armée israélienne : « Les restrictions sur la libre circulation entre Gaza et la Cisjordanie créent une situation qui empêche la reconstruction. Aussi longtemps que ces restrictions sont en place, une économie viable n’est pas réaliste » a-t-il souligné. Pour M. Diamond, la stratégie israélienne de séparer les deux parties de la Palestine n’a pas du tout amélioré la sécurité de l’Etat d’Israël. 

boat damaged jan 2015.jpg
Un policier inspecte un bateau de pêcheur endommagé par des tirs de la marine israélienne, 3 janvier 2015 (photo par Abed Rahim Khatib / APA Images)

Toujours selon le rapport de l’UNRWA, l’armée israélienne a tiré chaque jour de cette semaine sur des Palestiniens près de la barrière (où ils essayent de planter et soigner leurs champs, ndlt) et sur des bateaux des pêcheurs [et sur des pêcheurs ndlt]. « La situation, » dit M. Diamond, «est vraiment terrible ».

18/11/2014

Des écoles-abris

C’est la non-vie pour des milliers de Palestiniens de Gaza dont la maison était totalement détruite par les bombardements israéliens l’été passé : plus de chez eux. Ces déplacés palestiniens habitent dans des écoles gérées par les Nations unies (UNRWA). Un article de Gisha (Centre légal pour la libre circulation), organisation israélien sans but lucratif, décrit cette situation.

écoles, déplacés, Palestiniens, bande de Gaza, Gisha, bombardements israéliens, operation bordure de portection, UNRWA, reconstruction, maisons, habitations, abris
Hommage artistique aux victimes des attaques israéliennes sur le quartier de Shujahiya en juillet par l’artiste Eyad Sabbah. Il a utilisé de la fibre de verre recouverte d’argile. 21 octobre 2014 (Mohammed Asad / APA images)

Lire la suite

09/04/2014

Tu peux toujours courir !

Le Marathon de Bethléem est à nouveau inaccessible aux athlètes de Gaza suite à une décision de la Haute Cour israélienne le 8 avril 2014. Pour une deuxième année de suite, Nader Al-Masri, qui a représenté la Palestine aux Jeux Olympiques en 2008, ne peut pas y participer ce vendredi 11 avril.

Gaza, Bethléem,marathon, Al.Masri, Palestine, Gisha, Haaretz, Haute Cour israélienne, Israël
L’athlète Nader Al-Masri se prépare à disputer un marathon à Gaza City, le 6 avril 2014 (Photo AFP)

Lire la suite

06/03/2014

Manque de ciment

En janvier 2014, l’organisation non-gouvernementale israélienne Gisha a averti que la quantité de ciment autorisé à l’importation dans la bande de Gaza était nettement en-dessous des besoins. Cette privation délibérée du secteur de construction gazaouis représente une punition collective en violation du droit international, selon un article du Haaretz qui a interviewé des responsables de la construction à Gaza. Un article en anglais par la journaliste Rasha Abou Jalal pour Al Monitor nous informe de cette situation qui perdure. Je le traduis en le résumant ici.

ciment, construction, bande de Gaza, Gisha, PCHR, punition collective, chômeurs, blocus, pénurie, chômage, tunnels, Egypte, Israël
Une femme palestinienne noue des sacs de ciment sur un site de construction au nord de la bande de Gaza. 23 mai 2013 (photo REUTERS/Mohammed Salem)

Lire la suite

13/07/2013

La cage des oiseaux s’est ouverte, un peu

La semaine passée, l’armée israélienne a refusé l’autorisation aux quarante sept enfants de Gaza Music School de se rendre au camp de musique de l’Edward Saïd National Conservatory of Music (ESNCM) en Cisjordanie. (L’ESNCM est soutenu par la fondation genevoise Les instruments de la paix.) A la dernière minute, l’organisation non-gouvernementale israélienne Gisha a réussi à faire accepter la venue de 11 enfants pour le premier des cinq jours du camp. Les autres ont pu assister aux quatre jours restant. Tania Hary, directrice des relations internationales pour Gisha, raconte l’histoire au journal israélien Haaretz. 

Armée israélienne, Edward Saïd National Conservatory of Music, Les Instruments de la paix, Gaza Music School, Gisha, musiciens, Arab Idol, Mohammed Assaf, Ramallah, Gaza, concert
De jeunes musiciennes de Gaza s’exercent avant leur concert à Ramallah le 30 juin 2013 (photo par l’Edward Said National Conservatory of Music, Gaza)

Lire la suite

18/04/2013

Le Marathon de Bethléem n’est pas ouvert à tous

Environ 400 coureurs, dont la moitié sont des étrangers et l’autre moitié des Palestiniens, participeront au premier marathon de Palestine ce dimanche 21 avril, mais 26 Gazaouis ne pourront probablement pas en faire partie. Cela est la décision du COGAT, le Coordinateur des Activités gouvernementales dans les territoires, qui accorde les laissez-passer entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. 

marathon, Gaza, Bethléem, COGAT, Gisha, Palestiniens, liberté de mouvement, Israéliens

Sanaa Abu Bkheet, 28 ans, censée venir à Bethléem pour le Marathon, s’entraine sur la plage à Gaza.

Lire la suite

27/06/2010

Autorisations d’importation : logique arbitraire !

Le magazine américain Time publie une page chaque semaine intitulée « Le Monde ». Cette semaine, la première de ces « Dix histoires essentielles » se focalise sur la relâche du blocus de Gaza.  Les informations de cet article fournies par Gisha sont édifiantes.

 all_eng_cr1.jpg

 photo : Gisha

 

Lire la suite

30/04/2010

Laissez les jeunes de Gaza étudier en Cisjordanie !

Dix lauréats de l’Israel Prize et 50 autres demandent au Ministre de la Défense d’abolir l’interdiction de déplacement des résidents de la bande de Gaza vers la Cisjordanie pour y faire des études. Leur lettre est adressée également au Député Ministre de la Défense Matan Vilna’i. Cette nouvelle est annoncée dans le Jerusalem Post du 29 avril.

Lire la suite

00:14 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : gaza, israel prize, ehud barak, études, cisjordanie, interdiction, gisha | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |