18/11/2014

Des écoles-abris

C’est la non-vie pour des milliers de Palestiniens de Gaza dont la maison était totalement détruite par les bombardements israéliens l’été passé : plus de chez eux. Ces déplacés palestiniens habitent dans des écoles gérées par les Nations unies (UNRWA). Un article de Gisha (Centre légal pour la libre circulation), organisation israélien sans but lucratif, décrit cette situation.

écoles, déplacés, Palestiniens, bande de Gaza, Gisha, bombardements israéliens, operation bordure de portection, UNRWA, reconstruction, maisons, habitations, abris
Hommage artistique aux victimes des attaques israéliennes sur le quartier de Shujahiya en juillet par l’artiste Eyad Sabbah. Il a utilisé de la fibre de verre recouverte d’argile. 21 octobre 2014 (Mohammed Asad / APA images)

Lire la suite

15/11/2014

« Dans une froide indifférence … »

C’est ainsi qu’Amnesty International décrit les bombardements israéliens de cet été contre des habitations palestiniennes où les familles se croyaient à l’abri. Son rapport fut annoncé par un communiqué de presse le 5 novembre. Il semble être passé sous silence par la plupart des médias. J’en résume l’essentiel en citant quelques extraits ici.

Amnesty International, Israël, bombardements, attaques, Gaza, crimes de guerre, roquettes, maisons, armée israélienne, marine israélienne, pêcherus, paysans, médias, Statut de Rome, Cour pénale internationale, Conseil de sécurité, habitations, familles
Photo accompagnante le communiqué de presse : « Les forces israéliennes ont tué des dizaines de civils palestiniens dont de nombreux enfants dans des attaques menées contre des habitations.  EPA

Lire la suite

17/04/2009

Enfants de Gaza trois mois après

Il y a trois mois, 437 enfants sont morts et 1'870 blessés dans l’offensive de l’armée israélienne sur la bande de Gaza (selon le Ministère des affaires sociales de Gaza). Depuis, les enfants gazaouis évoluent dans le décor que l’Etat d’Israël a planifié pour eux. L’Etat d’Israël n’autorise toujours pas l’importation de verre, de ciment ou de barres à béton. Cela veut dire que 20'000 familles, soit environ 140'000 personnes, vivent en ce moment sous des tentes ou dans des abris de fortune, ayant perdu leurs demeures dans les bombardements.

Le blocus criminel de l’Etat d’Israël sur la bande de Gaza, qui dure depuis 20 mois, vient d’être dénoncé par 23 grandes organisations non-gouvernementales internationales. (http://www.maannews.net/en/index.php?opr=ShowDetails&...)

Les photos qui suivent nous parviennent des étudiants de l’Université d’Al-Aqsa dans le cadre d’un projet pour leur Centre de la Paix.

Merci à leur professeur Ziad Medoukh qui nous les a envoyées.

 

5.jpg

  

sur le chemin de l’école

Lire la suite

21:29 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, blocus, armée israélienne, habitations, enfants | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |