03/07/2015

Un homme prisonnier, un peuple prisonnier

Né en 1935, Zvi Bar’el est analyste des affaires au Moyen Orient pour le journal israélien Haaretz, où il travaille à plusieurs titres depuis 1982. Il détient un doctorat en histoire du Moyen Orient et enseigne à Sapir Academic College à Sderot, tout près de Gaza. Il vient de publier un article étonnant par son ton ironique et plein de colère, en comparant la situation actuelle des gens de Gaza à celle d’un prisonnier sans moyen de défense. J’essaie ici de transmettre en français le ton de l’article dont l’original est en anglais.

Gaza, Khader Adnan, libre circulation, grève de la faim, terreur, détention administrative, Israël, Shin Bet, prisonnier, médecins, armée, police, Israéliens, blocus maritime, Cisjordanie, flottille pour Gaza
« La dignité d’abord » par LATUFF 2012, accompagne un article du Chicago Tribune par rapport au soutien du CICR et l’ONU pour les grévistes de la faim palestiniens

Lire la suite

02/06/2015

Gazon humain

Yehuda Shaul, un des fondateurs de l’organisation israélienne Breaking the Silence (Briser le Silence), témoigne régulièrement à Genève. Le 7 mai, on a pu lire un entretien avec lui dans Le Temps. Tout récemment, il a donné un entretien au New Statesman dans lequel il place les attaques sur Gaza dans le contexte de la répression systématique du peuple palestinien. Ses vues sur la stratégie de l’occupation méritent la traduction française que voici. 

Shaul. Breaking the SIlence, Gaza, répression, soldats, Opération "Barrière Protectrice", stratégie, "Couper l'herbe", "Tondre le gazon", sécurité, Israël, Hamas, civils palestiniens,   guerre, contrôle, Cisjordanie, peur, liberté, Israéliens, Palestiniens
Garçon cueillant des fleurs sur les ruines de l’aéroport de Gaza, 7 septembre 2014 (photo AFP par Thomas Coex) pour
l’éditorial de The National « Israel’s Blockade of Gaza Chokes a Possible State »

Lire la suite

30/05/2015

Fermé !

Une femme de Gaza est morte de déshydrations l’autre jour à cause de son attente au passage de Rafah, selon le journal israélien Haaretz. Elle faisait partie des 3'000 personnes qui espéraient retourner depuis l’Egypte cette semaine, l’Egypte ayant ouvert le passage pendant trois jours, mais à sens unique, après 75 jours de fermeture. Pour finir, seulement 1'629 ont pu rentrer. Haaretz réagit à la situation intolérable causé par le blocus de circulation de personnes entre Gaza et la monde extérieur. Je livre une traduction de l’éditorial original, en anglais. 

Gaza, Egypte, Rafah, passage, armée israélienne, SHin Bet, travail, permis bande de gaza. Hamas, guerre, étudiants, études,visas, Caire Erez, Allenby, aéroport, COGAT, Jordanie. Israël. traitement médical, sécurité, Palestiniens, Israéliens
Un passager palestinien arrive à Rafah en Egypte avec le projet de traverser la frontière de Gaza, 26 mai 2015 (photo par AP)

Lire la suite

28/11/2014

Le cessez-le-feu n’a rien changé

Israël ne respecte aucunement les promesses du cessez-le-feu décidé en août après les 51 jours de ce conflit terrible. L’état occupant est retourné aux pratiques d’harcèlement violent qui perdurent depuis les huit ans de blocus illégal, imposé depuis les élections palestiniennes de 2006. Comme c’est l’habitude, les medias ignorent ce génocide rampant, y compris le fait que l’armée israélienne a tué un Palestinien près de la frontière avec Israël dimanche passé. La mort de cet homme, qui chassait des oiseaux pour les vendre, était signalée par un article du « + 972 mag » le 26 novembre. Le 25 novembre, Mohammed Othman a publié un article en anglais décrivant les violations du cessez-le-feu de la part de l’Etat d’Israël de ces trois derniers mois. Je le résume ici.

cessez-le-feu, blocus, israéliens, palestiniens, Israël, Gaza, armée israélienne, fontière, terres, passages, paysans, pêcheurs, bande de Gaza, marine israélienne, accords d'Oslo, violations, tirs
Des enfants regardent les obsèques de Fadel Halawa, tué par l’armée israélienne le 23 novembre 2014 (photo par REUTERS/Suhaib Salem)

Lire la suite

26/11/2014

Place aux femmes israéliennes !

Elles en ont marre – marre des développements violents de ces derniers mois, marre d’être exclues des décisions politiques qui prônent la guerre sans fin. L’organisation Women Wage Peace (« Les femmes font la paix ») s’est constituée suite aux attaques de cet été contre Gaza. Sa première action visible était une manifestation de femmes israéliennes juives et arabes dans le village d’at-Tira en juillet. Hier, des femmes provenant de partout en Israël ont pris le train pour Sderot, ville voisine de la bande de Gaza, pour réclamer la poursuite concrète et conséquente d’une politique de paix par les autorités de leur pays. C’est l’histoire que raconte un article de l’édition anglaise du Ha’aretz d’aujourd'hui. Je le traduis ici.

gaza, Sderot, Sapir, Women Wage Peace, paix, train, négociations, israéliens, palestiniens, frontière, activistes
Membres de « Les femmes font la paix » lors du trajet entre la gare de Sderot et le Collège Académique Sapir, d’où avait lieu l’inauguration de leur nouveau mouvement le 25 novembre 2014. (photo par Ilan Assayag)

Lire la suite

21/08/2014

Comment en sont-ils arrivés là ?

Journaliste israélien, Ami Kaufman est en deuil : ses concitoyens ont perdu toute sensibilité morale. Il écrit en anglais. Je vous propose la traduction de son article tout en réfléchissant aux propos de Didier Burkhalter et Peter Maurer dans Le Temps d’aujourd’hui :« Un droit qui est régulièrement violé, sans que cela suscite de véritable réaction, risque peu à peu de perdre de sa validité. … Le droit international humanitaire est… un droit irrévocable ; ce droit repose sur une conviction forgée à travers les siècles et les cultures [pour] éviter que les guerres ne dégénèrent en barbarie. »

 

Meurtre, innocents, droit international humanitaire, Palestiniens, IDF, maison familiale, Israël, civils, Gaza, 2002, Salah Shehadeh, souffrance, racisme, massacres, société israélienne, tuerie, crimes de guerre, Dan Halutz, armée israélienne, Shujahiya, Dresde, B’Tselem, familles, bombardements, Israéliens
Bombe non explosée dans une maison de Beit Hanoun 4 août 2014 (Photo Activestills par Anne Paq)

Lire la suite

01/08/2014

Le cauchemar des médecins : un désastre humain guette

Des bénévoles de plusieurs nationalités de l’ISM, une organisation qui prône la fin de l’occupation et le blocus sur Gaza, sont présents pendant le conflit actuel à Gaza. Ils viennent de publier sur leur site un rapport en anglais sur la situation dans les hôpitaux. Je le traduis ici.

Médecins, blocus, Gaza, ISM, ministère de la santé, hôpitaux, opérations, Shifa, lits, désastre, infections, mort, soins, travailleurs médicaux, Israéliens, Nations unies, CICR, passages, communauté internationale, crimes de guerre, Israël
On opère à ras le sol, 30 juillet 2014 (photo par le Ministère de la
Santé à Gaza)

Lire la suite

24/07/2014

Des réservistes israéliens disent non

Journaliste du Ha’aretz Ofra Edelman nous signale une lettre parue en anglais dans le Washington Post signée par 51 soldats israéliens. Ils s’étaient mis d’accord pour publier la lettre avant le début de l’assaut actuel sur Gaza. Ils dénoncent la militarisation de la société israélienne. Nous traduisons des extraits de leur lettre ici.

réservistes israéliens, Washington Post, Ha'aretz, Haïfa, Gaza, Opération Bordure Protectrice, armée israélienne, occupation, guerre, politique, Israël, critique, pétition, Yesh Gvul, territoires occupés, Palestiniens, service millitaire, société israélienne, militarisation, Israéliens
 Protestation à Haïfa contre l’opération israélienne à Gaza le 19 juillet 2014. Photo par Rami Shllush

Lire la suite

02/04/2014

Perpétuer l’héritage culturel en tissant

Fabriquer des tapis traditionnels à Gaza est un art qui meurt. Charlie Andreasson raconte sa conversation avec un Palestinien, fin connaisseur de cette industrie. Je livre ici la traduction de son article, originalement en anglais. 

M. Al Sawaf et tapis.jpg
M. Mahmoud Al Sawaf avec un tapis tissé main (Photo Awni Farhat)

Lire la suite

18/04/2013

Le Marathon de Bethléem n’est pas ouvert à tous

Environ 400 coureurs, dont la moitié sont des étrangers et l’autre moitié des Palestiniens, participeront au premier marathon de Palestine ce dimanche 21 avril, mais 26 Gazaouis ne pourront probablement pas en faire partie. Cela est la décision du COGAT, le Coordinateur des Activités gouvernementales dans les territoires, qui accorde les laissez-passer entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. 

marathon, Gaza, Bethléem, COGAT, Gisha, Palestiniens, liberté de mouvement, Israéliens

Sanaa Abu Bkheet, 28 ans, censée venir à Bethléem pour le Marathon, s’entraine sur la plage à Gaza.

Lire la suite