15/09/2010

Un livre, un exemple

Le médecin qui a perdu trois filles dans les attaques sur Gaza en hiver 2008-09 est auteur du livre « Je ne haïrai pas ». Un article dans l’édition hebdomadaire du Guardian du 20.08.10 décrit l’exemple qu’il offre au monde.

izzwlsin-abuelaish-006.jpg

 Dr Abuelaish inconsolable, Hôpital Tel Hashomer, Tel Aviv, 16 janvier 2009

(Rannon Cohen, Tel Hashomer, Tel Aviv)

 

Lire la suite

22:10 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : médecin, gaza, opération plomb durci, haine, bombes, vie, paix, israël | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/12/2009

Une histoire peut en cacher une autre

Un aperçu de la vie des enfants de Gaza un an après raconte l’histoire d’une fille de treize ans dont l’oncle, gynécologue et obstétricien de Gaza, travaillait en Israël au Sheba Medical Center (Tel Hashomer) après avoir passé des années à l’Hôpital de Soroka University à Beersheva. Dans un entretien en 2006, ce médecin qu’on appelait « le médecin de la paix » ou « le médecin qui sourit » dit par rapport au conflit israélo-palestinien : ‘Nous pouvons parvenir à nos buts avec la raison plutôt qu’avec la force brutale. La science est notre atout le plus précieux et la vie est plus précieuse que toute autre chose au monde.’

Voici l’histoire d’une tragédie et d’une résilience peu communes.

 

Lire la suite

11:41 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : médecin, israël, gaza, bombardements, morts, canal 10, enfants | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

20/01/2009

De Gaza : l’arme la plus puissante

 « Nous nous devons d’expérimenter les voies de l’amour. »

(Dr. Attalah Tarazi, chirugien de l’hôpital Al-Shifa, Gaza)

 

Hier soir à Genève, un rassemblement a réuni des gens pas toujours d’accord sur plein de détails, mais unis dans la conviction que la violence n’est pas capable de résoudre des conflits. La pluie qui tombait autour de nous ravivait tous les arguments intellectuels, logiques, « réalistes » qui disent depuis trois semaines l’inévitabilité de l’action infâme de l’armée israélienne à Gaza. La lumière du feu et des torches disaient le contraire : qu’il suffit une volonté implacable de mettre en place des alternatives pour éviter des désastres humains.

Les désastres naturels, nous les connaissons. Que les souffrances de Gaza convainquent le monde que Gaza doit être le dernier de grands désastres humains.

Lire la suite

19:39 Publié dans Conditions pour la paix | Tags : gaza, médecin, civils, armée israélienne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |