15/08/2017

Haaretz réagit face à « la situation humanitaire désastreuse » de Gaza

Le journal israélien Haaretz a publié un éditorial pour ses éditions en hébreu et en anglais le 14 août. Selon ses sources, les responsables de la défense et du renseignement israéliens essaient en vain d’avertir leur gouvernement de la folie du projet grandiose d’une nouvelle barrière avec la bande de Gaza. Ses conséquences écologiques et humaines pourraient être néfastes pour les populations de toute la région. Son coût ignore les besoins des citoyens israéliens, notamment des enfants en besoin d’éducation spécialisée. Je traduis ici les propos des éditorialistes du Haaretz.

parkour august 2017.jpg
Une de 7 photos publiées par Haaretz : des jeunes de Gaza pratiquent le parkour au port de Gaza le 11 août 2017

Lire la suite

09/08/2015

Suez – plus ouvert ; Rafah – plus fermé !

Les frontières à St Julien, Ferney ou Annemasse : fermées aux Suisses par les Français ? Difficile à imaginer, heureusement ! C’est l’équivalent de la situation vécue par des Palestiniens de la bande de Gaza qui autrefois passaient par Rafah pour accéder au Caire. Depuis une ouverture en juin, le passage de Rafah affiche fermé, avec des conséquences graves. Un article de Ma’an News en anglais en parle. Je le traduis ici. 

Gaza, Suez, Rafah, bande de Gaza, frontières, Palestiniens, Caire, passage, cas humanitaires, autorités égyptiennes, Egypte, malades, étudiants, restrictions, Sinaï, Hamas, blocus
L’attente à Rafah (MaanImages)

Lire la suite

24/04/2015

« Vivre ici, ce n’est pas possible !

Les jeunes de Gaza cherchent à se faire entendre. Ils seront soutenus par un groupe de femmes israéliennes à Tel Aviv le 29 avril. Yael Marom est responsable de communication pour Just Vision ainsi que coéditrice du Local Call, site « sœur » de + 972 mag. Elle a publié l’appel des jeunes, en premier lieu sur le site de Local Call, en hébreu. Le site de + 972 mag l’a ensuite publié en anglais. Je livre une traduction française pour ceux qui veulent rester au courant de la vie des gens ordinaires, et surtout le sentiment des jeunes, enfermés dans la bande de Gaza.

Fady Bakhti.jpg
Fady Al Sheik Yousef, 27 ans, a aidé les enfants à changer leurs idées pendant l’offensive sur la bande de Gaza en été 2014 (photo Fares Chahine)

Lire la suite

08/02/2014

Des enfants et une femme pas comme les autres

Daniela Riva étonne tous ceux qui la connaissent à Gaza. Nous avions appris l’arabe ensemble au Centre Ibrahimi en 2011-2012. Elle nous racontait ses « enfants papillon, » frappés par une maladie mal comprise par leurs familles. Ailleurs dans le monde, la maladie est connue. On soigne les enfants pour leur donner toutes les chances dans la vie. A Gaza, la maladie était méconnue et surtout une source de honte. Ce n’est plus le cas. Grâce à Daniela.

Lors de mon retour à Genève, j’ai gardé le contact avec Daniela. Son dévouement envers ces enfants perdus de la bande de Gaza continuait sans relâche. Un ami de Daniela, Charlie Andreasson, vient de publier un article en anglais sur Daniela et les enfants qu’elle aime. Je le traduis ici.

Gaza, Epidermolysis bullosa, enfants, malades, blessures, brûlures, mort, hôpital Shifa, Debra, chirurgie
Fahed et Reema, se préparent pour l’école enfantine, été 2012 .
(Photo de Daniela Riva)

Lire la suite

03/08/2011

Peine de mort

La semaine passée, un homme malade fut condamné à mort par les autorités israéliennes. Elles ont délibérément laissé passer un temps précieux avant de répondre à une demande d'autorisation pour une opération urgente en Cisjordanie. Ce genre d'évènement est loin d'être unique. Les médecins palestiniens et israéliens n'y peuvent rien. C'est le Centre Palestinien pour les Droits Humains (PCHR en anglais) qui tire le signal d'alarme.

Lire la suite

13:29 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, iof, opération, malades, morts, armée israélienne | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |

26/03/2009

Condamnés à mort par le blocus

La situation des patients gazaouis gravement malades, la plupart du cancer, est toujours désespérante, tant pour les malades que pour leurs familles. (voir le blog du 10.01.08 « Appel des médecins israéliens ». ) Ma’an News annonçait hier la mort de Hayat Suleiman Khalil, 46 ans, empêchée de voyager malgré le fait que tous ses papiers étaient en ordre.(« Hayat » veut dire « la vie ».) Les médecins israéliens ou égyptiens qui font tout le nécessaire pour faciliter la sortie de leurs patients en besoin de traitement, assistent impuissants à leur décès. Selon le gouvernement de facto, au moins 312 gazaouis en  besoin urgent de soins sont morts à cause du siège imposé par les autorités israéliennes et égyptiennes. En mars 2009, six femmes et cinq enfants sont morts faute de pouvoir sortir pour être soignés. Plus de 1'000 patients attendent leur dernière chance.

 

Post-Card-Gaza-10.jpg

  jasmin

 

Le rapport d’Al Mezan du 20 mars 2009 est édifiant. Quelques informations du rapport suivent. L’original se trouve sur http://electronicintifada.net/v2/article10410.shtml.

 

Lire la suite

23:23 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : malades, cancer, gaza, blocus, erez, rafat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |