12/08/2015

Pour la nouvelle génération

Lorsqu’on travaille en tant que chercheuse au milieu de la guerre, des rencontres marquantes sont inévitables. La journaliste Adeem Abu-Middain écrit depuis le Canada sur une personne qui lui a laissé un souvenir ineffaçable de son été 2014 à Gaza. Je résume et traduis l’article en anglais qu’elle a rédigé pour l’Electronic Intifada. 

guerre, éole, ONU, UNRWA, Beit Hanoun, maison, bombardement, grossesse, naissance. bébé, abri, enfants, hôpital, césarienne, soins intensifs, siège, blocus, Israël, Gaza, pénurie, médicaments, médecins, formatiions, système de santé
La journaliste a rencontré une femme en fin de grossesse qui a pu fuir le bombardement de cette école (24 juillet 2014, l’école des Nations Unies à Beit Hanoun, photo Mohammed Salem/Reuters)

Lire la suite

20/09/2014

À petits pas

Le changement commence souvent grâce à des minorités : après la lettre des réservistes du renseignement, on apprend que les Druzes israéliens commencent enfin à être dispensés du service militaire, comme ils le demandent depuis longtemps. Des citoyens israéliens vivant près de la bande de Gaza en ont aussi assez de la punition collective de Gaza. Naomi Benbassat, résidente du Moshave Ein Habesor, a écrit un article en anglais dans le Haaretz en tant que membre de l’association Other Voice (L’autre voix). Je le traduis ici.

bande de Gaza, punition collective, Moshave Ein Habesor, attaques israéliennes, roquettes Kibboutz Nirim, violence, sécurité, enfants, mères, bruit, bombardements, Israël, barrière de séparation, Other Voice, Sderot, blocus, siège, paix, pénurie, carburant, eau, douleur, désespoir, voisins, tunnels, Hamas, négociations
 Un enfant blessé attend des soins à l’hôpital Shifa, ville de Gaza après des attaques israéliennes, 30 juillet 2014. (Basel Yazoun/Activestills.org)

Lire la suite

06/03/2014

Manque de ciment

En janvier 2014, l’organisation non-gouvernementale israélienne Gisha a averti que la quantité de ciment autorisé à l’importation dans la bande de Gaza était nettement en-dessous des besoins. Cette privation délibérée du secteur de construction gazaouis représente une punition collective en violation du droit international, selon un article du Haaretz qui a interviewé des responsables de la construction à Gaza. Un article en anglais par la journaliste Rasha Abou Jalal pour Al Monitor nous informe de cette situation qui perdure. Je le traduis en le résumant ici.

ciment, construction, bande de Gaza, Gisha, PCHR, punition collective, chômeurs, blocus, pénurie, chômage, tunnels, Egypte, Israël
Une femme palestinienne noue des sacs de ciment sur un site de construction au nord de la bande de Gaza. 23 mai 2013 (photo REUTERS/Mohammed Salem)

Lire la suite

16/03/2010

Du gaz fait maison pour Gaza !

L’agence des nouvelles Ma’an annoncent une percée scientifique par deux étudiants. Leur découverte consiste à fabriquer du gaz qui peut être utiliser pour cuisiner. Il s’agit d’une aide vitale face à la pénurie crée par le blocus israélien.

RueDuGaz.jpg
rue du Gaz à Ambilly (France), photo Carol

Lire la suite

00:08 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaz, gaza, bio-gaz, étudiants, blocus, pénurie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

27/08/2009

Comment arrivent-ils à tenir ?

La langue anglaise continue d’être la langue privilégiée pour les nouvelles de Gaza. C’est la raison d’être de ce blog. Une vidéo tournée par deux cinéastes de la Nouvelle Orléans, « Gaza sous siège », vient de voir le jour  sur The Electronic Intifada (http://electronicintifada.net/v2/article10737.shtml . Jordan Flaherty est écrivain et animateur de quartier. Lily Keber, enseignante, fait des films documentaires. Son film « T. Don Hutto : America’s Family Prison” jouit d’une large réputation. Voici le résumé de leur témoignage.

Gaza_under_siege.jpg
Voir la vidéo : http://vimeo.com/6075842

Lire la suite

19:39 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, siège, reconstruction, pénurie, ruines | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

19/03/2009

Pénurie de poulets

Le journaliste Rami Almeghari choisit une des nombreuses chicaneries quotidiennes des gazaouis pour illustrer jusqu’où l’Etat d’Israël peut aller pour rendre aussi misérable que possible la vie des survivants de son assaut criminel du 27 décembre au 18 janvier. Ces deux derniers mois, de diverses personnes, instances européennes et américaines ont protesté à propos des restrictions de livraisons à Gaza. Les israéliens ont laissé passer des camions de pâtes après que le sénateur John Kerry ait demandé pourquoi le riz mais pas les pâtes pouvaient être qualifié d’aide humanitaire. Le Programme alimentaire de l’ONU a vu une livraison de pois chiches bloquée pendant des semaines.[http://blogs.reuters.com/axismundi ] A des moments différents, le papier WC, le savon, le dentifrice et les poussins ont été frappé d’interdiction. La situation est absurde : elle est également cruelle. Une disette est orchestrée délibérément dans cette terre désolée où toute reconstruction la plus élémentaire reste impossible à cause du blocus israélien sur des matériaux comme le verre et le ciment. L’article original de M. Almeghari se trouve sur http://electronicintifada.net/v2/article10400.shtml.

 

SAM_0160.JPG

une des 30,000 poulets massacrés par l’armée israélienne dans ses attaques récentes

Lire la suite

09:53 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, poulets, blocus, pénurie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

22/05/2008

Le manque d’essence à Gaza frappe les plus faibles – les jeunes malentendants

Grâce à l’onzième histoire dans la série « Récits du Siège » publiée par le Centre palestinien pour les droits humains (PCHR), nous apprenons les problèmes actuels de l’unique école pour malentendants de Gaza, l’école Atfaluna (ou, en arabe, « nos enfants »). 

Des visiteurs de Gaza dans un temps plus heureux reconnaîtront peut-être le nom du Centre Atfaluna, qui forme et emploie des adultes malentendants. La vente de l’artisanat Atfaluna est une source précieuse de revenus pour des centaines de familles, surtout celles des femmes (environ 150) qui font des borderies exquises. (http://www.atfaluna.net/ )

Le récit peut se lire dans son original en anglais sur le site du PCHR (http://www.pchrgaza.org/ ).

Lire la suite

20:00 | Tags : pénurie, essence, enfants, gaza, malentendant | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |