07/08/2015

Le Street Workout à Genève et Gaza

Vous les avez peut-être vus s’entrainer autour de Genève ? C’est la fureur des jeunes en Suisse. Dans les lieux publics genevois, on installe un équipement spécial pour s’exercer en pleine rue ou bien dans les parcs comme au Bout du Monde ou au Bois des Frères. Le Street Workout Park Genève a été inauguré en juin 2015. La « musculation de rue » est la mode aussi parmi les jeunes de Gaza. Haaretz publie des photos des quatre jeunes du groupe Bar Palestine qui poursuivent leur passion depuis 2013.  Les ruines de la guerre de l’année passée se prêtent à merveille à toute sorte d’exercices. Toutes les photos étaient prises par Mohammed Abed pour l’AFP.

gaza,genève,street workout,musculation de rue,jeunes bar palestine,ruines,guerre
Les débris de guerre servent comme barres d’exercice

Lire la suite

26/07/2015

La mort au fond de soi

Le quotidien des gens de Gaza consiste à continuer leur vie au milieu des traces qui rappellent l’horreur. Après un an, la reconstruction vient de commencer. Journaliste, Amira Hass a capturé l’essentiel de la situation à l’aide de différents témoignages. Israélienne, elle a vécu à Gaza dans les années 90 et y était en visite chez des amis de la ville de Gaza lors de mon premier séjour en 2001. Je traduis ici son article de l’édition anglaise du Haaretz. 

mort, quotidien, Gaza, reconstruction, Amira Hass, Jan Andreae, gens traumatisés, Shivering in Gaza, Hassan Ziadah, psychologue, bande de Gaza, enfants, Hamas, B'Tselem, Henk Zanoli, douleur, dépressions, droits humains, UNRWA, Ramadan, ruines, bombardements, maisons, haitants, chômage, avenir
Cet homme, travailleur de l’aide humanitaire, a tout vu pendant les 52 jours de bombardement en été 2015. Psychothérapeute hollandais, Jan Andreae est allé à Gaza travailler avec des gens traumatisés comme lui. Photo du film
« Shivering in Gaza » (photo Kesteren)

Lire la suite

17/04/2015

L’élan extraordinaire de la jeunesse

Pendant les huit années du blocus israélien sur la bande de Gaza 400'000 enfants sont nés. Ces jeunes enfants et les adolescents vivent avec comme seule mémoire la privation totale de leurs droits élémentaires : pas de possibilité de voir leur famille en Cisjordanie ou à l’étranger ou avoir leurs visites, donc sans pouvoir embrasser leurs grands-parents ou jouer avec leurs cousins ; peu de chances d’étudier comme ils auraient choisi, donc pas une possibilité de faire des projets de vie. Ils ont besoin de gagner de l’argent pour une famille dont le père est au chômage forcé face à un marché de travail saturé (presque la moitié de la population dépend de l’aide alimentaire internationale). Les jeunes subissent la violence de l’occupation israélienne et même des trois attaques féroces depuis 2008 comme une fatalité qu’ils ne peuvent pas changer. Ils vivent avec. Il est difficile de se mettre à leur place : comment sauter les obstacles énormes qui se dressent dans leur chemin ? Comment refuser la violence quotidienne dont ils sont les témoins ? Un article en anglais et des photos offrent un regard sur le monde des jeunes de Gaza qui, envers et contre tout, cultivent l’espoir. Je traduis l’article – les photos parlent d’elles-mêmes !

parkour_activestills20.jpgDans une rue principale de la ville de Gaza (photo par Basel Yazouri)

Lire la suite

13/02/2015

Danser la vie

Tu es jeune. Tu es Palestinien de Gaza. La vie ne te tient aucune promesse. Autour de toi, tu ne vois que les restes d’une guerre à laquelle tu as survécu, pour la troisième fois dans cinq ans. Tu vois beaucoup de misère. Tu n’y es pour rien. Tu n’y peux rien. Que faire ?

Alors, tu fonces. Tu choisis la vie sur la mort, l’espoir sur la déprime noire. Tu oses imaginer la vie au milieu des ruines de la guerre. Tu refuses la violence, la haine et le désespoir. Tu invoques la joie, la vie et la beauté. Tu danses ! Tu filmes ! Tu transmets !

Break_dance_02.JPG

C’est cela, le choix de l’équipe Camp Breakerz qui font du breakdance depuis dix ans. Ces jeunes ont créé une Académie des arts dans le camp de réfugiés de Nuseirat au milieu de la bande de Gaza en 2012. Ils dansent en ce moment sur Youtube, pour une cause : ils veulent créer une deuxième école de breakdance au nord de la bande de Gaza dans une région particulièrement dévastée par les bombardements de l’été passé. Un article de L’Agence Média Palestine (traduit par Julie V.) raconte les détails de ce projet.

Ces jeunes se donnent corps et âme pour faire passer leur message – oui à la vie ! Ils défient toute personne qui désespère, qui condamne ou qui, depuis son fauteuil confortable, se résigne à l’inévitabilité d’une prochaine guerre. Nous leur souhaitons plein de succès.

05/11/2014

La pluie chez nous et à Gaza

Il fait bon de rester chez soi, à Genève et de regarder la pluie tomber. Il en va autrement pour les milliers de Palestiniens à Gaza qui ont perdu leurs maisons dans l’assaut israélien de l’été passé. Ils vivent sous des tentes, dans des abris de fortune près des ruines de leurs maisons ou dans des containers qui laissent passer les eaux de pluie. Des milliers de personnes déplacées sont toujours hébergées dans des écoles de l’ONU. La reconstruction annoncée n’est qu’à ses timides débuts. La pluie est déjà tombée mi-octobre. Le weekend passé, il y a eu un orage conséquent, un mois en avance. 

Genève, Gaza, Israël, pluie, maisons, Palestiniens, déplacées, ruines, reconstruction, Tikkun Olam, blocus, aide, hiver, infrastructures
Pas de reconstruction en vue, ce jour de pluie à Gaza, 4 novembre 2014 (photo Mohammed Salem pour Reuters)

Lire la suite

24/08/2013

Course contre la montre

Les richesses archéologiques de Gaza, sujet de l’exposition « Gaza à la croisée des civilisations » au Musée d’art et d’histoire en 2007, sont menacées par les besoins de construction. Un article du journal israélien Haaretz en anglais décrit la situation précaire de ces vestiges qui couvrent 4500 années, entre un rempart à l’Age de bronze et les mosaïques coloriées byzantines.

Musée d'art et d'histoire, Genève, Gaza, mosaïques, école biblique et archéologique, Jerusalem, UNESCO, Saint Hilarion, Jabaliyah, site archéologique, église, construction, fouilles, ruines, carrefour des civilisations, don
Vestiges du monastère St-Hilarion à Tell Oum al-Amr, 28 novembre 2012 (AFP/Archives)
 

Lire la suite

27/08/2009

Comment arrivent-ils à tenir ?

La langue anglaise continue d’être la langue privilégiée pour les nouvelles de Gaza. C’est la raison d’être de ce blog. Une vidéo tournée par deux cinéastes de la Nouvelle Orléans, « Gaza sous siège », vient de voir le jour  sur The Electronic Intifada (http://electronicintifada.net/v2/article10737.shtml . Jordan Flaherty est écrivain et animateur de quartier. Lily Keber, enseignante, fait des films documentaires. Son film « T. Don Hutto : America’s Family Prison” jouit d’une large réputation. Voici le résumé de leur témoignage.

Gaza_under_siege.jpg
Voir la vidéo : http://vimeo.com/6075842

Lire la suite

19:39 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, siège, reconstruction, pénurie, ruines | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

01/06/2009

Dévastation fichée !

Cette semaine, le journaliste Peter Beaumont écrit pour The Guardian à Gaza. Son dernier article date du 29 mai 2009. http://www.guardian.co.uk/world/2009/may/29/gaza-book-of-destruction

 

«  La mort et la dévastation à Gaza, soigneusement fichées et documentées 

 

Comme une exposition dans un musée : chaque maison, chaque école et chaque hôpital détruits lors des bombardements sont répertoriés dans un livre sur la destruction.

 

A-destroyed-building-in-t-001.jpg

  

un bâtiment détruit dans la ville de Gaza, Antonio Olmos

Lire la suite

21:43 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, dévastation, mort, fiches, ruines | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |