21/12/2014

Une goutte de compassion dans une mer d’indifférence

Un hiver éprouvant est à craindre pour les sans-abris de Gaza. Il y a deux mois au Caire, le Qatar a promis un milliard, l’Arabie Saoudite 500 millions et l’Union européenne 780 millions de dollars pour la reconstruction. Mais seulement 2% de l’argent promis est arrivé. Les coffres de l’UNRWA, l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, seront bientôt vides selon son directeur Robert Turner. En janvier, il n’y aura plus d’argent pour assister des Palestiniens dans des abris de fortune ni pour la réparation des maisons détruites lors des hostilités de l’été passé.

Gaza, UNRWA, argent, Union européenne, reconstruction, sans-abris, blocus, maisons, bombardements israéliennes, jeunes familles Qatar, Arabie Saoudite
Tout ce que lui reste : une cage à oiseaux et un ballon, ville dévastée de Rafah, 4 août 2014 (photo AFP Mahmud Hams)

L’UNRWA a annoncé cette semaine que le nombre d’habitations endommagées ou détruites s’avère deux fois plus important que la première estimation. Au total 96'000 maisons ont été détruites ou endommagées. Sept milles maisons ont été complètement détruites, ce qui veut dire que 10'000 familles ont perdu leur maison. De plus, les maisons de 10'000 familles ont subi de graves dommages. Enfin, les maisons de 79'000 autres familles ont souffert de dommages moins graves. Mahmoud Baher, le responsable de l’OMS pour Gaza, interviewé hier par Al Jazeera anglais, décrit une situation désespérante : la réparation des plus de 60 bâtiments médicaux bombardés n’a pas pu commencer.

Dans ce contexte, certains jeunes de Gaza ne restent pas les bras croisés. Un article de Mondoweiss raconte leur engagement. Je le traduis ici.

Gaza, UNRWA, argent, Union européenne, reconstruction, sans-abris, blocus, maisons, bombardements israéliennes, jeunes familles Qatar, Arabie Saoudite
Les jeunes mettent leurs mains à la pâte. (photo PICYR)

Lire la suite

21/09/2014

Enfin, la rentrée !

 

Dans la bande de Gaza, l’école s’est ouverte avec deux semaines de retard, le dimanche 14 septembre. Les assauts israéliens ont détruit ou endommagé 69% des écoles selon Connie Hackbarth du Centre des informations alternatives à Jérusalem. Dans ce contexte, Chris Gunness, porte-parole et directeur du soutien et des communications stratégiques de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, témoigne de la situation des écoliers de Gaza. Il écrit en anglais. Je traduis ses propos ici.

bande de Gaza, école, écoles, blocus, enfants, UNRWA, sécurité, abris, frappes, blessés, traumatisés, missile, maison, maisons, infrastructure, eau, électricité, égouts, munitions non-explosées, sans-abris, reconstruction, futur, punition collective, droit international, éducation, Israël, liberté, peur, roquettes, destruction, extrémisme, Sderot
Des écoliers boivent du jus assis sur un mur de leur école endommagée à
Shujahiya dans la ville de Gaza le jour de la rentrée, 14 septembre 2014 (Photo par AP)

Lire la suite