16/01/2016

Elle a ses raisons

Le refus du service militaire n’est pas nouveau en Israël, mais ce n’est pas souvent qu’une jeune fille décide d’aller jusqu’au bout de ses convictions. Dimanche passé, Tair Kaminer a écopé de 20 jours pour son refus de servir. Elle est soutenue par un nouveau groupe d’objecteurs, les Mesarvot (« Objecteurs » en hébreu), comme explique un article du + 972 mag. L’original est apparu en hébreu sur Local Call. Je traduis sa version anglaise ici.

service militaire, Israël, objecteurs, Mesarvot, refus, l'occupation, territorires palestiniens, service civil, Sderot, Gaza, enfants, traumatismes, peuple palestinien, paix, Palestine, prison, armée, guerres
Tair Kaminer à l’extérieur du centre d’incorporation de Tel Hashomer, Ramat Gan, Israël, le 10 janvier 2016 (photo : Oren Ziv/Activestills.org)

Lire la suite

26/11/2014

Place aux femmes israéliennes !

Elles en ont marre – marre des développements violents de ces derniers mois, marre d’être exclues des décisions politiques qui prônent la guerre sans fin. L’organisation Women Wage Peace (« Les femmes font la paix ») s’est constituée suite aux attaques de cet été contre Gaza. Sa première action visible était une manifestation de femmes israéliennes juives et arabes dans le village d’at-Tira en juillet. Hier, des femmes provenant de partout en Israël ont pris le train pour Sderot, ville voisine de la bande de Gaza, pour réclamer la poursuite concrète et conséquente d’une politique de paix par les autorités de leur pays. C’est l’histoire que raconte un article de l’édition anglaise du Ha’aretz d’aujourd'hui. Je le traduis ici.

gaza, Sderot, Sapir, Women Wage Peace, paix, train, négociations, israéliens, palestiniens, frontière, activistes
Membres de « Les femmes font la paix » lors du trajet entre la gare de Sderot et le Collège Académique Sapir, d’où avait lieu l’inauguration de leur nouveau mouvement le 25 novembre 2014. (photo par Ilan Assayag)

Lire la suite

21/09/2014

Enfin, la rentrée !

 

Dans la bande de Gaza, l’école s’est ouverte avec deux semaines de retard, le dimanche 14 septembre. Les assauts israéliens ont détruit ou endommagé 69% des écoles selon Connie Hackbarth du Centre des informations alternatives à Jérusalem. Dans ce contexte, Chris Gunness, porte-parole et directeur du soutien et des communications stratégiques de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, témoigne de la situation des écoliers de Gaza. Il écrit en anglais. Je traduis ses propos ici.

bande de Gaza, école, écoles, blocus, enfants, UNRWA, sécurité, abris, frappes, blessés, traumatisés, missile, maison, maisons, infrastructure, eau, électricité, égouts, munitions non-explosées, sans-abris, reconstruction, futur, punition collective, droit international, éducation, Israël, liberté, peur, roquettes, destruction, extrémisme, Sderot
Des écoliers boivent du jus assis sur un mur de leur école endommagée à
Shujahiya dans la ville de Gaza le jour de la rentrée, 14 septembre 2014 (Photo par AP)

Lire la suite

20/09/2014

À petits pas

Le changement commence souvent grâce à des minorités : après la lettre des réservistes du renseignement, on apprend que les Druzes israéliens commencent enfin à être dispensés du service militaire, comme ils le demandent depuis longtemps. Des citoyens israéliens vivant près de la bande de Gaza en ont aussi assez de la punition collective de Gaza. Naomi Benbassat, résidente du Moshave Ein Habesor, a écrit un article en anglais dans le Haaretz en tant que membre de l’association Other Voice (L’autre voix). Je le traduis ici.

bande de Gaza, punition collective, Moshave Ein Habesor, attaques israéliennes, roquettes Kibboutz Nirim, violence, sécurité, enfants, mères, bruit, bombardements, Israël, barrière de séparation, Other Voice, Sderot, blocus, siège, paix, pénurie, carburant, eau, douleur, désespoir, voisins, tunnels, Hamas, négociations
 Un enfant blessé attend des soins à l’hôpital Shifa, ville de Gaza après des attaques israéliennes, 30 juillet 2014. (Basel Yazoun/Activestills.org)

Lire la suite

10/08/2014

A Tel Aviv, on ignore la police alors qu’à Genève ont tire les feux d’artifice

Samedi 9 août, un rassemblement à la place Bel Air entre 17h30 et 19h, comme tous les jours depuis des semaines, a attiré bon nombre de personnes concernées par les crimes de guerre de l’armée israélienne à Gaza. Par la suite, genevois et touristes ont regardé le spectacle qui clôt les Fêtes de Genève. En même temps à Tel Aviv, un autre rassemblement, à la place Rabin, s’est vu interdit par la police. Mais la manifestation a eu lieu. Je traduis l’article du « +972 Magazine », une publication on-line qui défend les droits humains et la liberté de l’information en dénonçant l’occupation des territoires palestiniens. 

Palestine, service militaire, Tel Aviv, police, Genève, feux d’artifice, place Bel Air, crimes de guerre, armée israélienne, Gaza, place Rabin, manifestation droits humains occupation, Opération Bordure Protectrice, Sderot, enfants écrivain, Nir Baram, Ha’aretz, réserviste, Gilad Halpern
Manifestation à Tel Aviv, place Rabin, 9 août 2014

Lire la suite

26/12/2012

Les voisins israéliens de Gaza s’activent

L’association Other Voice (L’autre voix) annonce une rencontre pour créer une nouvelle dynamique du processus politique qui concerne les résidents du sud d’Israël et de la bande de Gaza. Voici leur invitation, à signaler à toute personne qui pourrait s’y intéresser 

bande de gaza,sderot,other voice,violence,évènement

Lire la suite

09/08/2012

« Aidez Jaber à marcher de nouveau ! » par Eric Yellin, the Other Voice

 

Depuis que je suis partie enseigner l'anglais dans une école à Gaza offrant des cours d'hébreu, d'anglais et d'arabe, ce blog est inactif. Je suis maintenant de retour, et convaincue plus que jamais que l'information peut aider à ouvrir les yeux. Ce blog aspire toujours à mettre des gens en contact dans un travail commun qui vise une meilleure compréhension des uns des autres. Grace à l'écriture des articles de ce blog depuis 2007, j'ai fait la connaissance de personnes en Israël et en Palestine désireuses de contribuer à faire évoluer la situation. Elle est elle-même le résultat d'une politique de l'Etat d'Israël qui isole délibérément ses citoyens de leurs voisins palestiniens, alors qu'il y a peu d'années, ils y allaient pour faire des achats, se faire soigner chez un dentiste ou pique-niquer au bord de la Méditerranée sous les orangers.  

PICT0007.JPG

publicité sur les murs d'une rue principale de la ville de Gaza, février 2012 (photo Carol)

Les malentendus sont faciles à propager. Je choisis de ne fournir que des informations que je suis capable de vérifier. J'espère rester toujours loin de l'émotif inutile et de la polémique. Ma seule certitude est que des individus munis d'une envie de faire un pas positif vers une fin de l'occupation de la Palestine, y compris le blocus de Gaza qui dure depuis plus de cinq ans, peuvent faire plus que les gouvernants paralysés par leur besoin de paraître.

Dans ce contexte, je publie la traduction d'un E-mail que je viens de recevoir de l'Israélien Eric Yellin. J'ai fait sa connaissance en février 2008 par le biais de son blog qu'il partageait avec son ami Peace Man (homme de paix), résidant à Gaza. A l'époque, une amie israélienne m'avait juré que Mr Hope Man (homme de l'espoir) était une supercherie. Mais M. Yellin a été invité à la radio de Boston avant d'être interviewé dans Newsweek pendant l'Opération Plomb Durci (décembre 2008 - janvier 2009). Il n'a pas quitté Sderot, de l'autre côté de Gaza, où il a fondé l'association Other Voice (L'autre voix) avec d'autres citoyens de Sderot concernés. Leur persévérance est exemplaire.

Lire la suite

20:20 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, palestine, sderot, yellin, jaber, prothèse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

13/04/2009

Gaz à Gaza

Est-ce possible que les attaques sur Gaza n’aient rien eu à faire avec les roquettes qui empoisonnent la vie des israéliens de Sderot ? On pourrait même soupçonner le gouvernement israélien d’avoir besoin de cette situation pour justifier l’action militaire de décembre et janvier 2008-2009 ? Au début de ces bombardements, j’ai téléphoné avec le responsable de la mission israélienne à Genève ainsi qu’avec un militaire au numéro indiqué sur les tracts lâchés sur Gaza. Mes interlocuteurs affirmaient  la nécessité de l’offensive en raison du trop grand nombre des roquettes Qassam tirées sur le sud d’Israël. C’était aussi le message de plusieurs lettres de lecteurs. Toutes ces personnes étaient de bonne foi en affirmant que le tir des roquettes étaient arrivés à un point intolérable.

Est-ce possible que le gouvernement israélien ait menti pour des raisons bien vénales ? Je publie l’article qui suit, une traduction dont je ne suis pas l’auteur. Le parallèle avec la duperie des citoyens américains quant aux vraies raisons de l’invasion en Iraq est frappant. 

auteur_146.jpg

  

L’original de cet article est écrit par Michel Chossudovsky,
La traduction est faite par Pétrus Lombard et révisée par Fausto Giudice pour Tlaxcala

Lire la suite

11:35 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : gaza, gaz, sderot, réserves stratégiques, israël | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

23/12/2008

C’est Noël !

Il y a des amitiés qui dépassent les frontières. Le 23 février, ce blog a annoncé l’existence d’un nouveau blog entre deux jeunes de Gaza et de Sderot. Je lis leur blog depuis ses débuts, et j’ai entièrement confiance dans la fiabilité de ses deux hommes : de par leur amitié, ils sont convaincus et veulent convaincre ceux qui les lisent que c’est possible de résoudre les conflits autrement que par la force brute.

Ils ont baptisé leur blog « La vie à Gaza et à Sderot doit continuer ». Elle continue. « L’homme de l’espoir » (Hopeman) de Sderot lance un appel pour son ami « L’homme de la paix » (Peaceman) de Gaza.

« La vie à Gaza et à Sderot doit continuer 

Ce blog est écrit par deux amis. Un de nous habite le camp de réfugiés de Sajaia dans la bande de Gaza, et l’autre habite à Sderot, une petite ville près de Gaza du côté israélien. Les violences entre Israël et Gaza qui durent depuis octobre 2000 se sont beaucoup intensifiées. Beaucoup en sont morts et encore beaucoup d’autres blessés. De part et d’autre, les media présentent le conflit sous une lumière très partisane. Notre blog est écrit par deux vrais individus qui vivent et communiquent chacun de son côté de la frontière.

[Vos remarques sont les bienvenues.] » http://www.gaza-sderot.blogspot.com ]

« dimanche 21 décembre 2008

APPEL À L’AIDE

PICT0004 (3).JPG

dessin par un enfant de Gaza (photo Carol)

 

Vous qui lisez notre blog avez probablement déjà pris connaissance de situations impossibles pour les étudiants de Gaza qui souhaitent étudier à l’étranger.

Peaceman a perdu deux ans d’études, enfermé à Gaza. Au milieu de ses études en Europe, il est retourné à Gaza pendant une année pour gagner de l’argent et ainsi pouvoir finir son diplôme.

En juin 2007, le Hamas a pris le pouvoir à Gaza et depuis, Israël maintient un siège sur la bande de Gaza et seulement très peu d’étudiants peuvent sortir.

A cause du taux très élevé de chômage, Peaceman n’a trouvé que peu de travail, tout juste assez pour parvenir à ses besoins du moment, sans pouvoir mettre d’argent de côté. Sous le siège, il est irréaliste de penser qu’il va gagner assez pour payer ses études et ses frais de séjour en Europe.

Grâce à son université, Peaceman continue ce qu’il peut de ses études sur Internet. Cependant, c’est une situation très difficile entre les coupures fréquentes d’électricité et sans un endroit adéquat pour étudier. Il ne peut évidemment pas assister aux cours et arriver à satisfaire les exigences des professeurs.

Bonne nouvelle : Peaceman va peut-être pouvoir quitter Gaza dans les prochains jours ou semaines.

Peaceman cherche de l’aide pour pouvoir trouver un prêt ou une bourse pour payer ses études et besoins personnels. Il a l’intention de rembourser cette aide aussitôt qu’il en est capable.

Si des lecteurs de ce blog pouvaient aider Peaceman, nous en serions extrêmement reconnaissants.

Si vous avez des conseils pour aider Peaceman, nous vous remercions de laisser un commentaire à ce blog avec votre adresse e-mail. Ces informations resteront confidentielles (le blog est modéré). Peaceman ou moi-même (Hopeman) vous contactera pour répondre à toute question ou demande d’informations supplémentaires.

Merci ! Hopeman

http://www.gaza-sderot.blogspot.com

09:53 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : sderot, gaza, paix, amour, étudiant | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |