20/05/2015

Déroulez le tapis !

Les droits humains étaient le sujet du festival inédit de films en plein air dans les décombres du quartier de Shujahiya la semaine passée. Le dernier jour du festival, jour de l’Ascension, journaliste Avi Blecherman a parlé en hébreu avec Saud Aburamadan, le journaliste gazaoui à l’origine de cet évènement inédit. Son entretien fut publié d’abord en hébreu sur Local Call et ensuite en anglais sur + 972 mag. Je livre une traduction partielle ici. A noter que « karama » veut dire « dignité » en arabe. 

festival, films, droits humains, hébreu, Gaza, tapis rouge, guerre, conflit, siège, cinéma,Israël, Hamas, Fatah, vie, pai, maisons, bande de Gaza, conflits internes, infrastructure, journaliste israélien, médias israéliens, Tel Aviv, public israélien
Un tapis rouge se déroule entre les ruines du quartier de Shujahiya en préparation pour le Karama Gaza Film Festival, 13 mai 2015 (photo par LAMA Film)

Lire la suite

10/08/2014

A Tel Aviv, on ignore la police alors qu’à Genève ont tire les feux d’artifice

Samedi 9 août, un rassemblement à la place Bel Air entre 17h30 et 19h, comme tous les jours depuis des semaines, a attiré bon nombre de personnes concernées par les crimes de guerre de l’armée israélienne à Gaza. Par la suite, genevois et touristes ont regardé le spectacle qui clôt les Fêtes de Genève. En même temps à Tel Aviv, un autre rassemblement, à la place Rabin, s’est vu interdit par la police. Mais la manifestation a eu lieu. Je traduis l’article du « +972 Magazine », une publication on-line qui défend les droits humains et la liberté de l’information en dénonçant l’occupation des territoires palestiniens. 

Palestine, service militaire, Tel Aviv, police, Genève, feux d’artifice, place Bel Air, crimes de guerre, armée israélienne, Gaza, place Rabin, manifestation droits humains occupation, Opération Bordure Protectrice, Sderot, enfants écrivain, Nir Baram, Ha’aretz, réserviste, Gilad Halpern
Manifestation à Tel Aviv, place Rabin, 9 août 2014

Lire la suite

27/06/2014

Le spectacle de la belle au bois dormant se joue à huis clos

Rafah, le seul passage de sortie et d’entrée pour la plupart des Palestiniens de Gaza, a ouvert ses portes le 15 juin pendant quatre jours pour quelques catégories restreintes de voyageurs pendant quatre jours. C’était la première fois depuis le 30 avril. Selon Gisha, une moyenne de 2'874 personnes par mois ont pu quitter la bande de Gaza entre janvier et mai de cette année, comparé à 19'112 en 2013. Il y a encore 15'000 personnes enregistrées actuellement en attente.

L’Union Européenne a crée une « mission d’assistance à la frontière », BAM son acronyme en anglais, pour régler le transit de personnes de Rafah, Palestine, à Rafah, Egypte, en 2005. Elle est cependant absente du passage de Rafah depuis 2007, tout en recevant des fonds abondants. Son mandat sera vraisemblablement reconduit la semaine prochaine. Le journaliste Matthew Kalman dénonce ces faits. Voici ma traduction de l'article original.

Rafah March 2014.jpg
Voyageurs en attente à Rafah, au sud de la bande de Gaza, le 29 mars 2014 (AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Lire la suite

31/12/2010

«C’est le moins que l’on puisse faire »

Jonatan Pollak répond aux questions de la journaliste Amira Hass dans le journal Haaretz du 29 décembre.

 

amira-hass-150x200.jpg

 

 

Photo de la journaliste Amira Hass

Lire la suite

28/12/2010

Manifestation à bicyclette pour Gaza : liberté d’expression bafouée à Tel Aviv

Pour avoir protesté à Tel Aviv, en janvier 2008, contre le blocus sur la bande de Gaza de façon non-violente, Jonatan Pollak ira le 11 janvier en prison. Ha’aretz et l’Electronic Intifada racontent le procès de ce jeune de 28 ans qui s’implique depuis longtemps pour une juste paix en Palestine/Israël. Je me rappelle ce grand garçon calme et courtois le 28 décembre 2002 dans le village de Habla près de Jayyous. Jonatan est resté toute une nuit à discuter avec des jeunes palestiniens qui n’avaient jamais rencontré un israélien auparavant. La plupart d’entre nous dormions. Cette nuit précédait la manifestation pacifique en protestation contre la construction du mur à Jayyous.

 

pollock2-483.jpg

 

 Jonatan (à droite) et Rabbi Arik Ascherman des Rabbis for Human Rights à Atil, Tulkarem, janvier 2003 dans une protestation contre le mur (Photo : Marty Federman)

Lire la suite

09/01/2010

Une nouvelle que la presse a passé sous silence

Près de 3000 manifestants se sont rassemblés au Square Rabin à Tel Aviv le 2 janvier 2010. Ils ont défilé jusqu’à la place du Musée où un meeting de protestation a eu lieu. Les manifestants scandaient à l’unisson (en hébreu) « Gaza ne désespère pas ! Nous mettrons fin à l’occupation ! », « Israël, nous avons honte – le blocus est inhumain ! ». L’organisation israélienne Gush Shalom a décrit cet évènement émouvant en détail. Plusieurs personnalités ont pris la parole. Parmi eux, Nurit Peled-Elhanan, que la mort tragique de sa fille Smadar a transformé en militante ardente pour une paix juste entre son pays et la Palestine. Voici son discours , traduit par Roseline Derrien.

gaza 47.jpg

http://www.alterinfo.net

Lire la suite

15:16 Publié dans Connaissance du Monde | Tags : manifestation, gaza, tel aviv, nurit peled-elhanan | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |