23/09/2016

La Vie Continue

Des histoires personnelles mettent en lumière les enjeux des situations du monde qui demandent à être remédiées. Un article de Sarah Algherbawi publié sur le site d'Electronic Intifada en est exemple. Je traduis ses propos ici.

Beit Hanoun, école, 2014, UNRWA, bande de Gaza, prothèses, Centre des prothèses, Gaza, assauts israéliens, frappe israélienne, amputés, Handicap International, Comité internationale de la croix rouge, physiothérapie
L’école de Beit Hanoun après la frappe israélienne du 24 juillet 2014 (photo associated press, www.huffingtonpost.co.uk)

Lire la suite

12/08/2015

Pour la nouvelle génération

Lorsqu’on travaille en tant que chercheuse au milieu de la guerre, des rencontres marquantes sont inévitables. La journaliste Adeem Abu-Middain écrit depuis le Canada sur une personne qui lui a laissé un souvenir ineffaçable de son été 2014 à Gaza. Je résume et traduis l’article en anglais qu’elle a rédigé pour l’Electronic Intifada. 

guerre, éole, ONU, UNRWA, Beit Hanoun, maison, bombardement, grossesse, naissance. bébé, abri, enfants, hôpital, césarienne, soins intensifs, siège, blocus, Israël, Gaza, pénurie, médicaments, médecins, formatiions, système de santé
La journaliste a rencontré une femme en fin de grossesse qui a pu fuir le bombardement de cette école (24 juillet 2014, l’école des Nations Unies à Beit Hanoun, photo Mohammed Salem/Reuters)

Lire la suite

26/07/2015

La mort au fond de soi

Le quotidien des gens de Gaza consiste à continuer leur vie au milieu des traces qui rappellent l’horreur. Après un an, la reconstruction vient de commencer. Journaliste, Amira Hass a capturé l’essentiel de la situation à l’aide de différents témoignages. Israélienne, elle a vécu à Gaza dans les années 90 et y était en visite chez des amis de la ville de Gaza lors de mon premier séjour en 2001. Je traduis ici son article de l’édition anglaise du Haaretz. 

mort, quotidien, Gaza, reconstruction, Amira Hass, Jan Andreae, gens traumatisés, Shivering in Gaza, Hassan Ziadah, psychologue, bande de Gaza, enfants, Hamas, B'Tselem, Henk Zanoli, douleur, dépressions, droits humains, UNRWA, Ramadan, ruines, bombardements, maisons, haitants, chômage, avenir
Cet homme, travailleur de l’aide humanitaire, a tout vu pendant les 52 jours de bombardement en été 2015. Psychothérapeute hollandais, Jan Andreae est allé à Gaza travailler avec des gens traumatisés comme lui. Photo du film
« Shivering in Gaza » (photo Kesteren)

Lire la suite

09/04/2015

Sans l’occupation et le blocus, il n’y aurait aucun besoin d’aide humanitaire !

Ce sont les propos de James Rawley, Coordinateur humanitaire des Nations Unies pour la Palestine, à la fin du mois de mars. L’UNRWA (l’organisation de l’ONU pour les réfugiés palestiniens) souligne que “Plus de sept mois après l’annonce du cessez-le-feu à Gaza, pas un seul foyer totalement détruit n’a été reconstruit.”, le 3 avril (#Gaza). Le Ministère de Santé de Gaza a saisi l’occasion de la Journée mondiale pour la santé le 7 avril pour rappeler en détail la situation catastrophique de la population. Un résumé de ces informations fut publié par Ma’an News sur son site en anglais. Je le traduis ici. Pour ceux qui maîtrisent l’américain, on peut aussi écouter le témoignage édifiant du 3 avril de l’étudiante Shaima Ziara du Comité populaire contre le siège. 

blocus, occupation, Gaza, UNRWA, santé, sécurité alimentaire, patients, Israël, CICR, enfants, écoles, guerre, conflit, libre circulation, aide humanitaire
Une famille vit dans une tente sur les ruines de leur maison (photo : Ylenia Gostoli, décembre 2014, Qantara.de)

Pour ceux qui s’intéressent, il y aura une conférence du professeur Christophe Oberlin, médecin français qui travaille à Gaza, organisée par la Centrale sanitaire Suisse Romande : « Gaza sous siège, nouvelles du terrain et actualités sanitaires », le 28 avril à 18h, auditoire Yersin au CHUV, Lausanne. 

Lire la suite

06/03/2015

Gaza en point de mire

“La route qui mène à un état palestinien passe par Gaza” : c’est l’intitulé d’un article de Salam Fayad pour le «+ 972 Blog » du « + 972 mag » le 5 mars. M. Fayad était premier ministre de la Palestine entre 2007 et 2009. Parmi d’autres, cette semaine, il insiste sur l’urgence d’un changement radical de la situation désastreuse dans la bande de Gaza. Cet élan provient de multiples instances.

Pour M. Fayad, la réactivation du Cadre de direction unifié (ULF) et une réunion du Conseil législatif palestinien est primordiale afin d’habiliter le gouvernement à « reconstruire Gaza, réunifier toutes les institutions palestiniennes et les structures juridiques en Cisjordanie ainsi qu’à Gaza. »

cover UNRWA report March.jpg
Couverture du rapport de l’UNRWA de cette semaine

Le rapport hebdomadaire de l’UNRWA (l’agence de l’ONU responsable pour les réfugiés palestiniens) relève l’urgence de la situation. Pierre Krähenbühl, Commissaire général, dans un discours le 2 mars au Comité des affaires étrangères du Parlement européen, a décrit Gaza comme « une bombe à retardement ». Le même jour, Robert Serry, Coordinateur spécial des Nations Unies pour la paix au Moyen Orient depuis 2007, était en visite à Gaza où il a appelé à la fin du blocus et l’adoption d’une stratégie de « Gaza d’abord » - « Pour en finir avec l’occupation et arriver à une solution à deux états, il faut régler le problème politique de Gaza, » a dit Serry, comme M. Fayad.

Tout en annonçant de nouvelles contributions du Japon et d’une banque allemande pour aider les Palestiniens toujours sans logement, particulièrement ceux vivant encore dans des centres collectifs, le rapport de l’UNRWA souligne la grande difficulté de la situation générale à Gaza. L’économie et les infrastructures, dévastées avant le conflit de l’été passé, sont instables. En effet, l’unique centrale électrique de Gaza a arrêté de fonctionner mercredi soir, 4 mars, faute de carburant. L’UNRWA cite un communiqué du 26 février de Gisha sur l’économie palestinienne qui renforce la position de M. Fayad : « L’économie palestinienne n’a aucune chance de réaliser son potentiel sans lien entre ses deux parties territoriales [Cisjordanie et Gaza] – sans cela, des discussions sur la reconstruction ne sont pas réalistes. » L’UNRWA mentionne que, selon des sources, le gouvernement israélien retient environ 375  millions de $ d’impôts palestiniens [cette situation dure depuis trois mois ndlt]. 

Diamond.png
Directeur exécutif de l’ONG israélienne Gisha (Eitan Diamond)

Le 2 mars, le directeur exécutif de Gisha Eitan Diamond a rejoint Messieurs Krähenbühl et Serry dans un entretien à la radio de l’armée israélienne : « Les restrictions sur la libre circulation entre Gaza et la Cisjordanie créent une situation qui empêche la reconstruction. Aussi longtemps que ces restrictions sont en place, une économie viable n’est pas réaliste » a-t-il souligné. Pour M. Diamond, la stratégie israélienne de séparer les deux parties de la Palestine n’a pas du tout amélioré la sécurité de l’Etat d’Israël. 

boat damaged jan 2015.jpg
Un policier inspecte un bateau de pêcheur endommagé par des tirs de la marine israélienne, 3 janvier 2015 (photo par Abed Rahim Khatib / APA Images)

Toujours selon le rapport de l’UNRWA, l’armée israélienne a tiré chaque jour de cette semaine sur des Palestiniens près de la barrière (où ils essayent de planter et soigner leurs champs, ndlt) et sur des bateaux des pêcheurs [et sur des pêcheurs ndlt]. « La situation, » dit M. Diamond, «est vraiment terrible ».

21/12/2014

Une goutte de compassion dans une mer d’indifférence

Un hiver éprouvant est à craindre pour les sans-abris de Gaza. Il y a deux mois au Caire, le Qatar a promis un milliard, l’Arabie Saoudite 500 millions et l’Union européenne 780 millions de dollars pour la reconstruction. Mais seulement 2% de l’argent promis est arrivé. Les coffres de l’UNRWA, l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, seront bientôt vides selon son directeur Robert Turner. En janvier, il n’y aura plus d’argent pour assister des Palestiniens dans des abris de fortune ni pour la réparation des maisons détruites lors des hostilités de l’été passé.

Gaza, UNRWA, argent, Union européenne, reconstruction, sans-abris, blocus, maisons, bombardements israéliennes, jeunes familles Qatar, Arabie Saoudite
Tout ce que lui reste : une cage à oiseaux et un ballon, ville dévastée de Rafah, 4 août 2014 (photo AFP Mahmud Hams)

L’UNRWA a annoncé cette semaine que le nombre d’habitations endommagées ou détruites s’avère deux fois plus important que la première estimation. Au total 96'000 maisons ont été détruites ou endommagées. Sept milles maisons ont été complètement détruites, ce qui veut dire que 10'000 familles ont perdu leur maison. De plus, les maisons de 10'000 familles ont subi de graves dommages. Enfin, les maisons de 79'000 autres familles ont souffert de dommages moins graves. Mahmoud Baher, le responsable de l’OMS pour Gaza, interviewé hier par Al Jazeera anglais, décrit une situation désespérante : la réparation des plus de 60 bâtiments médicaux bombardés n’a pas pu commencer.

Dans ce contexte, certains jeunes de Gaza ne restent pas les bras croisés. Un article de Mondoweiss raconte leur engagement. Je le traduis ici.

Gaza, UNRWA, argent, Union européenne, reconstruction, sans-abris, blocus, maisons, bombardements israéliennes, jeunes familles Qatar, Arabie Saoudite
Les jeunes mettent leurs mains à la pâte. (photo PICYR)

Lire la suite

18/11/2014

Des écoles-abris

C’est la non-vie pour des milliers de Palestiniens de Gaza dont la maison était totalement détruite par les bombardements israéliens l’été passé : plus de chez eux. Ces déplacés palestiniens habitent dans des écoles gérées par les Nations unies (UNRWA). Un article de Gisha (Centre légal pour la libre circulation), organisation israélien sans but lucratif, décrit cette situation.

écoles, déplacés, Palestiniens, bande de Gaza, Gisha, bombardements israéliens, operation bordure de portection, UNRWA, reconstruction, maisons, habitations, abris
Hommage artistique aux victimes des attaques israéliennes sur le quartier de Shujahiya en juillet par l’artiste Eyad Sabbah. Il a utilisé de la fibre de verre recouverte d’argile. 21 octobre 2014 (Mohammed Asad / APA images)

Lire la suite

21/09/2014

Enfin, la rentrée !

 

Dans la bande de Gaza, l’école s’est ouverte avec deux semaines de retard, le dimanche 14 septembre. Les assauts israéliens ont détruit ou endommagé 69% des écoles selon Connie Hackbarth du Centre des informations alternatives à Jérusalem. Dans ce contexte, Chris Gunness, porte-parole et directeur du soutien et des communications stratégiques de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens, témoigne de la situation des écoliers de Gaza. Il écrit en anglais. Je traduis ses propos ici.

bande de Gaza, école, écoles, blocus, enfants, UNRWA, sécurité, abris, frappes, blessés, traumatisés, missile, maison, maisons, infrastructure, eau, électricité, égouts, munitions non-explosées, sans-abris, reconstruction, futur, punition collective, droit international, éducation, Israël, liberté, peur, roquettes, destruction, extrémisme, Sderot
Des écoliers boivent du jus assis sur un mur de leur école endommagée à
Shujahiya dans la ville de Gaza le jour de la rentrée, 14 septembre 2014 (Photo par AP)

Lire la suite

30/07/2014

Insoutenable

L’opinion mondiale s’indigne de plus en plus : une deuxième des 85 écoles de l’UNRWA, qui tentent d’abriter les 180'000 personnes officiellement déplacées dans le conflit, a été frappée par des tirs israéliens le 30 juillet 2014. Le bilan de ces trois dernières semaines en ce qui concerne la souffrance humaine n’est pas chiffrable. L’armée israélienne semble anesthésiée quant aux conséquences effroyables de ses actions à Gaza. Selon une amie palestinienne qui suit les évènements heure par heure au téléphone avec sa famille habitant Gaza, « La situation à Gaza est au-delà du désastre. »  Dans ce contexte, je traduis les informations d’une journaliste néerlandaise qui suit le conflit israélo-palestinien depuis longtemps. L’article original est en anglais sur le site des Blogs de l’Electronic Intifada.

écoles, UNRWA, armées israélienne, Gaza, ONU, drones, Al-Haq, Hellfire, DIME, Mads Gilbert, hôpital Shifa, médecins, blessures, victimes, Palestiniens, Droit Humanitaire, PCHR, armes, Convention sur certaines armes conventionnelles, proportionnalité, humanité, Statut de Rome, Cour pénale internationale, attaques israéliennes Un enfant dort dans une école de l’ONU le 13 juillet 2014 (photo par Anne Paq / ActiveStills)

Lire la suite

28/07/2014

En attendant Godot

Journaliste Rami Almeghari persévère en communiquant la vie des gens ordinaires de la bande de Gaza. Son dernier article publié sur l’Electronic Intifada est rédigé en anglais. Je le traduis ici.

Bande de Gaza, Beit Hanoun, ékectricité, attaques, morts, eau, générateur, bombardement israélien, UNRWA, hôpital, Ramadan, Jérusalem, Erez
Une famille de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza trouve refuge dans un magasin du quartier avoisinant Jabalia, 24 juillet 2013 (Anne Paq / ActiveStills)

Lire la suite