zone de pêche

  • Encore des soupirs

    Imprimer

    Un article de Haaretz nous informe que certains pêcheurs vont pouvoir récupérer leurs bateaux. Mais dans quel état ? Un premier bateau était de retour cette semaine sans donner lieu à des réjouissances. La suite des déboires des pêcheurs de Gaza continue dans un article récent par un journaliste du Haaretz dont je livre ici un résumé en français. Un article publié le même jour sur Al Jazeera anglais fournit une information supplémentaire : ce bateau et la famille du pêcheur ont déjà subi une attaque à l’intérieur de la zone de pêche autorisée en 2015. La douloureuse de ce premier incident : 24'000 $. Au total, 34 personnes dépendent des revenues du bateau.

    pêcheurs, bateaux, Gaza, zone de pêche, Israël, confiscation, coût, Gisha, Adalah, Hamas, Al Mezan, marine israélienne, pièces de rechange, réparation

    Le bateau du pêcheur Abdoul-Muti al-Habil revient à Gaza, le 2 juillet 2019 : la facture est de 3'000 $ (Walid Mahmoud / Al Jazeera)

    Lire la suite

  • Les soupirs des pêcheurs de Gaza

    Imprimer

    Le journaliste Gideon Levy a rédigé pour son journal, le Haaretz, deux articles, les 13 et 16 mai, sur un pêcheur et les pêcheurs de Gaza. Il ne peut plus aller à Gaza depuis 2006, alors que d’autres journalistes d’autres pays y ont accès. C’est pourtant un fin connaisseur de la petite enclave. (À lire son livre The Punishment of Gaza, 2010). En 2008, Levy a déjà raconté les tirs meurtriers de la marine israélienne sur des pêcheurs de Gaza en citant une chanson de Meir Banai, qui répète les paroles du poème de Natan Yonatan : « La marée basse, la marée montante, les soupirs ».

    La gravité de la situation actuelle a donné lieu à d’autres réactions dans la presse anglaise. Le 13 juin, Gisha, le Centre israélien pour le droit de se déplacer, déplore la troisième fermeture totale de la mer de Gaza depuis le début de l‘année. Le jour suivant, journaliste Entsar Abu Jahal, basée à Gaza, résume la situation kafkaïennee des pêcheurs. Al-Monitor a publié son article, en anglais comme les trois autres. Je donne un aperçu ici sur les informations dans ces quatre articles. Tous dénoncent une pratique particulièrement pernicieuse.

    pêcheurs, gaza, fermeture, mer, marine israélienne, saison de pêche, ballons incendiaires, bande de Gaza, bateau, prison, zone de pêche, punition collective

    Des pêcheurs réparent leurs filets après une nuit de pêche, 3 avril 2019 (AP Photo /Khalil Hamra)

    Lire la suite

  • Mauvaise nouvelle pour les pêcheurs

    Imprimer

    Il était question d’une limite de six miles pour les bateaux de pêche dans la Méditerranée à Gaza dans notre article précédant. Mohammed Suliman, journaliste de Gaza qui écrit en anglais, annonce une mauvaise nouvelle. Israël a réduit à nouveau la zone de pêche à trois miles nautiques en violation de l’accord avec le Hamas de novembre 2012. Voici l'essentiel de la traduction de son article.

    fisherman and sons with nets.jpg

    Un pêcheur et ses deux fils préparent des filets dans le port de Gaza,
    22 mars 2013 (photo Reuters/Ibrahim Abu Mustafa)

    Lire la suite