• Vivre avec le deuil

    Imprimer

    Pour ceux qui comprennent l’anglais, le journal The Guardian reste le témoin par excellence de la vie à Gaza. Dans la série « Cette semaine à Gaza » (http://www.guardian.co.uk/world/series/aweekingaza), Clancy Chassay nous lègue une vidéo de 5 minutes sur le travail d’une psychologue avec des enfants. L’importance de ce travail pour les adultes en devenir est inestimable : c’est la garantie d’une société saine capable de vivre pleinement dans le présent en envisageant activement l’avenir.

     

    Cela fait huit ans que Mme Insherrah Zakout travaille le deuil avec les habitants de Gaza. Elle continue malgré la perte de son propre fils lors des attaques sur Gaza cet hiver.

    Insherrah.jpg
    il n’y a pas d’enfance normale, 16 mai 2009

    Lire la suite

  • Récoltes incendiées délibérément par l’armée israélienne

    Imprimer

    L’article suivant raconte les méfaits de l’armée israélienne à Gaza le 4 mai.

    Auraient-ils inspiré une action criminelle semblable en Cisjordanie ? Le jour de la Pentecôte, des colons de la colonie illégale de Yitzhar ont mis le feu à toute la récolte d’orge d’un fermier de Naplouse. (http://www.maannews.net/en/index.php?opr=ShowDetails&ID=38002).

    Naplouse_orge.jpg

    Comment qualifier et surtout sanctionner de telles actes délibérés? Eva Bartlett n’a pas de proposition. Elle raconte simplement ce qui s’est passé et ses implications pour Gaza et ses paysans. L’original de l’article se trouve sur http://electronicintifada.net/v2/article10550.shtml .

    Lire la suite

  • Maison en boue : l’ingéniosité écologique au milieu des décombres

    Imprimer

    Une canadienne vivant à Gaza tient un blog riche en informations, photos et vidéos.
    Voir
    http://ingaza.wordpress.com pour exercer votre anglais tout en apprenant la vie actuelle à Gaza.

     

     

    « Les palestiniens reconstruisent avec de la boue

     

    par Eva Bartlett 7 May 2009 à Rafah, au sud de la bande de Gaza

     

     

     clay homes.jpg

    homme devant sa maison construite en boue, Rafah, Hatem Omar (Maan Images)

    Lire la suite

  • Le Survivant

    Imprimer

    Un premier fils né à Gaza en 1994, l’année de tous les espoirs des accords d’Oslo, permettait aux jeunes parents de Mahmoud Mattar de rêver. Un état indépendant palestinien vivant en paix à côté du voisin israélien semblait être une question de quelques années. De faux espoirs ? La réalité actuelle est bien cruelle pour Mahmoud, un des 1'606 enfants blessés gravement pendant l’offensive de l’armée israélienne en décembre et janvier.

    La huitième article dans la série « Aftermath » (voir « Le seul magasin BMW à Gaza » du 30.03.2009) raconte son histoire. (lire l’article original en anglais sur :  http://www.pchrgaza.org/files/campaigns/english/aftermath/8.html ).

     

    beaft-8.jpg

      

    Mahmoud, avec son petit frère, avant l’attaque qui l’a rendu aveugle à vie (photo PCHR)

    Lire la suite