Nouvel an - nouvelle vie

Imprimer

Le Nouvel An nous incite à cultiver la reconnaissance et l’espoir, et c’est l’espoir qui transpire dans un article concernant un projet récent du Comité Internationale de la Croix-Rouge (CICR) pour des handicapés à Gaza. Jeune joueur de football Ahmed Abou Nar, handicapé par la perte d’une jambe, constate : « Un être humain est quelqu’un d’autre avant de subir une blessure. Après, il devient une autre personne, et une nouvelle vie commence. ». Je résume les propos de l’article ici.

 

« Lancement de la première équipe nationale des footballeurs amputés à Gaza

 

Par Maram Humaid, 3 décembre 2021, ville de Gaza, Al Jazeera 

group.jpg

 

L’équipe des 20 joueurs soutenue par le CICR (Mohammed Salem/Al Jazeera)

 

L’entraînement de la toute première équipe palestinienne de footballeurs amputés a démarré sous les auspices du CICR le 3 décembre à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées. L’équipe nationale consiste en 20 jeunes Palestiniens qui ont perdu une partie de leur corps soit dans des guerres avec Israël soit dans des accidents. Les hommes jouaient dans le stade de la ville de Gaza à l’aide de cannes et de prothèses. Ils espèrent pouvoir participer à la Coupe mondiale de footballeurs amputés programmé en Turquie pour 2022.

khodari.jpg

Ahmed Alkhodari, un des joueurs sélectionné (Mohammed Salem/Al Jazeera)

Ahmed Alkhodari, 23 ans, a perdu sa jambe en mars 2019 pendant la Grande Marche du Retour. Des centaines de Palestiniens y ont laissé leur vie et des milliers ont été blessés par les tirs israéliens dans ces manifestations qui demandaient de pouvoir retourner aux villes et aux villages, maintenant à l’intérieur de l’Etat d’Israël, d’où leurs familles étaient chassées en 1948. Au moins 156 parmi les manifestants ont subi des amputations. Pour Alkhodari, participer à l’équipe « a donné de la valeur à ma vie. » 

Ibrahim.jpg

 

Ibrahim Madi (Mohammed Salem / Al Jazeera)

 

Un autre joueur, Ibrahim Madi, 30 ans, raconte l’importance que jouer avec l’équipe a pour lui : « Être ici compense toute la douleur mentale et physique que j’ai soufferte après avoir perdu ma jambe. » Madi a décrit la période après qu’une balle israélienne a frappé sa jambe en 2018 pendant une manifestation le long de la frontière comme « les jours les plus noirs de ma vie ». « J’ai passé 11 jours à l’hôpital dans des souffrances insupportables jusqu’à ce que les médecins aient décidé d’amputer ma jambe. » Il dit que sa vie était vraiment transformée par la possibilité de faire partie de l’équipe.

launch.jpg

 

Et on joue ! (Mohammed Salem / Al Jazeera)

 

Simon Baker, le Secrétaire général de la Fédération européenne de football pour amputés, travaille avec des joueurs amputés à Gaza depuis 3 ans, les aidant à gagner en compétence. Lui-même un amputé, il a formé 15 entraîneurs et 12 arbitres et a entraîné 80 joueurs, dont les 20 de l’équipe nationale étaient sélectionnés. Dit Baker : « D’ici la fin mars, nous espérons que l’équipe va pouvoir jouer dans la Coupe de football asiatique, ainsi se qualifiant à participer dans la Coupe mondiale. … C’est une histoire positive et heureuse tout droit de Gaza. Des personnes avec des handicaps peuvent être des membres valables de la société. »

first.jpg

 

Simon Baker, consultant du CICR, a commencé le projet des footballeurs amputés lors d’un premier séjour en 2019 (Mohammed Salem / Al Jazeera)

 

Suhair Zaqout, porte-parole du CICR à Gaza, affirme que l’équipe est une première dans l’histoire sportive palestinienne. Elle souligne l’importance du soutien du CICR pour les gens à Gaza souffrant de différents handicaps - quelques 1'600 selon la Ministère de Santé. Les sports pour amputés sont « une ouverture pour une intégration sociale et psychologique, » dit-elle. Elle a signalé que des amputés à Gaza peuvent aussi pratiquer le basket, l’athlétisme, le vélo et le tennis de table. »

 

Lien permanent Catégories : Connaissance du Monde 2 commentaires

Commentaires

  • Ma réponse : https://davidfrenkel.blog.tdg.ch/archive/2022/01/02/de-grace-cessons-d-imputer-le-drame-des-gazaouis-a-israel-319434.html

  • l'islamo/gauchisme dans toute son horreur!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel