au jour le jour, Gaza - Page 2

  • Considérations écologiques

    Imprimer

    Pour recycler à Genève, on a l’embarras du choix - papier, carton, verre, bouteilles en plastiques, métal : tout part dans des centres de recyclage situés à une distance raisonnable de chez soi. Quant aux produits nocifs, de grands appareils périmés ou tout autre objet encombrant, on n’a qu’à trouver un moyen de les transporter à l’ESREC, ou l’Espace de récupération cantonale de la Praille. Or, dans la bande de Gaza, il n’y a rien de tout cela. La Praille : un rêve pour les habitants gazaouis, qui n’ont aucune possibilité de faire du recyclage. Comment faire pour assainir l’environnement ? C’est un problème pressant dont parle un article en anglais publié récemment par l’Associated Press. J’en restitue l’essentiel ici en français.

    Lire la suite

  • Des trésors insoupçonnés dans la mer à Gaza

    Imprimer

     

    La pollution de la mer était un concept inconnu pour notre famille, il y a belle lurette, sur les bords de l’Atlantique aux USA dans l’état de Maine. Lorsque la marée haute tournait, on jetait nos sacs poubelles à la mer et - loin des yeux, loin du cœur ! Aujourd’hui, la jeune génération à Gaza a pris la mesure de l’importance de veiller sur la propreté de la Mer Méditerranée. Un article récent en anglais dans We Are Not Numbers décrit une initiative pour améliorer la qualité de l’eau de la mer à Gaza et pour encourager des pratiques écologiques. Je traduis ses propos ici. Toutes les photos sont le travail des membres de We Are Not Numbers.

     

    Lire la suite

  • « Pouvoir travailler – une bénédiction »

    Imprimer

     

    Lorsqu’une photo capte une réalité, il n’y a pas toujours besoin d’explication. Toujours est-il qu’une photo amateure, prise sur un portable dans le bureau de la Chambre de Commerce de la ville de Gaza, mérite une bonne explication. Elle est rédigée en anglais sur le site Mondoweiss, qui a commencé en 2006 en tant qu’un modeste blog par l’américain Philip Weiss. Voici ma traduction de l’article en français.

     

    Lire la suite

  • Une tromperie délibérée : le siège ne fonctionne pas

    Imprimer

    Les dernières confrontations entre tireurs israéliens et manifestants palestiniens le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza ont provoqué des réactions fortes chez quelques journalistes du journal israélien Haaretz. Dans son édition anglaise du 24 août, trois articles attribuent les remous à de pures considérations politiques de l’Etat d’Israël et du Hamas. (Ce sont les journalistes Amos Harel, Amira Hass et Nehemia Shtrasler qui se sont indignés.) Un quatrième journaliste a poussé plus loin ce raisonnement dans l’édition du 25 août. En traduisant ses propos ici, je réfléchis à ce que dit Rami Elhanan dans Apeirogan, livre remarquable de Colum McCann : « le mur est vraiment dans nos esprits » (« the wall is really in our minds »).

     

    Lire la suite

  • Une tromperie délibérée : le siège ne fonctionne pas

    Imprimer

     

    Les dernières confrontations entre tireurs israéliens et manifestants palestiniens le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza ont provoqué des réactions fortes chez quelques journalistes du journal israélien Haaretz. Dans son édition anglaise du 24 août, trois articles attribuent les remous à de pures considérations politiques de l’Etat d’Israël et du Hamas. (Ce sont les journalistes Amos Harel, Amira Hass et Nehemia Shtrasler qui se sont indignés.) Un quatrième journaliste a poussé plus loin ce raisonnement dans l’édition du 25 août. En traduisant ses propos ici, je réfléchis à ce que dit Rami Elhanan dans Apeirogan, livre remarquable de Colum McCann : « le mur est vraiment dans nos esprits » (« the wall is really in our minds »).

     

    Lire la suite

  • Retrouvailles

    Imprimer

    Le site américain Mondoweiss publie des photos par Mahmoud Nasser, un photographe documentariste/de rue qui est né et a grandi à Gaza. De retour après 15 ans passés au Canada, il avait envie de montrer les beautés de sa terre d’origine. Il a choisi un lieu dont il garde d’excellents souvenirs pour saisir des moments de bonheur simple au bord de la mer méditerranée. Je traduis ici le texte qu’il a écrit en anglais pour accompagner ses photos.

     

    Lire la suite

  • Des voisins qui s’impliquent

    Imprimer

    Un élan de solidarité a uni des civils israéliens qui viennent d’envoyer de l’aide à leurs voisins dans la bande de Gaza. Les bombardements du mois de mai ont détruit 1200 maisons et endommagé 50'000 d’autres. Les besoins sont énormes. Le groupe Neighbors at Peace (Voisins en Paix) s’est joint à une initiative commencée par un groupe d’israéliens palestiniens. Leur action contraste avec l’inertie des gouvernements. Photojournaliste Oren Ziv raconte cette aventure en collaboration sur Local Call en hébreu. La traduction en anglais peut se lire sur + 972 Mag. Je me charge ici de la traduction française.

     

    Lire la suite

  • Même des enfants de trois ans

    Imprimer

     

    « Gaza Diaries » (« Journaux de Gaza ») paraît sur le site Mondoweiss depuis la fin de l’offensive israélienne en mai. Les souvenirs des survivants de ces 11 jours sont à lire en anglais, une langue que beaucoup de Gazaouis maîtrisent par excellence sans jamais avoir quitté la bande de Gaza. La jeune femme qui est l’auteur du dernier article voudrait qu’on le partage sur Twitter et Facebook. Tous mes remerciements aux lectrices et lecteurs de ce blog qui peuvent le faire. Pour ma part, je traduis le texte ici en français.

     

    Lire la suite

  • Penser autrement

    Imprimer

     

    Quinze ans d’expérience, d’observation et de réflexion amènent un expert israélien à prôner une ouverture du passage d’Erez entre la bande de Gaza et Israël. Shlomo Tzaban estime que l’ouverture de la part de l’Etat d’Israël serait tout à son bénéfice. Il souhaite également une collaboration directe entre les autorités israéliennes et les responsables du Hamas. Sa voix est loin d’être la première qui se lève dans ce sens, mais sa position prise publiquement tout récemment est exceptionnelle. Les médias laissent entendre depuis longtemps que le gouvernement israélien, aidé par des intermédiaires, négocie avec les responsables politiques du Hamas lorsqu’ils veulent régler un point précis. Si les deux voisins s’acceptaient comme interlocuteurs légitimes, l’impasse stérile n’existerait plus. On lira ici une traduction raccourcie par mes soins d’un article qui a paru sur le site + 972 Mag en anglais dont l’original en hébreu se trouve sur le site Local Call.  

     

    Lire la suite

  • Voir autrement

    Imprimer

     

    Un Israélien réagit à la dernière offensive de l’armée israélienne à la lumière de son expérience en tant que jeune soldat pendant la deuxième Intifada et en tant que jeune père aujourd’hui. Il décrit comment il se sent poussé à se mettre à la place de l’autre. Pour les enfants des deux côtés, il aspire à une réalité différente. Son plaidoyer est paru d’abord en hébreu, puis en anglais. En voici ma traduction en français.

     

    Lire la suite